Femina Logo

sexo

Chevillage: et si on prenait les commandes?

Chevillage: et si on prenait les commandes?

Comme Samantha Jones dans «Sex and The City», n'ayons pas peur de tenter de nouvelles expériences et de sortir de notre zone de confort.

© HBO

Chère Camelia,

Je vous écris, car cela fait 4 ans que je suis avec mon copain et je sens que notre vie sexuelle a besoin d’un nouveau souffle. J’ai fait quelques recherches sur Internet, et je suis tombée sur le chevillage. Je n’ose pas me lancer… Devrais-je sauter le pas? Et si oui, comment convaincre mon amoureux?

Merci d’avance pour vos précieux conseils,

Solène

Très chère Solène,

Merci beaucoup pour votre e-mail. Il n’est pas rare, dans une vie de couple, de ressentir cette envie de tester de nouvelles choses d’un point de vue sexuel. Vous trouvez vos relations un peu trop «plan-plan» et avez besoin de repousser quelque peu vos limites? Le chevillage peut tout à fait être une pratique à tenter.

Cette dernière, appelée «pegging» en anglais, consiste pour une femme à pénétrer l’anus de son partenaire, dans la plupart des cas équipée d’un gode ceinture. Très taboue aujourd’hui, cette «sodomie au féminin» remonte pourtant à l’Antiquité.

La pénétration assistée, le Graal pour jouir à chaque rapport?

Miser sur des accessoires de qualité

À travers le chevillage, l’homme se place ainsi dans une position très (trop?) souvent tenue exclusivement par les femmes. Cela permet ainsi aux deux partenaires de ressentir les sensations habituellement réservées à l’autre. Évitez toutefois de prendre votre amoureux de court et de le mettre devant le fait accompli: il est préférable d’aborder le sujet en amont, il faut que les deux amants soient en confiance et ressentent l’envie de tenter l’expérience.

Côté matériel, je vous conseille vivement de miser sur des accessoires de qualité. En général, le gode ceinture est vendu avec un harnais ajustable. Il est important que ce dernier soit à la bonne taille, afin de rester stable en pleine action. Veillez également à ce que les sangles soient solides. Et pas question de se passer de lubrifiant: ce dernier, à base de silicone, est essentiel pour que la pénétration anale se fasse dans de bonnes conditions. Quant à la position, la levrette est la plus indiquée pour savourer au mieux l’expérience.

Comme le souligne «Cosmopolitan», le chevillage souffre de nombreux clichés:

Quand on parle d’un homme hétéro qui se fait sodomiser par sa partenaire, les sourcils se haussent et les doigts se lèvent en signe de protestation.

Le chevillage, une pratique féministe?

Quid de l’égalité entre les hommes et les femmes sous la couette? Personnellement, je milite pour la réhabilitation de cette pratique: le partenaire masculin ne doit pas dominer à tout prix et assumer seul l’acte sexuel. Tout comme vous, il passerait à côté de délicieuses sensations, puisque la prostate est une zone extrêmement érogène. L’orgasme ainsi obtenu est souvent décrit comme «plus long, plus intense et plus profond» que celui ressenti avec l’éjaculation. Dommage de passer à côté de tant de plaisirs, non?

La «course à l’orgasme» me vole mon plaisir: comment retrouver lenteur et intensité?

Alors non, le chevillage n’est pas réservé aux homosexuels. Et il «permet d’expérimenter la réciprocité sexuelle, c’est bon pour votre empathie mutuelle, et ça paiera sur le long terme», comme le fait remarquer Maïa Mazaurette dans «Le Monde». Se mettre à la place de l’autre, avoir le contrôle ou être vulnérable, ne fera que renforcer votre lien. Avoir ainsi la jouissance de son partenaire entre les hanches est une expérience à vivre. De plus, cela vous permettra de mieux comprendre pour quelles raisons il manque parfois d’audace ou se fait trop brusque. Car oui, avec un tel sex-toy, on peut faire mal.

Un dernier conseil: abordez le «pegging» comme un jeu et dédramatisez la situation. Il faut effectivement plusieurs tentatives pour maîtriser la pratique. Ne vous mettez surtout pas la pression, ne perdez pas votre humour… et profitez simplement de l’instant.

Je vous souhaite de nouveaux plaisirs prometteurs, chère Solène!

Bien à vous,

Camelia

Vous souhaitez poser une question à Camelia Sutra? N'hésitez pas à lui envoyer un petit mail. Anonymat garanti!

(Nous précisions que ces lignes ne sont pas rédigées par un sexologue.)

Podcasts

Dans vos écouteurs

E10: Devenir plus optimiste pour vaincre les pensées négatives

Un train annulé, une dispute, une gaffe (monumentale) en pleine réunion: il n'est pas toujours facile d'éviter que les imprévus du quotidien ne gâchent notre journée. Pourtant, il est totalement possible de choisir tous les matins d'être de bonne humeur et ainsi mieux rebondir face aux obstacles de la vie. La psychologue Brigitte Favre nous aide à reprendre le contrôle, pour remplacer les soupirs par les fous rires.

Dans vos écouteurs

E9: Apprendre à se ressourcer pour éviter l'épuisement

Dans le rythme effréné que nous impose l'année 2019, il est de plus en plus facile de s'oublier... De la méditation à la culpabilité, en passant par le courage de dire «non», cet épisode aborde les obstacles mentaux au repos, ainsi que des manières de ralentir le rythme, le temps de reprendre pied et de respirer un bon coup.

Vidéos

Notre Mission

Un concentré de coups de cœur, d'actualités féminines et d'idées inspirantes pour accompagner et informer les Romandes au quotidien.

Icon Newsletter

Newsletter

Recevez les dernières news de Femina, les conseils et bons plans de la Rédaction.