Femina Logo

Glossy, glossy! La peau du moment se veut brillante à souhait, d’où son surnom de «Buttery Skin» («peau beurrée» en VF). Aux oubliettes, les teints mats qui ne bougent pas où la moindre petite étincelle est neutralisée le plus rapidement possible. Cette fois-ci, on veut du glow, de la fraîcheur, de l’highlighter à outrance. De la vie, quoi!

Focus sur les fonds de teints liquides

Les make up artistes l’ont bien compris et ne cessent de proposer de nouvelles alternatives allant dans ce sens. Après la tendance «Yoga Skin», place donc au «Buttery Skin». Cette technique a été inventée et popularisée par la maquilleuse professionnelle Isabelle De Vries. Dans les colonnes de «Glamour», l’Américaine la résume ainsi:

Je l’ai baptisée ainsi, car ce maquillage donne à la peau la même texture soyeuse et lisse que le beurre.

Objectif bonne mine: 5 aliments pour une peau éclatante

Vous rêvez d’afficher un teint aussi brillant? Super facile, promis. Il suffit de zapper les poudres et de miser sur des textures liquides, notamment pour le fond de teint. On les applique au doigt pour un rendu naturel. Ne lésinez pas sur l’highlighter nacré, déposé sur le haut des pommettes. Un Beauty Blender vous sera d’une grande aide pour fondre la matière et éviter les démarcations indésirables.

La touche finale? Isabelle De Vries ne jure que par le fard à paupières liquide, qui apporte encore davantage de brillance à l’ensemble. Pareil pour les lèvres: exit le rouge mat, place aux textures gloss. On scelle le tout avec un spray pour faire tenir le maquillage et donner un dernier effet «rosée du matin» à l’ensemble. De quoi piquer la vedette à toutes les boules à facettes que vous croiserez sur votre passage!

Podcasts

Dans vos écouteurs

E7: Comment briser la routine, quand on a envie de tout quitter

Le psychologue Serge Pochon est notre invité dans ce 7e épisode, pour nous aider à nous poser les bonnes questions. Il nous rappelle que le plus important n'est pas le nombre de kilomètres parcourus pour fuir une situation qui nous pèse, mais notre état d'esprit.

Dans vos écouteurs

E6: Arrêter de manger nos émotions pour vivre plus sereinement

Dans ce 6e épisode du podcast «Tout va bien», le micro-nutritionniste Jean Joyeux nous explique d'où viennent nos fringales et nous aide à comprendre pourquoi nous nous jetons parfois sur le Nutella, après une journée stressante. Pour retrouver une approche plus sereine de l'alimentation et la libérer de l'emprise de notre cerveau!

Vidéos

Notre Mission

À la recherche d'un nouveau souffle pour votre allure ou votre maison? Toutes les tendances mode, beauté, déco pour inspirer votre quotidien!

Icon Newsletter

Newsletter

Recevez les dernières news de Femina, les conseils et bons plans de la Rédaction.