news société

    Syrie: des Pokémon en larmes pour alerter de l’enfer de la guerre

    Qu’on soit accro ou las du phénomène Pokémon Go et des déplacements insensés de foules dans la rue, on ne peut qu’être sensible à l’appel de ses artistes et enfants syriens.

    Publié le 
    26 Juillet 2016
     par 
    Juliane Monnin

    Si la moitié de la planète s’extasie devant l’apparition d’un Pokémon rare, l’autre crie à l’aide. Ces photos, qui apparaissent sur la Toile, nous rappellent tristement que certaines personnes n’ont pas la chance de pouvoir vivre dans des conditions s’approchant d’une «fête foraine digitale».

    Une confrontation à la réalité de la guerre

    Un Pokémon pleurant dans un quartier dévasté, un autre aux côtés de djihadistes, des enfants tenant des «pancartes» accompagnées de phrases telles que «sauvez-moi»… A travers ces séries postées sur Twitter avec le hashtag #PrayForSyria (Priez pour la Syrie), les opposants de Bachar el-Assad et activistes de la «Revolutionary Forces of Syria Media Office» délivrent un message clair. 

    Si vous avez le temps de capturer des Pokémon, vous avez le temps de sauver les enfants syriens victimes du conflit qui depuis 5 ans a fait plus de 280 000 morts et expulsé de chez elle, plus de la moitié de la population.

     

     

    Ces clichés, postés par le réseau militant des Forces révolutionnaires de Syrie (RFS), montrent aussi des enfants de Kafar Zita ou Kafar Nabouda, aux mains de rebelles opposés au président Bachar al-Assad.


    © Moustafa Jano Janographic 

    Le jeu n’est pas officiellement disponible en Syrie, il est accessible via un serveur proxy mais il est moins prisé que dans le reste du monde… Le site «Le Quotidien» rapporte qu’un joueur a ainsi confié à l’AFP avoir poursuivi un Pokémon à Damas avant de réaliser que la créature se trouvait près d’une voiture aux vitres teintées appartenant aux redoutés services de renseignements. «J’ai décidé qu’il valait mieux laisser filer» le Pokémon. Drôle de monde.


    A lire aussi:
    Pokémon Go: comment ça marche?
    La folie Pokémon Go gagne la planète
    Katherine Davies a marché 1000km pour les Syriens

    A lire également
    La jeune chanteuse belge fait littéralement le procès du sexisme ordinaire.
    O
    notre dame paris incendie flammes
    Détruite par les flammes, la cathédrale sera reconstruite, a promis Emmanuel Macron.
    O
    Voyage
    Vous aspirez davantage à des vacances plus green, sans (trop) de traînées de kérosène pour y arriver? Cette sélection de lieux est faite pour v(n)ous.
    O
    Cuisine
    Dans les Grisons, une ferme salmonicole durable offre un poisson de qualité qui se retrouve sur la table des restaurants.
    O
    Cuisine
    «Est-ce que cette branche de céleri m'apporte de la joie..?»
    O