Femina Logo

«Well, what were you wearing?» («OK, tu étais habillée comment?») est une série de photos qui chamboule et secoue. Le principe: Katherine Cambareri a immortalisé les habits et accessoires que portaient les victimes d’agressions sexuelles lorsqu’elles ont été attaquées. Les images sont très sobres, une faible source de lumière éclaire les vêtements sur fond noir. Impossible de faire abstraction des tragédies dont ces morceaux de tissu sont devenus les symboles.

Ses vêtements, mes vêtements

L’inventaire de la jeune photographe de Philadelphie est éloquent: on y trouve des jeans, des T-shirts, une paire de baskets, des shorts, un top à fleurs, un jogging, etc. Bref, une multitude de fringues que nous portons toutes quotidiennement. «Leur seule caractéristique commune étant l’histoire tragique qui leur est liée, note le site Madmoizelle. Ce ne sont donc pas les vêtements qui ont motivé l’agression

Pourtant, immanquablement ou presque, on demande aux victimes ce qu’elles portaient le jour du drame. On les blâme, on les montre du doigt. Combien de fois n’avons-nous pas entendu «vu comme elle était vêtue, elle l’avait cherché». Le travail de Katherine démontre tout le contraire.

Pas de taille, ni de morphologie

Si l’étudiante américaine a décidé de se lancer dans ce projet, c’est pour ouvrir la discussion sur ce sujet difficile. Vivant sur un campus, elle est très régulièrement confrontée à ces agressions. Elle explique ainsi sa démarche sur son site internet:

J’ai décidé de documenter ce que les victimes portaient au moment où elles ont été agressées pour montrer qu’il n’y a pas de type de vêtements qui provoqueraient les agressions. Il n’y a pas de taille, ni de morphologie particulière. L’agression sexuelle ne survient jamais à cause de ce qu’une personne porte; la seule raison pour laquelle cela arrive, c’est parce qu’une personne en attaque une autre.

Merci, Katherine.


A lire aussi:
Viol: «Elle l'a bien cherché» et autres stéréotypes impensables mais répandus
«Still Not Asking For It»: des photos en noir et blanc pour dénoncer les violences conjugales
«Dear Daddy»: vidéo poignante pour dire stop au sexisme ordinaire

série photo well what were you wearing agressions sexuelles katherine cambareri baskets converse
1 / 14© Katherine Cambareri
série photo well what were you wearing agressions sexuelles katherine cambareri t-shirt blanc
2 / 14© Katherine Cambareri
série photo well what were you wearing agressions sexuelles katherine cambareri pull longues manches bleues
3 / 14© Katherine Cambareri
série photo well what were you wearing agressions sexuelles jogging katherine cambareri
4 / 14© Katherine Cambareri
série photo well what were you wearing agressions sexuelles katherine cambareri robe
5 / 14© Katherine Cambareri
série photo well what were you wearing agressions sexuelles katherine cambareri cardigan gilet rouge
6 / 14© Katherine Cambareri
série photo well what were you wearing agressions sexuelles katherine cambareri jeans bleu
7 / 14© Katherine Cambareri
série photo well what were you wearing agressions sexuelles katherine cambareri t-shirt noir
8 / 14© Katherine Cambareri
série photo well what were you wearing agressions sexuelles katherine cambareri chemise carreaux
9 / 14© Katherine Cambareri
série photo well what were you wearing agressions sexuelles katherine cambareri jeans
10 / 14© Katherine Cambareri
série photo well what were you wearing agressions sexuelles jeans katherine cambareri
11 / 14© Katherine Cambareri
série photo well what were you wearing agressions sexuelles katherine cambareri robe
12 / 14© Katherine Cambareri
série photo well what were you wearing agressions sexuelles katherine cambareri short
13 / 14© Katherine Cambareri
série photo well what were you wearing agressions sexuelles katherine cambareri collier
14 / 14© Katherine Cambareri

Pour recevoir les derniers articles de Femina, inscrivez-vous à la newsletter.

Podcasts

Dans vos écouteurs

Episode spécial: Interview de Noël avec Juliane et Ellen

Vous entendez nos voix au début de chaque épisode, lorsque nous vous racontons ces petites anecdotes (véridiques) de notre quotidien. Ainsi, au moment de boucler la première saison de Tout va bien, on s'est dit qu'il était temps qu'on se présente pour de vrai, qu'on vous parle de nos goûts, de nos personnalités et de nos expériences. Pour vous remercier d'être de plus en plus nombreux à nous écouter chaque semaine!

Dans vos écouteurs

E20: Gérer les tensions familiales pour une vie plus apaisée

Rendre visite à ses beaux-parents, présenter son nouveau conjoint à ses enfants, survivre à un interminable dîner familial, relancer une communication essoufflée... que de petits challenges que nous présente la vie, lorsque les tribus se réunissent. Afin de prendre un pas de recul sur ces situations et les gérer au mieux, un psychologue nous donne des clés de compréhension et des solutions. Parce qu'au fond, on l'adore, notre famille!

Vidéos

Notre Mission

Un concentré de coups de cœur, d'actualités féminines et d'idées inspirantes pour accompagner et informer les Romandes au quotidien.

Icon Newsletter

Newsletter

Vous êtes à un clic de recevoir nos sélections d'articles Femina