Femina Logo

tendances

Décryptage: quand la mode se la joue Mad Max

Survivalisme, post-apocalyptique, fin du monde… Autant de termes autour du même thème, celui de la survie. A chaque grosse catastrophe, un sentiment de peur mêlé à de la fascination, s’empare de l’humanité. Les crises pétrolières, attentats terroristes, guerres, virus meurtriers et catastrophes naturelles modifient notre perception de la réalité: notre quotidien nous semble tout à coup menacé et notre confort soudain si incertain. Et le monde s'interroge alors: que deviendrait-on au cas où une de ces catastrophes se produisait à grand échelle? Le cinéma a trouvé là de quoi faire son beurre et le public suit. D’un côté, nous avons les films catastrophe et leurs effets spéciaux («2012») qui nous plongent au coeur-même de l'événement. De l'autre, les films post fin du monde, avec leur lot de zombies («I am a Legend»), de machines («Terminator») ou de personages qui tentent simplement de survivre dans un univers déshumanisé («Le fils de l’Homme»). La saga «Mad Max» fait partie de ces derniers. Dans un climat de guerre pour le pétrole, Max Rockatansky (Mel Gibson), policier chargé de combattre le pirates de la route, voit sa femme et son bébé tués par ses adversaires et décide de se venger.

Dans le quatrième opus de la saga post-apocalyptique de George Miller, «Mad Max», «Fury Road», Max (Tom Hardy) se retrouve associé à Furiosa (Charlize Theron) dans un monde dévasté où la guerre pour l’essence et l’eau fait rage.

Influence sur la mode

D’autres films d’anticipation sont annoncés, comme «Z for Zachariah» qui traite du thème du virus meurtrier, et nous aurons le retour de «The Walking Dead» qui tient ses fans en haleine depuis 5 saisons. De quoi inspirer largement les créateurs! On retrouve chez eux la fascination de ce moment où la seule préoccupation quotidienne serait la survie. Mailles à l’allure de treillis militaire, teintes naturelles comme recouvertes de poussière, parkas camouflage, vestes façon gilet pare-balles, empiècements molletonnés pour renforcer les genoux et les coudes... Le vestiaire se fait résistance. Isabel Marant et Nicholas K nous offrent la vision d'une garde-robe protectrice: la femme peut se draper dans ses vêtements, y dormir à l'abri du sable et des vents. Chez Saint Laurent, le cuir noir, symbole de rebellion, fait référence au costume de Mel Gibson dans le tout premier «Mad Max». Le style futuriste de«Au-delà du Dôme du Tonnerre» se retrouve à la fois dans les couleurs métallisées de Paco Rabanne et les treillis de la marque Joseph. Quant à Kanye West, il nous a fait voir lors des dernières Fashion Week de New York une armées de guerriers du futur.

Ces films sont l'occasion également de repenser les vêtements techniques. On réfléchit étanchéité, ergonimie, résistance du tissu. Plus que du vêtement durable, c'est du vêtement ultradurable que l'on veut!

moodboard-mad-max-futuriste
1 / 3

FUTURISTE: Défilé et top Paco Rabanne. Pull Joseph. Bague Degrisogono.Tina Turner est Entity. Bottines Christian Dior. Défilé Joseph. Boucles d'oreilles Degrisogono.

© DR
moodboard-mad-max-militaire
2 / 3

MILITAIRE: Charlize Theron. Veste Unfollow. Foulard Saint Laurent. Défilé Marc Jacobs et Joseph. Besace L/Uniform. Pantalon Closed. Bottines Isabel Marant. Tom Hardy.

© DR
moodboard-mad-max-nomade
3 / 3

NOMADE: Défilé Nicholas K. Echarpe Faliero Farti. Robe et ceinture Isabel Marant. Zoé Kravitz. Pull Nina Ricci. Bottines AdidasxKanye West. Courtney Eaton.

© DR

vous suggère de lire aussi:

Podcasts

Vidéos

Notre Mission

À la recherche d'un nouveau souffle pour votre allure ou votre maison? Toutes les tendances mode, beauté, déco pour inspirer votre quotidien!

Icon Newsletter

Newsletter

Recevez les dernières news de Femina, les conseils et bons plans de la Rédaction.