Femina Logo

soins & bien-être

Le «brossage à sec», une technique sous-estimée qui transforme la peau

Getty Images 184920281

Le brossage à sec se réalise par des mouvements du bas vers le haut.

© Getty

Bien qu'ancienne, cette méthode d'exfoliation anti-cellulite est une véritable révolution épidermique trop souvent reléguée aux oubliettes. Une fois redécouverte, (testée et 100% approuvée), on se demande comment il est possible qu'on ne l'ait pas adoptée plus tôt: le «dry brushing» consiste tout simplement à masser notre corps bien sec à l'aide d'une brosse à poils naturels, afin d'aider l'organisme à se débarraser des cellules mortes et de toxines néfastes. Dix minutes par jour suffisent à stimuler notre système lymphatique et à gommer ces vilains capitons que toutes ces crèmes hors de prix ne sont pas parvenues à chasser. Franchement, c'est presque trop beau pour être vrai.

Afin de maximiser les effets du massage, on choisit une brosse aux poils naturels, dotée d'un manche qui nous permettra d'atteindre le dos: vous en trouverez par exemple au rayon parapharmacie de la CoopCity, au prix d'environ 10 fr.


© Pinterest goop.com

Comment le pratiquer?

Deux écoles existent quant aux types de mouvements à réaliser pour un effet optimal: si certains avancent que les petits cercles sont plus efficaces que les simples passages verticaux sur la peau, une chose est sûre: il convient absolument d'aller du bas vers le haut, c'est-à-dire en direction du coeur. En d'autres termes, on commence par les pieds pour remonter jusqu'à la poitrine. Puis, on s'occupe des doigts pour finir sur le cou. Les plus hardis (ou les plus curieux) pourront également essayer de passer la brosse sur leur visage, avec davantage de douceur cependant: ce geste peut être efficace contre certaines formes d'acné.

Attention toutefois à ne pas s'approcher de plaies, varices, ou d'agresser une peau irritée ou récemment épilée. Si les poils de la brosse doivent être fermes (mais ne provoquer aucune douleur) et qu'un tout léger rougissement est normal, le «dry brushing» ne devrait en aucun cas abîmer notre épiderme. Les peaux sensibles prendront garde à ne pas s'infliger un frottement trop vigoureux et devraient au préalable enduire leur brosse d'une huile pour le corps.

Quels effets?

Grâce aux fameux mouvement du bas vers le haut, le brossage stimule la circulation sanguine. De même, en tant qu'exfoliation hyper-efficace, il élimine les peaux mortes et booste le système lymphatique, aidant notre organisme à éliminer les toxines. Cet effet aurait également pour mérite de donner un coup de peps à notre système immunitaire.

Lorsque le brossage à sec devient une habitude, il lutte également contre la cellulite, en désincrustant les graisses amassées sous la peau et en resserrant l'épiderme. Alors que les capitons s'en trouveront visiblement réduits au bout d'un ou deux mois de pratique quotidienne, la peau sera immédiatement plus douce, plus ferme et plus belle. Et quoi de plus motivant, pour maintenir une bonne habitude, que des résultats quasi-immédiats?

Quand s'y adonner?

Ici aussi, deux possibilités s'offrent à nous: si on remarque que le brossage lymphatique nous énergise et nous réveille, il sera préférable de le pratiquer le matin, histoire de se sentir bien tonifiées en commençant la journée. Mais si, au contraire, le massage offert par la brosse nous détend et nous vide la tête, il sera également agréable de le réaliser le soir, avant la douche: passer ensuite sous un jet d'eau nous permettra d'éliminer les peaux mortes décollées par le brossage.

A vous la peau douce et lisse!


A lire aussi:
Eté 2017: nos conseils pour une épilation durable
Beauté naturelle: 6 conseils pour être belle sans fond de teint
Cellulite: 5 vérités pour enfin en venir à bout

Podcasts

Vidéos

Notre Mission

À la recherche d'un nouveau souffle pour votre allure ou votre maison? Toutes les tendances mode, beauté, déco pour inspirer votre quotidien!

Icon Newsletter

Newsletter

Recevez les dernières news de Femina, les conseils et bons plans de la Rédaction.