Femina Logo

La crème antirougeurs pour Jennifer Segui, journaliste

C’est LE tube dont je ne peux plus me passer! Pas vraiment adepte des maquillages qui durent des plombes, j’adore son côté deux en un, soin et correcteur de teint. A la quarantaine, j’ai la chance de ne pas avoir trop de rides. Par contre, ma peau est ponctuée de taches et de petites marques de couperose. La teinte verte de cette formule CC couvre ces rougeurs tandis que les microcapsules libèrent une base de teint qui se fond avec ma carnation. Ma peau est plus unifiée et matifiée. Je n’oublie pas de l’associer à un anticernes et de terminer par une poudre libre.

Nude Magic CC Cream antirougeurs, L’Oréal Paris, 23 fr. 90 les 30 ml.

Une crème hydratante pour Zoé Jobin, rédactrice photo

Avec le temps, je me tourne de plus en plus vers des produits naturels pour dorloter ma peau. C’est économique, écologique et efficace. Je suis tombée amoureuse de l‘Hydrolat de rose de Damas bio, chez Aroma Zone. Je l’applique avec un coton tous les soirs après m’être démaquillée et son odeur fleurie me fait aussitôt voyager! Un plaisir rafraîchissant qui rend ma peau plus douce, moins fatiguée, et qui prévient les effets de l’âge. Le petit plus pour moi qui suis gourmande: on peut aussi l’utiliser en cuisine!

Hydrolat Bio Rose de Damas, Aroma Zone, 4 fr. 20 env. les 100 ml.

Une huile pour les cheveux de Caroline Imsand, responsable photo

Depuis que j’ai craqué pour le blond platine, je ne jure plus que par mon huile d’argan et de lin pour chouchouter mes cheveux. La décoloration a mis ma crinière à rude épreuve. Déshydratation, manque d’éclat, effet paille… Bref, un cauchemar. Sur les conseils de mon coiffeur (adoré), j’applique cette huile magique sur cheveux humides, et aussi après le séchage pour finaliser mon coiffage. Elle répare, hydrate et apporte de la brillance. En plus de faire des merveilles, elle sent terriblement bon. Soigner mes cheveux devient un plaisir de tous les jours.

54 Argan & Linseed Treatment Oil, Mashup Haircare, 34 fr. env., disponible en salon.

Un parfum pour André Mazzoni, graphiste

Ce parfum, je l’ai découvert il y a vingt-trois ans, dans un magazine de mode acheté à l’aéroport de Miami, avant mon retour en Suisse. Pour l’acquérir, j’ai dû finalement le commander aux Etats-Unis via une parfumerie à Nyon, et débourser une petite fortune, mais quand on aime, on ne compte pas. Depuis quelques années, il est devenu un best-seller et on le trouve un peu partout. J’ai la chance de pouvoir essayer des dizaines de parfums durant l’année, mais je ne peux me passer bien longtemps de mon Joop!, avec son odeur unique, enivrante, sensuelle et d’une couleur magnifique.

Eau de toilette Joop! Homme, 70 fr. les 75 ml.

Un rouge à lèvres pour Muriel Risse, journaliste

Le rouge à lèvres et moi, on n’a jamais été copains. Malgré mes innombrables tentatives, il asséchait immanquablement mes lèvres, ne tenait pas en place, faisait l’autruche en colorant verre, vitre et bouche de mon amoureux. Mais tout cela, c’était avant que je ne rencontre le raisin parfait, Novalip Duo de La Roche-Posay. Son atout secret? Il renferme une dose de soin magique qui hydrate et fixe la couleur pour un laps de temps record. Bref, un superbaume capable de faire pulser les pigments! Et, décliné en une dizaine de teintes différentes, il s’adapte à toutes mes envies.

Rouge à lèvres Novalip Duo, La Roche-Posay, 27 fr. env.

Un parfum pour Valérie Fournier, journaliste

Avec mon pH de peau très acide, j’ai de la peine à trouver un parfum qui ne tourne pas au vinaigre. Ma préférence va aux boisés masculins ou poudrés rétro. J’assume de sentir comme une grand-mère! L’Iris Poudre des éditions de parfums Frédéric Malle est un délice. Il ne faut pas en abuser, mais il suscite immanquablement la phrase: «Tu sens bon, c’est quoi?» J’aime beaucoup cette marque de niche qui donne carte blanche aux plus célèbres nez, ici Pierre Bourdon, créateur de Kouros, Escada, Dolce Vita de Dior, Cool Water de Davidoff, ou encore Féminité du Bois.

