Femina Logo

psycho

C’est décidé, je pars avec la belle-famille (et je passe de bonnes vacances)!

Vacances belle famille ete guide survie

Rappelez-vous ce constat: pourquoi voulez-vous que votre belle-mère vous aime? Elle n’est pas votre mère et on ne peut pas plaire à tout le monde…

© Getty

La belle-mère

Mémo à l’attention des filles hypersensibles, vous chérissez votre routine ultra rodée avec chéri(e)? Laissez-la bien au chaud dans votre appartement, avec le chat gardé par vos voisins, la famille Gailland. Parce qu’en villégiature avec Catherine, dites adieu à vos grasses matinées, aux câlins à heures régulières façon coucou suisse ou encore à votre binge-watching de la dernière saison de «Suits». Rappelez-vous que c’est belle-maman la cheffe de famille, alias la cheffe de la semaine.

Nos conseils Essayer de la comprendre, de mieux la connaître et de garder en tête qu’il n’est jamais facile pour une mère de «donner» sa fille ou son fils à un(e) autre. Pour avoir vécu l’expérience traumatisante: ne vous interposez jamais et encouragez leur proximité: vous en sortirez victorieuses!

Deuxième approche: partez du principe que c’est perdu d’avance. Votre taboulé sera toujours plus sec que le sien, le ménage de la maison, réalisé par vos soins, ne sera jamais aussi bien que le sien (d’ailleurs, la somptueuse punchline de votre chéri «Chez ma mère, c’est tellement propre qu’on peut marcher pieds nus dans le garage!» vous bourdonne encore dans l’oreille) et votre promotion au boulot? Et bien elle ne lui illuminera jamais le regard autant qu’un épisode de «Plus belle la vie».

Au 5e jour, dans le jardin de la maison de vacances, quand tout le monde sera couché, entamez un petit haka de satisfaction aussi appelé choré de «Je suis une Super Nana». Testée et approuvée par la rédaction de Femina.

Si aucun des conseils énoncés ne fonctionne, si vous n’avez toujours pas entrepris le haka au 7e jour, et que vous vous trouvez à l’aéroport de Nice sur le chemin du retour: oubliez pour de bon ses attaques et ses reproches… Rappelez-vous ce constat: pourquoi voulez-vous que votre belle-mère vous aime? Elle n’est pas votre mère et on ne peut pas plaire à tout le monde… non?

«C'est décidé, je m'épouse!» ou l’ode à l'amour de soi

Les repas

Avant, à l’instar d’un Top Chef spécial famille (tiens, il n’existe pas encore, celui-ci!), les repas ressemblaient à une bataille infernale pour savoir qui de la belle-mère (cuistot attitrée), le beau-père, (bbq man), et vous (humble pizzaiola vegan) allait livrer les dîners pour toute la smala. Paraît-il que vous serez 13 à table? Malédiction!

Nos conseils Aujourd’hui, la confrérie des coachs de développement personnel vous le dira, le maître mot de 2018 est lâcher prise. Aussi, si votre belle-mère se fait une joie de négocier le poisson à l’aube en direct de la criée et que Robert a déjà commandé une palette de chipos citron herbes pour la 1er quinzaine d’août: retirez-vous du game! Ce n’est pas votre amour, là-bas, qui a déjà déposé ses tongs de piscine Adidas à l’entrée des dunes? Profitez des charmes marins du cap Ferret!

Développement personnel: Apprendre à s'aimer, pour mieux aimer les autres

Les activités

Il y a quelques années en arrière, la bouée flamingo sous le bras (encore en 2018, ok, on avoue!), on partait à la queue leu leu direction la crique la plus proche. Le beau-père en tong et slip rouge coincé dans la fesse gauche, la belle-maman avec son pot de graisse à traire au Monoï. L’objectif était alors de terminer aussi grillé que la brochette de langoustes sur le vieux grill de la maison de loc.

Nos conseils En 2018, c’est peu dire que le bronzage a perdu sa popularité. Cet été, préférez-lui la tendance des expériences. De l’Office du tourisme du petit village ou vous résiderez aux événements Facebook, ouvrez l’œil sur les activités que vous pourrez tester ensemble. Ne connaissez-vous pas les liens sacrés d’un match de pétanques gagné, ou d’une descente en rafting d’assurée?

Initié par le pionnier Airbnb, le trend des expériences est sans limite: cours de surf pour les plus agiles à Biarritz, leçons d’art à Porto, ateliers de crêpes à Lyon ou encore workshop «Handmade Family Pasta» à Milan: à chaque famille son activité pour donner un twist bien cool à ses vacances. Qui a dit que vous n’alliez pas vous entendre?

Airbnb fête son 10ème anniversaire! Et dire que tout a commencé avec un matelas gonflable...

Le «small talk»

Comment parler de tout et de rien avec votre beau-frère ou votre belle-sœur si vous n’avez rien à vous dire? (Il y a de quoi envoyer une série d’émojis yeux révulsés à votre meilleure amie.) L’art du «small talk» ou de la petite conversation peut toujours vous sauver d’un désagréable «ange qui passe».

Les conseils Cherchez bien, vous devez bien avoir un sujet de discussion en commun, un film, un sport, un(e) ami(e)? Non, vous ne voyez toujours rien?

S’il s’agit de votre belle-sœur, penchez-vous sur des sujets de conciergerie. Mode, voisinage, éducation du petit ou relooking déco de la chambre du grand qui est parti, il y a toujours un petit sujet de blablatage à sortir.

Si c’est votre beau-frère – alias le roi des sports mécaniques ou de la flemme, c’est selon - qui vous donne du mal, soyez indulgentes… Sortez votre monocle et questionnez votre frère ou sœur avant de franchir la porte d’embarquement, quels sont ses lubies et hobbies du moment? À défaut, félicitez-le sur sa nouvelle voiture! Vous verrez, ça marche à tous les coups: «Mais ces jantes, un coup de génie!»

Et si, une fois que toutes les piscines de rosé ont été lapées, vous vous sentez l’éloquence de Socrate vous gagner la trachée, lancez subtilement à toute la tablée des thématiques universelles comme la charge mentale, le besoin de déconnexion ou la victoire de la France à la Coupe du monde de football.

Et si vraiment tout échoue, il ne vous reste plus qu’une solution: appelez la REGA et demandez un rapatriement immédiat!

C’est l’été et je déprime!

Podcasts

Dans vos écouteurs

E10: Devenir plus optimiste pour vaincre les pensées négatives

Un train annulé, une dispute, une gaffe (monumentale) en pleine réunion: il n'est pas toujours facile d'éviter que les imprévus du quotidien ne gâchent notre journée. Pourtant, il est totalement possible de choisir tous les matins d'être de bonne humeur et ainsi mieux rebondir face aux obstacles de la vie. La psychologue Brigitte Favre nous aide à reprendre le contrôle, pour remplacer les soupirs par les fous rires.

Dans vos écouteurs

E9: Apprendre à se ressourcer pour éviter l'épuisement

Dans le rythme effréné que nous impose l'année 2019, il est de plus en plus facile de s'oublier... De la méditation à la culpabilité, en passant par le courage de dire «non», cet épisode aborde les obstacles mentaux au repos, ainsi que des manières de ralentir le rythme, le temps de reprendre pied et de respirer un bon coup.

Vidéos

Notre Mission

Un concentré de coups de cœur, d'actualités féminines et d'idées inspirantes pour accompagner et informer les Romandes au quotidien.

Icon Newsletter

Newsletter

Recevez les dernières news de Femina, les conseils et bons plans de la Rédaction.