Femina Logo

news geek

Une étude révèle que les jeux vidéo peuvent nous rendre plus heureux

Jeux videos rendent plus heureux animal crossing etude

L'étude est toutefois à prendre avec des pincettes: les chercheurs notent également que lorsque le temps de gaming devient trop important, l'effet bénéfique relevé semble plutôt s’inverser...

© Sara Kurfess / Unsplash

Si la crise sanitaire a donné lieu chez vous à une passion pour le gaming, cette nouvelle devrait vous réjouir. Surtout si vous avez craqué sur les petits personnages d'Animal Crossing! En effet, d'après une nouvelle étude, publiée dans la revue Oxford Internet Institute, en novembre 2020, le fait de passer régulièrement du temps avec notre console semble renforcer nos émotions positives.

Pour parvenir à ce constat, l'équipe de chercheurs a réuni les témoignages de 3274 joueurs majeurs et s'est focalisée avant tout sur le célèbre Animal Crossing de Nintendo, l'occupation préférée des nouveaux gamers confinés, ainsi que la dernière version de Plants vs Zombies, signée EA. Ainsi que le souligne la BBC, chacune des entreprises a accepté de révéler des informations aux chercheurs, quant à la durée de jeu moyenne de ses adeptes.

Résultat: les personnes passant régulièrement du temps à pianoter sur leurs consoles disent ressentir plus souvent des émotions positives!

À prendre avec des pincettes

L'une des explications possibles pourrait être l'aspect social des deux jeux vidéos étudiés: Animal Crossing et Plants vs Zombies permettent d'interagir avec d'autres individus, sachant que les personnages rencontrés sont maniés par d'autres joueurs, en ligne. Il ne semble donc pas étonnant qu'en temps de crise sanitaire, ce genre d'avantage est non-négligeable!

«Si vous passez quatre heures par jour sur Animal Crossing, vous avez de fortes chances de vous sentir plus heureux que quelqu'un qui n'y joue pas, résume le Professeur Andrew Przybylski, respnsable de l'étude, toujours auprès de la BBC. Or, cela ne signifie pas qu'Animal Crossing vous rend heureux, en tant que tel!»

Cependant, les chercheurs ne peuvent oublier le grand nombres d'études publiées dans le passé, qui démontraient un phénomène opposé: en effet, lorsque le temps de gaming devient très important, la science a pu prouver que l'effet bénéfique semble carrément s'inverser. D'autres études doivent être menés, prenant en compte d'autres jeux, avant de pouvoir tirer des conclusions plus précises.

On retient donc qu'une petite partie (ou trois) ne peut pas nous faire de mal... mais que pour assurer leurs effets positifs, ces plaisirs digitaux doivent tout de même être consommés avec modération!

Pour recevoir les derniers articles de Femina, inscrivez-vous aux newsletters.

Ellen vous suggère de lire aussi:

Podcasts

Dans vos écouteurs

E47: Comment renouer avec nos passions

Dans vos écouteurs

E46: Comment renforcer notre système immunitare

Vidéos

Notre Mission

Un concentré de coups de cœur, d'actualités féminines et d'idées inspirantes pour accompagner et informer les Romandes au quotidien.

Icon Newsletter

Newsletter

Vous êtes à un clic de recevoir nos sélections d'articles Femina