Femina Logo

Celles qu’on découvre

«Billions»

Au casting: Damian Lewis, Paul Giamatti, Malin Akerman

En deux mots: L’intrigue façon «Le loup de Wall Street» se déroule dans le milieu de la finance. Un procureur fédéral de New York affronte de riches gestionnaires de fonds d’investissement.

Diffusion: depuis le 17 janvier sur Showtime.

Le truc en plus: Les fans d’«Homeland» trépignent d’impatience à l’idée de retrouver Damian – Brody – Lewis (oui, on en fait partie!)

«American Crime Story»

Au casting: Cuba Gooding Jr, John Travolta, David Schwimmer, Sarah Paulson

En deux mots: Retour en 1995, en plein cœur du procès du footballeur américain O.J. Simpson, accusé d’avoir tué son ex-femme.

Diffusion: depuis le 2 février sur FX.

Le truc en plus: Ryan Murphy se cache derrière cette nouvelle production. Pour rappel, on lui doit déjà de nombreux succès télévisés comme «Glee» ou «American Horror Story». «American Crime Story» fera-t-il autant bien que ses prédécesseurs? Affaire à suivre.

«Vinyl»

Au casting: Olivia Wilde, Bobby Cannavale

En deux mots: Retour sur 40 ans de musique à travers le regard de Richie Finestra, producteur de disques dans les années 70. Drogue, sexe, punk et disco au programme.

Diffusion: depuis le 15 février sur OCS.

Le truc en plus: Notre collègue Fabienne est déjà accro. Relisez sa chronique sur les premiers épisodes!

«11.22.63»

Au casting: James Franco, Sarah Gadon, Cherry Jones

En deux mots: Les séries vintage ont définitivement la cote. Celle-ci se déroule dans les années 60. Un professeur tente d’éviter le meurtre de JFK en remontant le temps. Mais le passé ne se laisse pas modifier si facilement…

Diffusion: depuis le 15 février sur Hulu.

Le truc en plus: La série est inspirée par un roman homonyme de science-fiction signé Stephen King, paru en 2011.

«The Family»

Au casting: Joan Allen, Rupert Graves, Alison Pill

En deux mots: 10 ans après sa mort présumée, Adam Warren, fils d’une femme politique américaine, refait surface. Il tente peu à peu de retrouver ses marques, mais le bonheur laisse place à la suspicion. Est-il vraiment celui qu’il prétend être?

Diffusion: depuis le 6 mars sur ABC.

Le truc en plus: En période de campagne présidentielle, cette production ne pouvait mieux tomber. Secrets, mystères, retournements de situation, émotion… Tous les ingrédients sont là pour nous rendre vite accro.

«The Catch»

Au casting: Mireille Enos, Peter Krause, Alimi Ballard

En deux mots: Détective privée dans un prestigieux cabinet, Alice Vaughan n’a qu’une hâte: se marier. Mais à quelques jours des festivités, elle découvre que son fiancé est un escroc très habile. Elle n’aura plus qu’un seul but: se venger.

Diffusion: depuis le 24 mars.

Le truc en plus: Les nostalgiques de la série «Les Frères Scott» seront ravis de retrouver (enfin) Bethany Joy Lenz, aka Haley James Scott.

Celles qu’on continue de suivre

«New Girl»

Au casting: Zooey Deschanel, Jake Johnson, Max Greenfield

En deux mots: Après une rupture difficile, Jessica Day, une jeune prof, va s’installer à Los Angeles en coloc avec trois hommes.

Pourquoi on la suit encore? Nick et Jess. On l’avoue, ils sont nos néo Ross et Rachel, on ne peut s’empêcher de se demander ce qui va leur arriver, s’ils vont enfin se remettre en couple, etc. etc.

On en est où? Diffusée depuis le 5 janvier, la saison 5 de «New Girl» accueillera Megan Fox.