Iris Poudre par Pierre Bourdon, Ed. de parfums Frédéric Malle, 170 fr. les 50 ml.

Une crème pour Naila Maiorana, directrice artistique

C’est sans doute par pure gourmandise que j’ai d’abord essayé cette crème au nom si pâtissier. Il faut dire qu’elle le porte bien... Sa consistance est ultra-onctueuse, et en même temps fraîche à l’application. Elle pénètre rapidement et ne laisse pas la peau grasse, ce qui en fait une texture confortable. C’est le produit que je n’oublie jamais en voyage ou dans mon sac de sport, en été comme en hiver. Il m’arrive même de l’utiliser sur la pointe des cheveux en crème de soin après-shampoing, quand je n’ai rien d’autre sous la main.

Crème fraîche de beauté suractivée, Nuxe, 42 fr. env. les 50 ml.

Une poudre compacte pour Juliane Monnin, responsable web

Ma routine beauté depuis une dizaine d’années se résume à cette poudre. Que je souhaite un teint nude express ou un look smoky avec mascara et tout le tralala, je ne quitte pas la maison sans elle. La triple action (antibrillance, anti-imperfections et effet bonne mine) de l’Ever Matte en fait une sorte de 3 en 1. J’aime comme cette poudre unifie ma peau et lui donne une apparence veloutée. Du coup, je n’utilise ni fond de teint ni BB Cream. Facile à appliquer, elle ne quitte pas mon sac à main. Un RDV improvisé? Un coup de pinceau et ça repart!

Ever Matte Poudre Compacte Minérale, Clarins, 49 fr.

Un fond de teint pour Hélène Béziat, réd. en chef adjointe

Le fond de teint, ce n’est pas mon truc: comme j’ai la peau fine et claire, je trouve la texture toujours trop épaisse, trop foncée, pas évidente à appliquer. Bref, c’est mon «grrr» du matin. Mais sans teint unifié, point de teint. Et sans teint, point de vie à l’extérieur. Dans ma quête «antigrrr», j’ai donc fini par dénicher le produit «yaha!» Sa texture, fluide au premier abord, se fait poudrée au contact de la peau, le geste devient facile, on est maquillée, mais on l’oublie. Et comble du miracle, sa pipette permet d’extraire les trois gouttes utiles par jour: «yaha!» et ultradurable.

Miracle Air de Teint, Lancôme, 50 fr. env. les 30 ml.

Un baume pour les mains pour Julien Pidoux, journaliste

Comme dans tous les produits de la marque australienne, c’est son parfum qui me fait d’abord craquer. Totalement addictif. Ici, de la lavande, des agrumes, de l’amande douce… et pas seulement. Pratique (et fort joli) dans son format tube en alu, j’emporte ce baume partout avec moi, et je le dégaine régulièrement pour m’hydrater les mains tout en poussant de petits soupirs d’aise (rapport à l’odeur, donc). Un geste absolument indispensable durant les hivers rigoureux! Et il n’est évidemment pas interdit de l’utiliser sur ses pieds endoloris avant d’aller se coucher.

Baume aromatique Résurrection pour les mains. Aesop, 30 fr. les 75 ml.

Une crème pour le corps pour Stéphanie Cousin, rédactrice photo

Il y a quelques années, on m’a offert la crème de corps Allure Sensuelle de Chanel. C’est comme cela que je l’ai découverte. Son parfum est plus discret que l’eau de toilette du même nom (que j’utilise d’ailleurs aussi). J’aime sa texture veloutée, elle rend la peau douce. Moi qui ne suis pas très «produits de beauté» (j’ai plutôt tendance à prendre plus ou moins ce qui me tombe sous la main), là, je vise carrément le luxe! C’est pourquoi je l’économise et ne l’utilise que lorsque j’en ai vraiment envie ou lors de grandes occasions.

Allure Sensuelle crème de corps, Chanel, 61 fr. env. les 200 ml.

