Femina Logo

G comme German

Cosmétiques: focus sur l’efficacité allemande

Claudia Schiffer et Heidi Klum. Lorsque l’on utilise les mots-clés «beauté allemande» sur Google Images, les photos des deux top models défilent sur le moteur de recherche. Grandes, sveltes, blondes, les Allemandes? «C’est un cliché qui circule encore beaucoup, tranche Magdalena Grausgruber, journaliste lifestyle basée à Munich, mais je ne pense pas qu’on puisse coller ainsi une étiquette sur notre pays, la beauté se présente heureusement sous de multiples facettes. Si je devais mettre des mots sur l’esthétique allemande, je la décrirais comme naturelle, subtile et réservée. Les gens ici préfèrent un look soigné et sans artifices plutôt que des maquillages spectaculaires.» D’où le succès incontesté des marques traditionnelles et pionnières dans les cosmétiques naturels telles Dr. Hauschka et Weleda. «Les soins naturels sont tendance depuis plusieurs années, avance Valeska Jansen de Beauty Secrets Agency. Tout ce qui est étiqueté bio a vent en poupe, la demande ne cesse de s’accélérer.»

Un maximum de résultats pour un minimum d'efforts

Pour Katrin Roth, journaliste suisse alémanique à la tête du blog Sonrisa, la G-Beauty est également synonyme de haute valeur ajoutée: technologie, innovation, efficacité scientifiquement prouvée et transparence sont au cœur de l’ADN des produits de beauté développés de l’autre côté de la frontière.

«Les cosmétiques fabriqués en Allemagne tiennent leurs promesses et répondent à des réglementations strictes, c’est pour cela qu’ils sont si populaires», détaille la spécialiste.

L’efficacité serait donc la clé des routines beauté germaniques? «Complètement, poursuit Katrin Roth. On vise un rendement maximal et un résultat optimal combinés avec le moins d’efforts possible. Les habitantes des pays germanophones vont à l’essentiel, pas question de multiplier les soins comme en Asie, ni de passer trop de temps dans sa salle de bains.» Ainsi, à l’image de la célèbre boîte bleue signée Nivea, les Allemandes sont en mode less is more.

S’affranchir de la norme

Seul bémol, le manque d’audace qu’on peut parfois constater en arpentant les rues de Cologne ou de Stuttgart. «À mon avis, les Allemandes devraient plus avoir confiance en leur beauté et la célébrer davantage, avance Magdalena Grausgruber. Beaucoup craignent d’être perçues comme narcissiques en donnant de l’importance à leur apparence, mais cela n’a aucun sens. On peut tout à fait se sentir belle et, parallèlement, avoir de merveilleuses valeurs intérieures.» Son message: «Essayez, expérimentez davantage et faites-vous confiance. C’est bien plus fun que d’essayer de se conformer à la norme!»

Ode au mascara pour Toni Garrn

L’ex de Leonardo DiCaprio? L’étiquette lui colle à la peau. Mais Toni Garrn est bien plus que cela. Le top model allemand débute sa carrière en 2006. Deux ans plus tard, elle devient l’égérie de Calvin Klein et défile pour plus de 50 couturiers. À 16 ans, elle fait (déjà!) la couverture de Vogue. Ce qui lui tient le plus à cœur? La fondation qui porte son nom et qui s’est donnée pour mission de faciliter l’accès à l’éducation pour les filles en Afrique.

Fan absolue de mascara, la jeune femme de 28 ans ne sort jamais sans avoir recourbé puis maquillé ses cils. «Je n’ai pas une marque de prédilection, j’en essaie toujours plusieurs, a-t-elle expliqué à Elle. Il y en a une bonne dizaine dans ma trousse, mais la moitié d’entre eux sont secs.» Toni Garrn préfère l’eye-liner au rouge à lèvres.

«J’ai toujours peur d’en avoir sur les dents… et c’est frustrant de ne pouvoir embrasser personne!»

Pour hydrater ses cheveux, elle utilise de l’huile d’argan. «Ça les rend brillants sans fini gras», confie-t-elle à Grazia. Et pas question de passer par la case coloration: «Je n’en ai jamais fait, je suis naturellement blonde et mes longueurs s’éclaircissent en été.» Cette année, Toni Garrn sera à l’affiche de deux longs-métrages, Dreamland et Warning. On devrait aussi pouvoir admirer un beauty look particulier sur son compte Instagram puisque l’Allemande a annoncé son mariage avec l’acteur anglais Alex Pettyfer.

Feel Good Shower, Weleda, env. 10 fr. les 200 ml.
1 / 6

Feel Good Shower, Weleda, env. 10 fr. les 200 ml.

© Corinne Sporrer
Déodorant naturel Persian Lime, Ben & Anna, 12 fr. 90 les 60 g. (sur brack.ch)
2 / 6

Déodorant naturel Persian Lime, Ben & Anna, 12 fr. 90 les 60 g. (sur brack.ch)

© Corinne Sporrer
Tonic Blue Dust Spray protecteur contre les rayons UV, la lumière bleue et la pollution, A4 Cosmetics Munich, env. 55 fr. les 50 ml (sur beauty-flash-shop.ch).
3 / 6

Tonic Blue Dust Spray protecteur contre les rayons UV, la lumière bleue et la pollution, A4 Cosmetics Munich, env. 55 fr. les 50 ml (sur beauty-flash-shop.ch).

© Corinne Sporrer
Crème pour les mains à la ficoïde à cristaux, Dr. Hauschka, env. 20 fr. les 50 ml.
4 / 6

Crème pour les mains à la ficoïde à cristaux, Dr. Hauschka, env. 20 fr. les 50 ml.

© Corinne Sporrer
Gommage Fresh Scrub, Ringana, env. 47 fr. les 125 ml.
5 / 6

Gommage Fresh Scrub, Ringana, env. 47 fr. les 125 ml.

© Corinne Sporrer
Eau de Cologne, Farina 1709, 40 euros les 50 ml (sur farina1709.com).
6 / 6

Eau de Cologne, Farina 1709, 40 euros les 50 ml (sur farina1709.com).

© Corinne Sporrer

Pour recevoir les derniers articles de Femina, inscrivez-vous aux newsletters.

Muriel vous suggère de lire aussi:

Podcasts

Dans vos écouteurs

E43: Comment recharger nos batteries d'ici Noël

Octobre rose

Episode spécial Octobre rose: Un message de soutien aux patientes et à leurs proches

Vidéos

Notre Mission

À la recherche d'un nouveau souffle pour votre allure ou votre maison? Toutes les tendances mode, beauté, déco pour inspirer votre quotidien!

Icon Newsletter

Newsletter

Vous êtes à un clic de recevoir nos sélections d'articles Femina