«Game of Thrones»

Au casting: Emilia Clarke, Kit Harington, Maisie Williams, Sophie Turner

En deux mots: LA série frantastico-médiévale que tout le monde regarde (ou presque) raconte la guerre qui fait rage entre les différentes familles que compte Westeros. Leur but? S’emparer du trône de fer.

Pourquoi on la suit encore? Parce que Jon Snow. Et Daenerys. Et Arya. On l’avoue, on s’est infiniment attaché à tous ces personnages. Les multiples intrigues, toutes plus tragiques les unes que les autres, nous scotchent littéralement.

On en est où? La saison 6 a démarré en fanfare le 24 avril. Vos collègues vous paraissent fatigués le mardi matin? Ils sont définitivement addicts.

«House of Cards»

Au casting: Kevin Spacey, Robin Wright, Michael Kelly.

En deux mots: Frank Underwood est prêt à tout pour devenir président des Etats-Unis. Dénué du moindre scrupule, il évince ceux qui lui font de l’ombre. Claire, sa femme, n’hésite pas à lui prêter main-forte lorsqu’il s’agit de servir ses propres intérêts.

Pourquoi on la suit encore? Car pour la première fois, le couple Underwood montre ses failles et bat sérieusement de l’aile. Comment s’en remettront-ils? Pourront-ils continuer à régner de la sorte?

On en est où? Tous les épisodes de la quatrième saison sont disponibles depuis le 4 mars sur Netflix.

«The Mindy Project»

Au casting: Mindy Kaling, Chris Messina, Beth Grant

En deux mots: Mindy Lahiri est une gynécologue un brin excentrique, fan absolue de comédies romantiques. Le problème? Malgré tous ses efforts, elle n’a pas trouvé son prince charmant…

Pourquoi on la suit encore? Parce qu’on a failli ne plus la voir: Fox a annulé la série en mai 2015, mais la plateforme de vidéos à la demande Hulu l’a reprise. Ouf! A quoi ressembleraient nos instants de détente sans les péripéties de Mindy?

On en est où? La diffusion de la saison 4 a débuté en septembre 2015.

«Empire»

Au casting: Terrence Howard, Taraji P. Henson, Trai Byers

En deux mots: Diffusée depuis janvier 2015, «Empire» raconte les dessous de l’industrie musicale en se focalisant sur la famille de Lucious Lyon, une ancienne star du hip-hop reconverti en producteur.

Pourquoi on la suit encore? Déjà, parce qu’on n’est pas les seules: les audiences de la série ne cessent de grimper. Drames familiaux, problèmes raciaux, meurtres, trahison, sexualité… Après un pilote extrêmement ambitieux, la sitcom a continué sur sa lancée et n’a jamais déçu. Pourvu que ça dure!

On en est où? La saison 2 est diffusée depuis septembre 2015.

«The Americans»

Au casting: Keri Russell, Matthew Rhys, Noah Emmerich

En deux mots: L’intrigue se déroule pendant la guerre froide. Un couple d’officiers du KGB est formé afin de vivre aux Etats-Unis comme des citoyens américains. Leur couverture les amène à devoir endosser les rôles d’époux modèles qui élèvent leurs enfants dans la plus pure tradition US.

Pourquoi on la suit encore? La tension est palpable durant les 13 épisodes que compte chaque saison. On tremble sans cesse à l’idée que la couverture des agents soit découverte. Bref, une série qui nous tient vraiment en haleine.

On en est où? La diffusion de la 4ème saison a démarré le 16 mars.


A lire aussi:
«F pour Femina», la nouvelle vidéo du Meufisme
Jon Snow et Ygritte: en couple dans la vraie vie
Vidéo: la réunion de «Friends» a eu lieu

Podcasts

Vidéos

Notre Mission

Que faire pendant le temps libre? Inspirez-vous des coups de cœur loisirs, des repérages séries, des bonnes adresses, des idées voyages de Femina.

Icon Newsletter

Newsletter

Recevez les dernières news de Femina, les conseils et bons plans de la Rédaction.