Femina Logo

Chronique sexe

Romy Siegrist: «La virginité est un concept social, fondamentalement sexiste»

Romy siegrist la virginite est un concept social fondamentalement sexiste

«La virginité est un concept social, culturel et religieux, non biologique, fondamentalement sexiste, et source de violences envers les femmes dans de nombreuses cultures. » - Romy Siegrist

C’est Noël, Jésus est né et, par miracle, Marie est à nouveau restée vierge. Au dépôt comme à la sortie du cadeau (l’enfant sauveur), son hymen est intact (son vagin, sa vulve, et son périnée aussi – un peu comme la cheminée après le passage du Père Noël – la veinarde). Et l’on célèbre ce miracle, où la chair de la chair peut prendre vie, sans qu’il y ait à payer cher. Et on le célèbre tellement qu’on crée une forme d’oppression envers toutes les autres personnes, principalement des femmes, pour qui ce n’est pas le cas. «Devenez sexuellement active, mais seulement pour devenir mère – et payez-le dans votre corps», puis comme si ça ne suffisait pas, «dans la société». «Perdez de votre valeur, soyez reléguée au rôle de parent et non plus d’amante – restez décente.»

Bon, rien de nouveau sous les étoiles, dès l’enfance on a bien compris le double standard qui entoure la sexualité: c’est une source de valorisation pour les hommes (les Don Juan), et de stigmatisation pour les femmes (les salopes), qui sont «salies» ou en tout cas «moins pures» dès qu’elles «perdent» leur virginité. Ou alors qui deviennent des «prudes», des «vieilles filles», si elles l’ont gardée «trop longtemps»: difficile de sortir gagnante à ce jeu-là.

«Like a Virgin»

La virginité est un concept social, culturel et religieux, non biologique, fondamentalement sexiste, et source de violences envers les femmes dans de nombreuses cultures.

Car on imagine encore que l’on peut «vérifier» la virginité d’une personne en auscultant l’état de son hymen, quand bien même il en existe de différentes tailles et formes (annulaire, labié, semi-lunaire, en carène…), et que certaines personnes naissent sans! De plus, cette membrane trouée peut se détendre en fonction des activités sportives pratiquées, et elle n’a pas à être «déchirée» ni à saigner lors des premières pénétrations.

Dès lors, prouver à la fin de la nuit de noces la consommation du mariage (car il faut que l’hymen ouvre l’hymen, amen) par la présence de sang sur les draps suspendus à la fenêtre est un non-sens. Il n’y a rien à ôter, rien à prendre, rien à voler, rien à prouver, rien à salir. On ne «perd» pas sa virginité, on gagne en expérience.

Parce que devoir paraître «Like a Virgin» comme disait la Madonne, c’est bon pour du Cola, et que les seules Vierges éternelles sont nées du 23 août au 22 septembre!

Pour recevoir les derniers articles de Femina, inscrivez-vous aux newsletters.

La Rédaction vous suggère de lire aussi:

Podcasts

Dans vos écouteurs

Tout va bien E89: Comment mieux comprendre nos rêves

podcast astrologie

Recto-Verseau: Les prévisions de l'année 2023 pour tous les signes

Notre Mission

Un concentré de coups de cœur, d'actualités féminines et d'idées inspirantes pour accompagner et informer les Romandes au quotidien.

Icon Newsletter

Newsletter

Vous êtes à un clic de recevoir nos sélections d'articles Femina

Merci de votre inscription

Ups, l'inscription n'a pas fonctionné