sexo

    Plaisir féminin: seul objectif l’orgasme?

    Pour sa première chronique bimensuelle, notre nouvel expert en sexualité se penche sur le plaisir féminin, incontrôlable mystère pour... le masculin.

    Publié le 
    24 Août 2015
     par 
    Nicolas Leuba

    La question

    Mon copain se plaint constamment que je n’ai pas d’orgasme durant nos rapports sexuels. J’en ai marre! Que faire pour trouver une solution? [Bénédicte, 35 ans]

    La réponse

    Votre message concerne une demande complexe et de plus en plus fréquente lors de consultations en sexologie. Nous allons ici aborder les trois points suivants: l’incapacité à prendre du plaisir et à jouir lors du rapport sexuel, leurs implications chez l’homme et d’éventuelles voies d’amélioration.

    En premier lieu, il est important de définir si l’évaluation de votre ami est juste selon vous. Vous savez mieux que quiconque si vous prenez du plaisir lors de vos ébats et si vous atteignez l’orgasme. Le plaisir ou la jouissance ne sont pas toujours au rendez-vous? Est-ce que cela vous pose un problème? Si tel est le cas, alors vous avez le droit d’ajuster votre sexualité de sorte qu’elle devienne plus épanouissante avant tout pour vous.

    De tout temps, nombreux sont les hommes qui mesurent leur virilité à leur qualité sexuelle. C’est la taille qui importe, ou la dureté de l’érection. Dans certaines cultures ou à certaines époques, un homme viril était celui qui éjaculait rapidement. Maintenant, la valeur des compétences au lit s’évalue aussi par la capacité à faire jouir sa partenaire. «Tu jouis, je suis donc un bon coup.» Cette source de valorisation masculine est dangereuse car passablement fragile. Tout d’abord parce que l’orgasme n’est pas forcément l’aboutissement d’un acte sexuel. De plus, même quand l’homme fait tout ce qu’il peut pour donner du plaisir à sa partenaire, elle est l’actrice principale de son éclosion.

    Réfléchissons maintenant à quelques pistes pour débloquer cette situation. Admettons qu’elle ne vous pose pas de problème personnel. Pourriez-vous partager avec votre ami votre ressenti lors de vos rencontres amoureuses, quand il exprime ses plaintes? Tout n’est pas bon à dire, mais évoquer la sexualité permet de réaliser ce qui va bien, puis de discuter des éventuels changements souhaités. Il est possible que la plainte de votre partenaire ne puisse pas être résolue dans le cadre de votre sexualité, si elle renvoie à sa difficulté de se sentir à la hauteur. Dès lors, il sera avantageux d’établir si vous êtes satisfaite, afin qu’il réalise qu’un soulagement de son mal-être sexuel pourrait émerger de lui et non pas de votre capacité à atteindre l’extase.

     

    Nos experts

    Dorénavant, deux chroniqueurs répondront en alternance à vos questions. Cette semaine, Nicolas Leuba, psychologue-psychothérapeute FSP, thérapeute de couple, spécialiste en sexologie SSS.

    Adressez-lui vos questions par e-mail: nicolas.leuba@femina.ch.

    La semaine prochaine, retrouvez Laurence Dispaux, psychologue, conseillère conjugale et sexologue.

     

    A lire également
    femme allongée sur plage avec natel
    Quelles sont les habitudes des solos en Europe?
    O
    femme bikini blanc mer maillot de bain bronzage ventre plat marque
    Klittra, c’est le terme qu’il faut employer en Suède pour parler de masturbation féminine.
    O
    couple au lit
    Les relations extraconjugales améliorent le mariage...
    O
    Cuisine
    Dans les Grisons, une ferme salmonicole durable offre un poisson de qualité qui se retrouve sur la table des restaurants.
    O
    Cuisine
    «Est-ce que cette branche de céleri m'apporte de la joie..?»
    O
    Voyage
    Vous aspirez davantage à des vacances plus green, sans (trop) de traînées de kérosène pour y arriver? Cette sélection de lieux est faite pour v(n)ous.
    O