Femina Logo

«Pokemon GO, the revenge»: hé oui, plus question de les attraper, ce sont eux qui doivent lancer des «pokéballs» sur les humains.

Un incroyable buzz

Plus de 20 millions de vues pour ces quelques «hommes-pikachu» qui ont semé la pagaille en ville de Bâle. Sauvages ces créatures? Pas vraiment, en fait.


© Youtube Fadeout

L’office du tourisme de la ville avait flairé le bon filon. La folie «Pokémon Go» a donc inspiré l’entreprise mandatée pour ce clip, qui n’a pas filmé ses Pikachus n’importe où: au-dessus et sur le Rhin, au stade du FC Basel, à la cathédrale, à la fontaine du Carnaval… Si bien que tous les fans de Pokémons qui auront cliqué se seront vu offrir une petite promenade touristique.


© YouTube Fadeout

C’est rigolo, actuel et c’est bien joué: on espère que parmi cet affolant nombre de clics se cachent des chasseurs de Pokémons vraiment prêts à venir en Suisse.

La vidéo ci-dessous:


A lire aussi:
Détournement: «Pokédéchets GO» fait son entrée
Hôtels: les Trois Rois à Bâle et son histoire
Syrie: des Pokémons en larmes pour alerter de l'enfer de la guerre

Podcasts

Vidéos

Notre Mission

Un concentré de coups de cœur, d'actualités féminines et d'idées inspirantes pour accompagner et informer les Romandes au quotidien.

Icon Newsletter

Newsletter

Recevez les dernières news de Femina, les conseils et bons plans de la Rédaction.