Femina Logo

Tendance

Cheveux: les Romandes passent en mode bicolore

Streetstyle cheveux en mode bicolore

Camille, 16 ans, étudiante: «De base, je m’étais teint les cheveux en noir violet, mais je trouvais que ça manquait un peu de couleur et j’ai décoloré ma frange en blond. Je le fais moi-même, car en salon c’est trop cher. J’achète néanmoins des produits professionnels à la Boutique du Coiffeur.»

© Anne-Laure Lechat

Si le crop top provoque des polémiques sans fin dans les écoles, la fantaisie capillaire semble passer sous le radar. Après les colorations gris froid ou pastel, les mèches contrastées sur base foncée séduisent les ados et les jeunes adultes. On y reconnaît certains styles marquants des années 90, décennie en plein revival, dont beaucoup de néo-gothiques, avec piercing, vêtements en vinyle, chaussures compensées et yeux cernés de noir. La teinture bicolore, avec le blond entourant le visage, rappelle quant à elle le look de Geri Halliwell période Spice Girls.

Fan des nineties, la chanteuse Dua Lipa l’a adoptée il y a quelques mois et rendue virale via ses 53 millions de followers sur Instagram. Coiffeuse à Vevey, Daniela de Luca la réalise beaucoup dans son salon, notamment sur l’influenceuse Alison Liaudat (BangBangBlond): «Le style Dua Lipa attire principalement une clientèle de fashionista entre 15 et 30 ans. Dans le jargon du visagisme, cette technique est appelée contouring ou ombres et lumières (éclats sur l’avant du visage et foncés sur l’arrière). Ces mèches peuvent être plus fines et personnalisées. Elles peuvent être adaptées pour les femmes de 40 ans et plus, toujours à la recherche de modernité.»

Autre inspiration chez les jeunes filles, la K-pop, ce style musical venu de Corée dont les groupes rappellent furieusement les boys bands des années 90!

© Instagram/Alisonliaudat

Alison Liaudat, influenceuse suisse: «J’avais opté en début d’année pour des mèches fines devant pour adoucir le visage et apporter de la lumière. Par la suite, quand les coiffeurs ont rouvert après le semi-confinement, j’ai voulu essayer de les faire épaisses, après avoir vu la tendance sur Tik Tok. J’ai pris rendez-vous et j’ai adoré le résultat.»

© Anne-Laure Lechat

Morgane, 18 ans, étudiante: «Je fais mes colorations moi-même, car c’est un budget que je n’ai pas. J’ai été entièrement décolorée et teinte en bleu, orange, vert, rouge, j’ai fait toutes les couleurs. Mes cheveux étaient très abîmés, alors je suis repassée au noir, avec juste ces deux mèches. Je suis fan de K-pop, je m’inspire du style de ces chanteurs pour créer le mien.»

© Anne-Laure Lechat

Sarah, 47 ans, employée de commerce: «Je joue avec mes cheveux depuis plus de 20 ans! J’ai été noir corbeau pendant longtemps, puis j’ai commencé à trouver ça ennuyeux. Je fais la décoloration chez le coiffeur, car j’ai peur d’abîmer mes cheveux en le faisant moi-même. Je change assez souvent. Là, pour l’automne, je vais passer à du plus foncé. Je me laisse guider par mon coloriste.»

© Anne-Laure Lechat

Gaëlle Marla, 29 ans, tatoueuse: «J’aime jouer avec la couleur de mes cheveux, je change quasi tous les mois! Je vis à Londres, mais je suis fidèle à ma coiffeuse lausannoise. Je préfère confier la décoloration à une pro. J’ai essayé quelques fois par moi-même, mais ça a cassé mes cheveux. Entre deux rendez-vous, je ravive les parties colorées avec des produits du commerce.»

© Anne-Laure Lechat

Mike, 22 ans, apprenti: «Actuellement, je n’aime pas trop ma couleur, c’est la fin, ça a repoussé, on dirait que c’est gris! Au départ, je m’étais entièrement décoloré en blond, presque blanc, comme le fait DJ Snake. Ma copine est coiffeuse, ça aide pour bénéficier d’un service professionnel.»

© Anne-Laure Lechat

Camille, 16 ans, étudiante: «De base, je m’étais teint les cheveux en noir violet, mais je trouvais que ça manquait un peu de couleur et j’ai décoloré ma frange en blond. Je le fais moi-même, car en salon c’est trop cher. J’achète néanmoins des produits professionnels à la Boutique du Coiffeur.»

Pour recevoir les derniers articles de Femina, inscrivez-vous aux newsletters.

Valérie vous suggère de lire aussi:

Podcasts

Dans vos écouteurs

E43: Comment recharger nos batteries d'ici Noël

Octobre rose

Episode spécial Octobre rose: Un message de soutien aux patientes et à leurs proches

Vidéos

Notre Mission

À la recherche d'un nouveau souffle pour votre allure ou votre maison? Toutes les tendances mode, beauté, déco pour inspirer votre quotidien!

Icon Newsletter

Newsletter

Vous êtes à un clic de recevoir nos sélections d'articles Femina