Femina Logo

coiffure

6 erreurs à éviter avec son fer à lisser (vos cheveux vous diront merci!)

6 erreurs à éviter avec son fer à lisser (vos cheveux vous diront merci!)
© Instagram barrylafraise

1. Se tromper dans le choix de l’appareil

Pas question de se tourner vers le premier fer qui passe par là. Il faut que le produit sélectionné soit muni d’un variateur qui permette de choisir la chaleur adéquate. Côté revêtement, on mise sur des plaques en céramique offrant une répartition homogène de la chaleur et glissant plus facilement sur les cheveux que le titane ou la tourmaline. Vous aimez également boucler vos longueurs de temps à autre? Pour ce faire, attention de vous tourner vers un fer à lisser arrondi sur les côtés.

Afin de prendre soin de son précieux compagnon, on veille à le nettoyer régulièrement. Car des produits coiffants risquent de s’accumuler sur ce dernier et, à la longue, d’endommager vos cheveux. Le bon réflexe? Le passage d’un chiffon en microfibre tous les 15 jours.

Au secours, j'ai les cheveux fins! Comment monter en volume et leur rendre leur matière?

2. Sélectionner une température élevée

On tombe toutes dans le piège, en se disant que les degrés supplémentaires permettront de gagner du temps. Cela n’est pas le cas. Mieux vaut se faire conseiller et choisir la température adéquate selon son type de cheveux, en évitant absolument de dépasser les 200 degrés. Les cheveux fins, par exemple, doivent à tout prix fuir les chaleurs trop élevées.

3. Ne pas attendre d’avoir les cheveux secs

Il s’agit probablement de l’erreur la plus fatale pour la fibre capillaire. L’eau présente sur les longueurs finira par bouillir avec la chaleur du fer, ce qui atteindra le cheveu en plein cœur… La technique à privilégier? Prendre le temps d’effectuer son shampooing, de bien se sécher les cheveux et, enfin, de les lisser.

Cheveux: et si on passait au 100% végétal?

4. Utiliser son lisseur au quotidien

… car plus on lisse ses cheveux, plus on les abîme. Vous ne supportez pas de laisser vos cheveux au naturel? Trouvez des alternatives pour éviter la case «plaques chauffantes». Attachez-les, espacez les shampooings, testez de nouvelles coiffures. Si l’on veille à coiffer ses longueurs (voire à les maintenir sur le crâne à l’aide de pinces plates et d’un filet) avant de dormir, le brushing sera toujours impeccable le lendemain.

5. Zapper les soins thermo-protecteurs

Ils sont in-dis-pen-sables, on ne le dira jamais assez. Avant d’utiliser son lisseur, on applique un produit qui protégera la fibre de la température. Mousses, crèmes ou spray, à vous de trouver votre prochain indispensable. Ces derniers ont de plus l’avantage de rendre les cheveux plus brillants et de maintenir intact le brushing réalisé et de chasser les frisottis.

Shopping: Spray écran chaleur Frizz John Frieda, 15 fr. les 150 ml., Heat Protect Styling-Spray Syoss, 8 fr. les 250 ml., The Blowdry Cream Stylista L’Oréal Paris, 12 fr. les 200 ml., Heat Styling Protection Björn Axén, 28 fr. les 200 ml., Billant Damage Control à la camomille Aveda, 30 fr. les 230 ml.

Les secrets (bien gardés) des filles qui ont de beaux cheveux

6. Ne pas séparer sa chevelure

Lisser ses longueurs prend du temps. Et malheureusement, on n’en gagne absolument pas en tentant de s’acharner sur de trop grosses mèches. En passant le fer de façon répétée, on agresse le cheveu et on a davantage de mal à le rendre lisse et soyeux. Il est vivement recommandé de sélectionner de séparer sa chevelure en quatre avant de sélectionner petite mèche par petite mèche. Le résultat n’en sera que plus net.

On veille également à bien démêler ses cheveux avant de se jeter sur son fer. Car si la chaleur se diffuse dans les nœuds, la casse est malheureusement assurée lors du prochain passage de brosse…

Podcasts

Dans vos écouteurs

E15: Comment soigner l'orthorexie, l'obsession de bien manger

En découvrant les centaines de recommandations, études et «régimes detox» dont nous bombarde la Toile, il n'est pas difficile de devenir légèrement parano, en pensant à son alimentation. Mais comment manger sainement, sans que cette envie ne vire à l'obsession ou nous dérobe toute notion de plaisir? Dans cet épisode, une diététicienne nous aide à identifier le trouble très moderne de l'orthorexie, à simplifier notre rapport à l'alimentation et surtout... à retrouver le bonheur de manger!

Dans vos écouteurs

E14: Comment chasser la déprime saisonnière

Quand le soleil décide de se coucher à l'heure du goûter, il est parfois difficile de ne pas se sentir épuisé, démoralisé, démotivé... Afin de nous aider à lutter contre les effets du manque de lumière, une psychologue et coach détaille une véritable stratégie anti-blues, en s'inspirant des pays scandinaves. Comme un petit shot de vitamine D.

Vidéos

Notre Mission

À la recherche d'un nouveau souffle pour votre allure ou votre maison? Toutes les tendances mode, beauté, déco pour inspirer votre quotidien!

Icon Newsletter

Newsletter

Recevez les dernières news de Femina, les conseils et bons plans de la Rédaction.