Femina Logo

«Pokemon GO, the revenge»: hé oui, plus question de les attraper, ce sont eux qui doivent lancer des «pokéballs» sur les humains.

Un incroyable buzz

Plus de 20 millions de vues pour ces quelques «hommes-pikachu» qui ont semé la pagaille en ville de Bâle. Sauvages ces créatures? Pas vraiment, en fait.


© Youtube Fadeout

L’office du tourisme de la ville avait flairé le bon filon. La folie «Pokémon Go» a donc inspiré l’entreprise mandatée pour ce clip, qui n’a pas filmé ses Pikachus n’importe où: au-dessus et sur le Rhin, au stade du FC Basel, à la cathédrale, à la fontaine du Carnaval… Si bien que tous les fans de Pokémons qui auront cliqué se seront vu offrir une petite promenade touristique.


© YouTube Fadeout

C’est rigolo, actuel et c’est bien joué: on espère que parmi cet affolant nombre de clics se cachent des chasseurs de Pokémons vraiment prêts à venir en Suisse.

La vidéo ci-dessous:


A lire aussi:
Détournement: «Pokédéchets GO» fait son entrée
Hôtels: les Trois Rois à Bâle et son histoire
Syrie: des Pokémons en larmes pour alerter de l'enfer de la guerre

Pour recevoir les derniers articles de Femina, inscrivez-vous aux newsletters.

Podcasts

Dans vos écouteurs

E43: Comment recharger nos batteries d'ici Noël

Octobre rose

Episode spécial Octobre rose: Un message de soutien aux patientes et à leurs proches

Vidéos

Notre Mission

Un concentré de coups de cœur, d'actualités féminines et d'idées inspirantes pour accompagner et informer les Romandes au quotidien.

Icon Newsletter

Newsletter

Vous êtes à un clic de recevoir nos sélections d'articles Femina