Femina Logo

Chronique sexe

«Quel archétype est le plus présent quand vous faites l’amour?»

«Quel archétype est le plus présent quand vous faites l’amour?»

«N’hésitez pas à vous inspirer également de vos propres idoles ou personnages de fiction pour vous galvaniser en sexualité!» - Romy Siegrist

© PETITES LUXURES

Les archétypes sont des représentations symboliques qui se trouvent selon Jung dans l’inconscient collectif, transmis de génération en génération.

Dans leur aspect sexuel, ce sont des sources d’inspiration et d’influence quel que soit notre genre.

Et si nous pouvons les découvrir, voire les expérimenter petit à petit dans notre vie, ils ne sont pas en soi des étapes: chacun a ses avantages et risques! Dans l’idéal, l’intégration des différentes énergies, ainsi qu’un travail de conscientisation de leurs «ombres» (leurs penchants négatifs), est à viser.

Alors, quel archétype est le plus présent quand vous faites l’amour? Pouvez-vous vous connecter à chacun d’entre eux, ou sentez-vous un blocage face à certains? Je nommerai ici les plus «courants» ou «universels», mais n’hésitez pas à vous inspirer également de vos propres idoles ou personnages de fiction pour vous galvaniser en sexualité!

La vierge

Symbole d’innocence, de pureté et de découvertes, cet archétype canalise une curiosité ainsi qu’une envie d’explorer, parfois dans d’autres sentiers que ceux connus ou attendus. Dès lors, la sexualité non-pénétrative peut être privilégiée. Cela dit, un plaisir à se laisser guider risque de mettre la personne dans une forme de passivité et naïveté qui peuvent mener à une insatisfaction sexuelle, attendant que l’autre vienne nous sauter/sauver…

La mère

L’énergie de la mère recèle de la créativité, de la générosité et de l’empathie, ainsi qu’une grande force d’accueil.

Dans cet espace, une attention particulière est portée à l’autre, à son plaisir, son bien-être et sa satisfaction.

Les personnes connectées à «prendre soin» sont reliées à cette énergie. Quitte à parfois trop s’oublier soi-même…

La salope

Figure souvent décriée surtout dans les sociétés patriarcales, la salope sait ce qu’elle veut. Elle est connectée puissamment à son énergie sexuelle, à son expression, à la séduction et aux expériences! Téméraire, elle se fiche du qu’en-dira-t-on. En oubliant parfois de prendre l’autre en compte.

La sorcière

Représentée par une femme autonome, un peu hors-norme, qui peut vivre avec ses chats – ou sa chatte – elle est douée pour générer une ambiance intense. Sa grande acuité et ses connaissances font de la sexualité un acte rituel, voire spirituel, qui vient empouvoirer le quotidien. Dans son extrême, cette complétude la mène à une forme d’indépendance: à quoi bon s’enticher de quelqu’un quand on a des mains, des sextoys ou la nature comme amie.

L’amant

Émerveillé par l’autre, attentif et sensuel, l’énergie de l’amant est dédiée aux sens, qu’il aime tous stimulés. Romantique, joueur et dévoué, il sait prendre soin du feu.

Cependant, être «tout à l’autre» amène un certain oubli de soi, et peut cacher le besoin d’être validé constamment: bonjour la dépendance affective.

Le guerrier

Au centre de cet archétype, une certaine idée de la force physique. La sexualité est vécue comme un besoin primaire, voire primale. L’énergie de chasse est proche. Néanmoins, à trop vouloir bouffer l’autre, le ou la posséder, on risque aussi de le ou la déshumaniser…

Le magicien

Vous allez me dire: «Ah, le magicien, il a bien sûr une belle baguette!» Certes. Et il sait s’en servir. C’est une énergie d’enchanteur, qui a plein de tours dans son sac (et je ne parle pas des épididymes). Curiosité et ingéniosité sont ses maîtres mots.

Avec lui, le divertissement est assuré. Dans sa face sombre, ses capacités d’illusionniste sont utilisées à des fins de manipulation…

Le roi

Conscient de son pouvoir et de ses responsabilités, le roi est au service du royaume, tout en étant à sa place. Connecté aussi spirituellement, sagesse et ouverture l’accompagnent dans la rencontre sexuelle. Il s’y connaît, il est là en confiance, souverain, collaboratif. Mais il risque, s’il n’est pas conscient, de prendre l’autre à son service, tel un tyran.

Pour recevoir les derniers articles de Femina, inscrivez-vous aux newsletters.

La Rédaction vous suggère de lire aussi:

Podcasts

Dans vos écouteurs

Tout va bien E90: Comment parler de l'amour aux enfants

Dans vos écouteurs

Tout va bien E89: Comment mieux comprendre nos rêves

Notre Mission

Un concentré de coups de cœur, d'actualités féminines et d'idées inspirantes pour accompagner et informer les Romandes au quotidien.

Icon Newsletter

Newsletter

Vous êtes à un clic de recevoir nos sélections d'articles Femina

Merci de votre inscription

Ups, l'inscription n'a pas fonctionné