Femina Logo

fashion week

Chanel recrée une forêt pour son défilé: une «hérésie» pour les écologistes

La promenade dans les sous-bois façon Chanel? Karl Lagerfeld a souhaité jouer la carte de la nature pour son défilé automne-hiver 2018-2019. Une veste en tweed (évidemment) ou une mini doudoune pour affronter le froid, des snoods en laine qui réchauffent le cou, des collants à paillettes pour habiller les gambettes… La collection a séduit les fans de la maison parisienne.

9 chênes et 508 bancs en bois de peuplier

Par contre, le décor, lui, n’a vraiment pas fait l’unanimité… Les 9 véritables chênes importés du Parc naturel régional de la région du Perche ainsi que les 508 bancs conçus en bois de peuplier ont fait grincer plusieurs dents. France Nature Environnement a dénoncé la «fausse forêt» de Chanel dans un communiqué: «Résultat: des arbres, parfois centenaires, abattus pour quelques heures de show».

Promotion de la diversité des forêts françaises, invitation au retour à la nature, volonté de se donner une image de marque éco-responsable... Quelles que soient les motivations de Chanel, c'est raté. Car la nature, ce ne sont pas des arbres coupés en forêt, transportés en camion pour être mis en scène, puis envoyés à la benne à ordures.

La Fashion Week de Paris entre gaieté et avant-garde: 5 points à retenir

«Ce défilé vise à donner une image plus verte à Chanel mais s'avère en réalité en décalage complet avec les réels enjeux de protection de la nature et de l'environnement», critique la Fédération, pour qui Chanel, par son importance dans le monde de la mode, se doit de «montrer l'exemple».

La maison de couture a répondu à ces différentes critiques dans un communiqué, assurant «qu’il ne s’agit en aucun cas de chênes centenaires, mais de chênes et de peupliers en provenance d’une forêt française du Perche, acquis dans le cadre d’un plan de couple autorisé». De plus, Chanel s’est «engagé à replanter une parcelle de 100 nouveaux chênes au sein de la forêt».

La Fashion Week de Milan entre héritage et excentricité: 5 points à retenir

Défilé Chanel automne-hiver 2018-2019 jupe veste velours noir
1 / 14

Défilé Chanel automne-hiver 2018-2019.

© Imaxtree
Défilé Chanel automne-hiver 2018-2019 manteau ouvert chemise lavallière cuir
2 / 14

Défilé Chanel automne-hiver 2018-2019.

© Imaxtree
Défilé Chanel automne-hiver 2018-2019 long manteau chignon lâche
3 / 14

Défilé Chanel automne-hiver 2018-2019.

© Imaxtree
Défilé Chanel automne-hiver 2018-2019 ensemble tweed gris snood
4 / 14

Défilé Chanel automne-hiver 2018-2019.

© Imaxtree
Défilé Chanel automne-hiver 2018-2019 tailleurs gris
5 / 14

Défilé Chanel automne-hiver 2018-2019.

© Imaxtree
Défilé Chanel automne-hiver 2018-2019 écharpe rose XXL
6 / 14

Défilé Chanel automne-hiver 2018-2019.

© Imaxtree
Défilé Chanel automne-hiver 2018-2019 manteau gris
7 / 14

Défilé Chanel automne-hiver 2018-2019.

© Imaxtree
Défilé Chanel automne-hiver 2018-2019 manteau ouvert brun beige
8 / 14

Défilé Chanel automne-hiver 2018-2019.

© Imaxtree
Défilé Chanel automne-hiver 2018-2019 robe longue
9 / 14

Défilé Chanel automne-hiver 2018-2019.

© Imaxtree
Défilé Chanel automne-hiver 2018-2019 jupe métallisée
10 / 14

Défilé Chanel automne-hiver 2018-2019.

© Imaxtree
Défilé Chanel automne-hiver 2018-2019 robe pull laine tricot
11 / 14

Défilé Chanel automne-hiver 2018-2019.

© Imaxtree
Défilé Chanel automne-hiver 2018-2019 jupe laine tricot
12 / 14

Défilé Chanel automne-hiver 2018-2019.

© Imaxtree
Défilé Chanel automne-hiver 2018-2019 longue robe noire dentelles
13 / 14

Défilé Chanel automne-hiver 2018-2019.

© Imaxtree
Défilé Chanel automne-hiver 2018-2019 écran bois forêt grand palais fashion week
14 / 14

Défilé Chanel automne-hiver 2018-2019.

© Imaxtree

Podcasts

Dans vos écouteurs

E15: Comment soigner l'orthorexie, l'obsession de bien manger

En découvrant les centaines de recommandations, études et «régimes detox» dont nous bombarde la Toile, il n'est pas difficile de devenir légèrement parano, en pensant à son alimentation. Mais comment manger sainement, sans que cette envie ne vire à l'obsession ou nous dérobe toute notion de plaisir? Dans cet épisode, une diététicienne nous aide à identifier le trouble très moderne de l'orthorexie, à simplifier notre rapport à l'alimentation et surtout... à retrouver le bonheur de manger!

Dans vos écouteurs

E14: Comment chasser la déprime saisonnière

Quand le soleil décide de se coucher à l'heure du goûter, il est parfois difficile de ne pas se sentir épuisé, démoralisé, démotivé... Afin de nous aider à lutter contre les effets du manque de lumière, une psychologue et coach détaille une véritable stratégie anti-blues, en s'inspirant des pays scandinaves. Comme un petit shot de vitamine D.

Vidéos

Notre Mission

À la recherche d'un nouveau souffle pour votre allure ou votre maison? Toutes les tendances mode, beauté, déco pour inspirer votre quotidien!

Icon Newsletter

Newsletter

Recevez les dernières news de Femina, les conseils et bons plans de la Rédaction.