Femina Logo

La question

«Je vis une sexualité régulière avec mon partenaire actuel depuis un an. Nous parlons de nos ressentis et sommes à l’écoute l’un de l’autre. Mais je n’ai pas d’orgasme et cela me manque. Je me suis peu masturbée jusqu’ici. Est-ce que cette pratique pourrait m’aider à jouir?» [Zoé, 20 ans]

La réponse

La question de l’orgasme est devenue de plus en plus importante et constitue une source de pression féminine depuis un certain temps. Les femmes consultent plus fréquemment pour ce motif et décrivent souvent une souffrance psychologique et une angoisse de la performance. «Suis-je à la hauteur si je ne jouis pas?» «Suis-je une bonne amante si je ne parviens pas à l’orgasme?» Tels sont les types de questions que l’on entend désormais. En premier lieu, il est central de remettre l’orgasme à sa place. Selon des études, la sexualité humaine se compose de plusieurs phases: le désir, l’excitation, le développement de celle-ci ou la phase de plateau, l’orgasme et finalement la résolution durant laquelle l’organisme retrouve un état «non sexuel». En pratique, le processus sexuel ne suit pas toujours ce chemin et ne passe pas forcément par chacune de ces étapes. Ne pas jouir n’est donc pas forcément synonyme de pathologie sexuelle. Vous décrivez cependant un sentiment de manque. Comment le vivez-vous? Il est vrai que l’orgasme est source de volupté. Mais il est loin d’être la seule. Recentrez-vous sur les autres expériences de plaisir, qu’elles soient physiques, mentales, relationnelles ou un subtil mélange de tout cela.

La masturbation, l’auto-érotisme et l’exploration de soi constituent de bons moyens pour apprendre comment vous fonctionnez; ce qui éveille vos sensations et ce qui les augmente. Prenez le temps d’explorer votre corps, votre sexe, ses différentes zones internes et externes. Testez plusieurs façons de le toucher. Osez peut-être même un sex-toy. Hormis ces expériences en solitaire, il existe de plus en plus d’ouvrages, de vidéos ou même de cours créés par des femmes pour des femmes dans le but de favoriser une meilleure connaissance de soi.

Ne faites pas de l’orgasme une victoire en soi. Découvrez ce qui conduit votre corps et votre esprit à la jouissance et – surtout – faites-vous plaisir.

Notre expert

Cette semaine, envoyez vos questions à Nicolas Leuba, psychologue-psychothérapeute FSP, thérapeute de couple, spécialiste en sexologie SSS: nicolas.leuba@femina.ch


A lire aussi:
Plaisir féminin: seul objectif l’orgasme?
Célibataire: sextoy ou sexfriend, que choisir?
Que signifie l'absence de désir sexuel?

Podcasts

Vidéos

Notre Mission

Un concentré de coups de cœur, d'actualités féminines et d'idées inspirantes pour accompagner et informer les Romandes au quotidien.

Icon Newsletter

Newsletter

Recevez les dernières news de Femina, les conseils et bons plans de la Rédaction.