Femina Logo

news people

Taylor Swift a bien mieux à faire que de répondre à des questions sexistes

Taylor Swift a bien mieux à faire que de répondre à des questions sexistes

A 30 ans, Taylor Swift continuera «d'essayer des trucs et de se planter», comme elle l'a confié à l'agence de presse allemande.

© Getty

«Et alors, c’est pour quand les enfants?» Grrrrr: cette question n’a pas fini de nous donner envie de hurler/arracher les cheveux de celui qui l’a posée/dégommer la Terre entière (ou presque). Vous en avez ras-la-patate de devoir constamment y répondre? Rassurez-vous, vous n’êtes pas la seule: Taylor Swift vit exactement la même chose…

Taylor Swift et la parentalité

La chanteuse au nombre de récompenses pharaonique (23 American Music Awards, ce qui fait d’elle l’artiste la plus primée) a sèchement repris un journaliste allemand qui l’interrogeait sur la préparation de son 7ème album. Abordant le fait que la jeune femme fêtera ses 30 ans à la fin de l’année, il enchaîne en lui demandant: «Souhaitez-vous avoir des enfants un jour?»

Ouch: LA question à ne pas poser à Taylor. Du tac au tac, l’interprète de «Shake It Off» lui répond:

«Je pense vraiment qu’on ne pose pas cette question aux hommes quand ils approchent de la trentaine. Donc je ne vais pas y répondre.»

Et bam, envoyé! «Aucun journaliste ne demande à un chanteur masculin s’il a prévu d’avoir des enfants, note le magazine «Rockie», c’est même incongru de l’imaginer.» Taylor Swift a eu la répartie qu’il fallait, celle qui nous manque parfois lorsque nos proches (ou pas tant que ça d’ailleurs) nous interrogent sur l’état de notre utérus. Et la chanteuse a profité de cette question pour mettre en lumière les différences entre hommes et femmes sur le thème de la parentalité. Car que l’on soit une star planétaire qui pèse plus de 320 millions (selon «Forbes») ou pas, la problématique nous touche toutes.

Engagée politiquement

À en croire l’interview donnée par Taylor au «Parisien» le 26 mai 2019, elle ne compte pas s’arrêter là pour faire bouger les choses et remettre les pendules à l’heure. Récemment, elle a ainsi pris position politiquement en faveur des démocrates. «C’est une priorité absolue pour moi, car nous traversons une période chaotique, confie-t-elle. Je pense que c’est d’autant plus important de le faire dans un pays où la nouvelle génération s’intéresse de plus en plus à la politique mais ne la connaît pas toujours bien. Moi-même, je dois reconnaître qu’il y a quelques années, je ne connaissais pas bien la politique.»

«Mais j’ai réalisé que je pouvais, en parlant à des centaines de millions de personnes, peut-être changer les choses dans le bon sens, alors j’essaie de le faire le mieux possible.»

Muriel vous suggère de lire aussi:

Podcasts

Dans vos écouteurs

E7: Comment briser la routine, quand on a envie de tout quitter

Le psychologue Serge Pochon est notre invité dans ce 7e épisode, pour nous aider à nous poser les bonnes questions. Il nous rappelle que le plus important n'est pas le nombre de kilomètres parcourus pour fuir une situation qui nous pèse, mais notre état d'esprit.

Dans vos écouteurs

E6: Arrêter de manger nos émotions pour vivre plus sereinement

Dans ce 6e épisode du podcast «Tout va bien», le micro-nutritionniste Jean Joyeux nous explique d'où viennent nos fringales et nous aide à comprendre pourquoi nous nous jetons parfois sur le Nutella, après une journée stressante. Pour retrouver une approche plus sereine de l'alimentation et la libérer de l'emprise de notre cerveau!

Vidéos

Notre Mission

Un concentré de coups de cœur, d'actualités féminines et d'idées inspirantes pour accompagner et informer les Romandes au quotidien.

Icon Newsletter

Newsletter

Recevez les dernières news de Femina, les conseils et bons plans de la Rédaction.