Femina Logo

news people

Zéro complexe: Eva Longoria assume ses nouvelles courbes

Getty Images 820093246

En juillet 2017, Eva Longoria passe du bon temps en Espagne.

© Getty

Dans la série «Desperate Housewives», elle était Gabrielle Solis, un tout petit bout de femme très farouche, rayonnante de beauté et dotée d'une plastique digne des plus grands catwalks (ce n'est pas pour rien que son personnage était une ex-mannequin!).

Aujourd'hui, à 43 ans, Eva Longoria semble plus épanouie que jamais: en vacances en Espagne avec son mari Jose Baston, elle a posté sur son compte Instagram une série de photos dans lesquelles elle ne porte qu'un petit bikini. Prenant la pose devant l'objectif, elle semble s'amuser de ses nouvelles courbes (et des commentaires qu'ont pu lui adresser les internautes ou autres tabloïds), prouvant que cette légère prise de poids n'a en aucun cas altéré sa confiance en elle.

Une philosophie à copier

Sous l'une des photos, l'actrice a d'ailleurs écrit quelques lignes infusées d'une légère ironie, expliquant son opinion quant au contenu que tendent à publier les Instagrammeuses:

«Tout n’est qu’une question d’angles de perspective… et aussi de respiration coupée, de ventre rentré jusqu’au point de s’évanouir.»

Le message que la star semble vouloir véhiculer: aimez-vous comme vous êtes! Eva Longoria assume son corps tel qu'il est, et elle a évidemment bien raison (puisqu'elle est magnifique). Imitons-là de toute urgence!


A lire aussi:
Un couple en maillot de bain nous donne le sourire (et fait le buzz)
Ode au «celfie»: on affiche sa cellulite sur Instagram
Objectif #bodypositive: 3 instagrammeuses à suivre

Podcasts

Dans vos écouteurs

E7: Comment briser la routine, quand on a envie de tout quitter

Le psychologue Serge Pochon est notre invité dans ce 7e épisode, pour nous aider à nous poser les bonnes questions. Il nous rappelle que le plus important n'est pas le nombre de kilomètres parcourus pour fuir une situation qui nous pèse, mais notre état d'esprit.

Dans vos écouteurs

E6: Arrêter de manger nos émotions pour vivre plus sereinement

Dans ce 6e épisode du podcast «Tout va bien», le micro-nutritionniste Jean Joyeux nous explique d'où viennent nos fringales et nous aide à comprendre pourquoi nous nous jetons parfois sur le Nutella, après une journée stressante. Pour retrouver une approche plus sereine de l'alimentation et la libérer de l'emprise de notre cerveau!

Vidéos

Notre Mission

Un concentré de coups de cœur, d'actualités féminines et d'idées inspirantes pour accompagner et informer les Romandes au quotidien.

Icon Newsletter

Newsletter

Recevez les dernières news de Femina, les conseils et bons plans de la Rédaction.