Femina Logo

sexo

«Teen Spirit»: la «web-émission» sexo à l’intention des jeunes

Sextoys 0

Scène de la viédo «Sextoys» jouée par la Genevoise Soumeya Ferro-Luzzi.

© DR

Fun, ludique, drôle… sans jamais de niaiserie ou de ton moralisateur, cette web-émission, produite par Sophie Sallin (ex RTS et spécialiste de l’audiovisuelle) et réalisée par Arthur Touchais (ECALien et fondateur de la société Tolmao) donne la parole - parfois crue - aux jeunes sur leur intimité. Le but? Détabouiser la sexualité des ados, en parler de façon informative et attrayante.

Un esthétique de tournage «DIY» et «home-made»

Au visionnage de ces scénettes sexo intitulées «La Teuch», «Les Poils», «LGBT», «IST», «Le Harcèlement de rue» ou encore «Les Sextoys», on retrouve clairement l’inspiration des programmes courts des célèbres YouTubeurs français Norman ou Natoo.

Le challenge «Teen Spirit»

L’essence du concept «Teen Spirit»? Sophie Sallin nous explique:

J’ai voulu faire une émission sexo pour les adolescents qui parlent aux adolescents quand le dialogue avec les parents n’est pas suffisant.

La productrice ajoute: «le timing du lancement, la journée Internationale de la lutte contre le sida, était important pour moi. Malheureusement, encore beaucoup de jeunes pensent qu’on guérit du sida. De plus, les gynécologues interrogées dans le cadre de «Teen Spirit» nous ont expliqué que les IST étaient en constante augmentation chez les adolescents…» D'où l’urgence préventive d’un tel programme diffusé sur les réseaux sociaux.


«La Teub»

Apprendre à faire la différence entre le porno et la vraie vie

La Romande précise son point de vue: «Teen Spirit s’inscrit également dans une époque où le statut de la femme est toujours et encore remis en question. Avec ce programme, je veux promouvoir une sexualité positive et déculpabilisante même si elle est précoce, mais aussi plus de respect dans les rapports hommes-femmes. Je souhaite également faire entrer dans la tête des jeunes femmes qu’elles ne doivent pas forcément ressembler à un idéal et être une victime du diktat du corps parfait.»

Sophie insiste sur ce point: «Je reprends souvent les mots d’une jeune fille interrogée pour le programme; «si je suis pas épilée, je ne peux pas faire l’amour» m’avait-elle dit. Une réflexion qui colle au trend de la performance physique d’aujourd’hui, véhiculée malheureusement par beaucoup de monde, des stars de porno (ndlr: 30% des consommateurs de X seraient des ados de 13-14 ans) à Rihanna.»

Quand YouTube dépoussière les cours d’éducation sexuelle

Quand on sait qu’en 2016, 76% des jeunes considèrent les contenus issus de YouTube plus divertissants que ceux de la télévision (étude «Defy Média») mais aussi que 67% de la génération Y déclare pouvoir apprendre grâce à des vidéos trouvées sur YouTube («Zdnet»), la présence d’une webémisson arrive à point nommé en Suisse romande. Allez, hop, on partage l’info sur notre page Facebook et on révise au passage, quelques points sur la sexualité qui aideront notre fille, notre nièce et qui sait, peut-être bien nous?

Pour ne manquer aucune vidéo, abonnez-vous à la page Facebook Teen Spirit, à leur chaîne YouTube et suivez-les sur Twitter et Instagram!


A lire aussi:
Epilation intégrale: les risques et les avantages d’une pratique de plus en plus répandue
Décryptage: comment ferons-nous l’amour dans le futur?
Le sexe des hommes, leur deuxième cerveau

Podcasts

Dans vos écouteurs

E15: Comment soigner l'orthorexie, l'obsession de bien manger

En découvrant les centaines de recommandations, études et «régimes detox» dont nous bombarde la Toile, il n'est pas difficile de devenir légèrement parano, en pensant à son alimentation. Mais comment manger sainement, sans que cette envie ne vire à l'obsession ou nous dérobe toute notion de plaisir? Dans cet épisode, une diététicienne nous aide à identifier le trouble très moderne de l'orthorexie, à simplifier notre rapport à l'alimentation et surtout... à retrouver le bonheur de manger!

Dans vos écouteurs

E14: Comment chasser la déprime saisonnière

Quand le soleil décide de se coucher à l'heure du goûter, il est parfois difficile de ne pas se sentir épuisé, démoralisé, démotivé... Afin de nous aider à lutter contre les effets du manque de lumière, une psychologue et coach détaille une véritable stratégie anti-blues, en s'inspirant des pays scandinaves. Comme un petit shot de vitamine D.

Vidéos

Notre Mission

Un concentré de coups de cœur, d'actualités féminines et d'idées inspirantes pour accompagner et informer les Romandes au quotidien.

Icon Newsletter

Newsletter

Recevez les dernières news de Femina, les conseils et bons plans de la Rédaction.