Femina Logo

anti-racisme

Stop Asian Hate: les Américains d'origine asiatique visés par la haine

Stop asian hate lutte contre le racisme asiatique etats unis

Le mardi 16 mars 2021, huit personnes perdaient la vie lors d'une fusillade, visant trois salons de massage chinois, à Atlanta (Etats-Unis). Parmi elles, six femmes d'origine asiatique. Selon la presse américaine, il s'agit d'un acte de haine, signe d'une vague de racisme anti-asiatique accrue, dans le pays.

© Getty Images

En février 2021, des manifestations anti-racisme défilaient dans les rues de New York: la population américano-asiatique, visée par une importante vague de haine depuis le début de la pandémie, a tenu à exprimer son inquiétude, sa colère et sa souffrance, dans les rues de la ville. Sur leurs panneaux, on pouvait lire des slogans tels que «Stop Asian Hate» (Stoppez la haine visant les asiatiques), «Hate is a virus» (La haine est un virus) ou encore «Love us like you love our food» (Aimez-nous autant que vous aimez notre nourriture).

Or, depuis l'organisation de ces premiers cortèges, les choses sont loin de s'être arrangées: le 16 mars 2021, une fusillade visait trois salons de massage chinois, situés à Atlanta. L'attaque a coûté la vie de huit personnes, dont trois femmes d'origine asiatique. Bien que l'assaillant, un homme blanc de 21 ans, nie avoir agi par racisme, la presse américaine y voit une conséquence de ce mouvement de haine. Ainsi que le rapporte la BBC, les polices d'Atlanta, de Seattle et de New York ont annoncé qu'elles renforceraient leur présence dans l'espace public, en augmentant leurs patrouilles, afin de lutter contre ces actes de violence.

© Getty Images

On n'oublie pas non plus l'agression de Vicha Ratanapakdee, un homme d'origine thaïe, violemment bousculé dans les rues de San Fransisco, en janvier 2021. Âgé de 84 ans, le malheureux est décédé deux jours plus tard. Comme le précise CNN, la vidéo de cette agression, filmée par des caméras de surveillance, a largement circulé sur les réseaux sociaux, suscitant la peur et la colère de la communauté américano-asiatique.

En mars 2021, d'autres manifestations anti-racisme ont été organisées dans plusieurs villes américaines, dont Boston.

Au moins 3800 agressions en une année

La vague de racisme anti-asiatique secouant les Etats-Unis semble étroitement liée à la pandémie: rappelons que depuis le début de la crise sanitaire, le Covid-19 a été fréquemment surnommé «virus chinois» par l'ex-président américain Donald Trump, notamment sur la chaîne Fox News.

D'après un rapport diffusé le 16 mars 2021 par l'organisation à but non-lucratif Stop AAPI Hate, plus de 3800 agressions racistes ont été dénoncées par des Américains d'origine asiatique, depuis le 19 mars 2020. Parmi ces actes de violence, 68% étaient d'ordre verbal, tandis que 11% étaient physiques. L'organisme rappelle toutefois que le nombre total de cas est probablement bien plus élevé, sachant que beaucoup de victimes ont gardé le silence.

Notons que les femmes ont été 2,7 fois plus nombreuses à rapporter ce genre d'attaque. Pour Russel Jeung, professeur d'Etudes asiatiques américaines à l'Université de San Francisco, ces chiffres sont également liés aux stéréotypes accablant les femmes d'origine asiatique: «On observe une dynamique inter-sectionnelle, selon laquelle les personnes asiatiques, les femmes, et les femmes asiatiques, sont perçues comme étant des cibles plus faciles», a-t-il expliqué à la chaîne NBC News.

Face à la situation, les autorités américaines se mobilisent peu à peu. Aux côtés de Grace Meng, membre du Congrès, la sénatrice Mazie Hirono, membre du parti démocratique et d'origine japonaise, a proposé une nouvelle législation destinée à enrayer les violences qui visent actuellement la communauté américano-asiatique. D'après le site Politico, d'autres initiatives en cours souhaitent modifier la manière dont les actes de haine sont reportés, aux Etats-Unis, sachant que ceux-ci sont actuellement difficiles à poursuivre en justice.

Pour recevoir les derniers articles de Femina, inscrivez-vous aux newsletters.

Ellen vous suggère de lire aussi:

Podcasts

Dans vos écouteurs

E54: Comment guérir et prévenir le burnout

Dans vos écouteurs

E53: Le rôle de nos ami.e.s, au cœur de la pandémie

Notre Mission

Un concentré de coups de cœur, d'actualités féminines et d'idées inspirantes pour accompagner et informer les Romandes au quotidien.

Icon Newsletter

Newsletter

Vous êtes à un clic de recevoir nos sélections d'articles Femina

Merci de votre inscription

Ups, l'inscription n'a pas fonctionné