Femina Logo

Le travail est toujours la valeur principale dans notre société. Pour preuve, certains ont même décidé d’élire domicile au sein de leur entreprise. Peut-on y voir une nouvelle tendance ou, au contraire, ne s’agit-il que de rares exceptions?

Un exemple en Suisse

Le journal «Le Temps» s’est penché sur le sujet et a interrogé à cet effet Virginie LeMoigne, une business woman pas comme les autres. Elle est à la tête de l’entreprise My Playground, une agence spécialisée dans la communication et les médias, située à Lausanne, qui est à présent devenue sa deuxième maison. C’est d’ailleurs légèrement gênée qu’elle avoue habiter parfois dans son bureau, plus particulièrement dans sa salle de conférence, où elle a installé un canapé-lit. Mais Virginie n’a pas pour autant délaissé sa vie familiale. «Mon mari, designer, et ma fille de deux ans me rejoignent», a-t-elle précisé au journal. Disposer de plusieurs logements est une manière d’être plus libre selon elle. Bon, il faut dire qu’elle a la chance d’avoir un environnement de travail plutôt agréable au sein d’une belle propriété du 20ème siècle. Donc , si votre lieu de travail ressemble davantage à un open-space, cette nouvelle tendance n’est pas pour vous, à moins que vous ne voyez pas d’inconvénients à souhaiter bonne nuit à vos collègues.

Un air de futur

Aux Etats-unis, le phénomène serait plus futuriste. La proposition venue tout droit de l’université de l’Utah: habiter à 100% dans son entreprise. Pour ce faire, des boxs aux airs de chambres à coucher ont été aménagés pour les étudiants. Des boîtes imaginées et créées par le designer de Yazdani Studio, Mehrdad Yazdani. Outre leur espace privé composé d’un lit, d’étagères, d’une table basse et d’une trousse de secours, ils peuvent se retrouver dans des lieux communs (salon, cuisine, salle de bain).

Pensez-vous que ce phénomène d’un nouveau genre risque de séduire un large public? Avec l’explosion du burn-out, il semblerait plutôt que le besoin de notre société soit tout autre. Marquer une séparation nette entre vie privée et travail plutôt que les reprocher davantage.

vous suggère de lire aussi:

Podcasts

Dans vos écouteurs

E10: Devenir plus optimiste pour vaincre les pensées négatives

Un train annulé, une dispute, une gaffe (monumentale) en pleine réunion: il n'est pas toujours facile d'éviter que les imprévus du quotidien ne gâchent notre journée. Pourtant, il est totalement possible de choisir tous les matins d'être de bonne humeur et ainsi mieux rebondir face aux obstacles de la vie. La psychologue Brigitte Favre nous aide à reprendre le contrôle, pour remplacer les soupirs par les fous rires.

Dans vos écouteurs

E9: Apprendre à se ressourcer pour éviter l'épuisement

Dans le rythme effréné que nous impose l'année 2019, il est de plus en plus facile de s'oublier... De la méditation à la culpabilité, en passant par le courage de dire «non», cet épisode aborde les obstacles mentaux au repos, ainsi que des manières de ralentir le rythme, le temps de reprendre pied et de respirer un bon coup.

Vidéos

Notre Mission

Un concentré de coups de cœur, d'actualités féminines et d'idées inspirantes pour accompagner et informer les Romandes au quotidien.

Icon Newsletter

Newsletter

Recevez les dernières news de Femina, les conseils et bons plans de la Rédaction.