Femina Logo

culture

6 bonnes raisons de regarder «The Walking Dead»

6 bonnes raisons de regarder «The Walking Dead»

Carl suit les traces de son père Rick, le leader du groupe des survivants.

© DR

Une intrigue originale

En plus de son monde peuplé de zombies, cette série qui a déjà fait chavirer le coeur de 17 millions de téléspectateurs dans le monde nous prouve que l’on peut mélanger amitié, trahison et morts-vivants. On suit l’histoire de Rick Grimes, un policier américain qui, se réveillant d’un coma, se retrouve dans un hôpital désert. Il découvre vite des cadavres mais aucune âme qui vive à l'exception, peut-être, des dizaines de morts-vivants présents à l’extérieur du bâtiment. Après avoir retrouvé sa famille, Rick devient le chef d’un groupe de rescapés qui devront apprendre à survivre parmi les zombies mais aussi faire face à des ennemis plus «vivants».

Une évolution des personnages

Au cours des saisons, les personnages de la série changent. En effet, tandis que certains deviennent plus forts physiquement et psychologiquement, d’autres prennent une tournure plus sombre et virent du côté obscur. Les personnages sont même prêts à perdre leur humanité pour survivre quelques jours de plus. On peut adorer un caractère comme en détester un autre et là se trouve la grande diversité de la série: car que serait «The Walking Dead» sans le personnage atypique de Daryl Dixon, ou de l’attitude détestable de Lori Grimes?


© DR

Bien plus qu’une simple histoire de zombies

Même si le titre peut en dire long sur la série, l’histoire n’est pas uniquement centrée sur un monde de morts-vivants et loin de là. Contrairement aux films qui se focalisent seulement sur des aspects purement apocalyptiques, «The Walking Dead» est une série et donc une histoire plus longue, plus sophistiquée et plus rebondissante. L’épidémie de zombies ne peut pas être éradiquée en deux épisodes, on a donc le temps d'en découvrir de nombreux autres aspects. On parle de survie, de confiance, de problèmes tout aussi importants (on ne se nourrit pas de chair de zombie!) et de relations entre les personnages.


© DR

Ni trop gore, ni trop horrifique

Malgré le faciès peu attirant d’un zombie en état de décomposition, la série fait attention à ne pas trop virer dans le gore. Les scènes plus choquantes ne sont pas aussi présentes que ce qu’on pourrait imaginer, le public peut donc être plus diversifié (attention à ne quand même pas laisser votre fils de 8 ans regarder). Pour les moins sensibles, ne vous en faites pas, vous pourrez même trouver certaines scènes plus drôles que traumatisantes.

Apprendre à survivre à une attaque de zombies

Personne n’y a vraiment pensé? Et si notre monde devait bientôt courir droit sur une terrible épidémie réduisant presque la totalité de la population à un stade de mort avancée? «The Walking Dead» nous offre la recette pour survivre dans un univers rempli d’êtres capables de dévorer vos organes. Alors maintenant, avant d’aller sauver votre famille, pensez plutôt à dévaliser la Coop la plus proche!

Elle permet des dérivés, comme «Fear The Walking Dead»

On suit l’histoire de Madison et ses deux enfants, Alicia et Nick ainsi que son nouveau conjoint, Travis. Cette famille recomposée qui a beaucoup de mal à s’entendre devra faire face à de nombreux problèmes comme cette étrange épidémie touchant Los Angeles qui rend les gens fous et capables de meurtre.

Pour ceux qui désirent regarder cette série sans avoir vu «The Walking Dead», ce n’est pas un problème. En effet, «Fear The Walking Dead» se déroule avant la série principale et n’a pas de lien direct avec celle-ci. Vous pouvez donc la regarder sans avoir suivi les aventures de Rick et ses compagnons.

Podcasts

Vidéos

Notre Mission

Que faire pendant le temps libre? Inspirez-vous des coups de cœur loisirs, des repérages séries, des bonnes adresses, des idées voyages de Femina.

Icon Newsletter

Newsletter

Recevez les dernières news de Femina, les conseils et bons plans de la Rédaction.