Un rouge à lèvres pour Alexandra Chessex, graphiste

J’ai toujours porté des rouges à lèvres, même au temps où ils avaient des inconvénients: dents rougies, traces sur tous les verres, tasses ou fourchettes en contact avec ma bouche. Jusqu’à la découverte de ce rouge à lèvres ne laissant aucune trace. Depuis, je n’ai plus aucun souci: je peux boire, manger, embrasser qui je veux totalement incognito! Mon rouge reste intact toute la journée, et résiste à tout, à part au démaquillant, bien sûr. Son seul inconvénient: il dessèche les lèvres. C’est pour cette raison qu’il est vendu avec son baume, dont j’use et abuse.

Rouge à lèvres Outlast, Cover Girl, 17 fr. 90 les 2 tubes.

Une eau de toilette pour Sermena Sulejmani, secrétaire

Il s’agit de mon premier parfum, celui que j’ai découvert à l’adolescence et que je me suis payé avec mes propres sous. Il a donc une valeur sentimentale pour moi et rappelle forcément des souvenirs. C’est devenu mon indispensable, le parfum qui trône depuis toujours parmi les autres. J’aime tout particulièrement le porter en hiver et en soirée. Cette fragrance mythique, exaltante et irrésistible est devenue ma signature. Comme une touche finale d’élégance. Nul doute que ce parfum au flacon inimitable me suivra tout au long de la vie.

Eau de toilette Classique, Jean-Paul Gaultier, 85 fr. env. les 50 ml.

Un durcisseur pour ongles pour Bruna Lacerda, responsable mode

Comment lutter contre les ongles cassants et dédoublés? Mettre de la crème pour les mains dix fois par jour? Ne rien faire qui puisse les endommager? Après de multiples tests, je me suis arrêtée sur ce produit durcisseur au packaging vintage. On l’applique sur l’ongle, en ciblant l’extrémité, et on laisse sécher une minute. A utiliser deux fois par semaine en cure jusqu’à résultat visible, puis mensuellement. Les plus: il ne laisse aucun film brillant, et comme on n’en met qu’un peu, le flacon se garde longtemps.

Durcisseur d’ongles scientifique, Mavala, 85 fr. env. les 50 ml.

Un masque pour Fabienne Rosset, journaliste

La promesse du masque magique qui redonnerait un coup d’éclat en dix minutes chrono, je n’y croyais pas trop. C’était avant d’essayer ce masque crème à la rose noire. Dès la première application, le coup de foudre cosmétique a été instantané. Fondant, hydratant, pas collant, il offre à ma peau une seconde jeunesse après une nuit difficile ou une journée stressante. Transparent, il s’applique comme une crème, dont on essuie l’excédent éventuel après quinze minutes. Personnellement, je le laisse tel quel. Cerise sur le gâteau, son odeur subtile et légère.

Pour recevoir les derniers articles de Femina, inscrivez-vous à la newsletter.

Sylvaine vous suggère de lire aussi:

Podcasts

Dans vos écouteurs

E19: Vos questions sur la charge mentale

Ah, la charge mentale! Afin d'aborder ce vaste sujet épineux et délicat, nous vous avions proposé de nous envoyer toutes vos questions à ce propos. À l'aide d'une psychologue, nous vous apportons des éléments de réponse, dans cet épisode destiné à alléger la pression. Pour se rappeler que même si la lessive n'est pas faite et que nos cheveux sont hirsutes, tout-va-très-bien-se-passer!

Dans vos écouteurs

E18: Comment apprivoiser le silence

Vous aussi, vous avez du mal à supporter le silence? Dans notre société rapide et bruyante, on ne réalise pas toujours à quel point nous sommes entourés de bruit, d'un tumulte incessant qui, au fond, nous rassure. Dans cet épisode étonnant, une psychologue nous parle des nombreuses vertus du silence et nous offre quelques pistes pour le réintroduire dans nos vies. Car même s'il peut faire peur, il ne nous veut que du bien!

Vidéos

Notre Mission

À la recherche d'un nouveau souffle pour votre allure ou votre maison? Toutes les tendances mode, beauté, déco pour inspirer votre quotidien!

Icon Newsletter

Newsletter

Vous êtes à un clic de recevoir nos sélections d'articles Femina