Femina Logo

news société

Neuchâtel: une sculpture de clitoris orne le rond-point de la gare

Neuchâtel: une sculpture de clitoris orne le rond-point de la gare

La statue sera visible jusqu'au 21 octobre 2017.

© Instagram annesylviehorlacher

Depuis le samedi 30 septembre 2017, une statue pas comme les autres orne le rond-point situé devant la gare de Neuchâtel sur la place de l’Europe. Il s’agit d’un clitoris géant, en 3D. Avant même son installation, l’œuvre avait déjà fait polémique sur les réseaux sociaux. Sur le site d’Arc Info, certains déclaraient «Neuchâtel tombe bien bas», ou «Très ridicule, c’est une honte», tandis que d’autres leur répondaient «C’est une partie du corps humain, ni plus ni moins, arrêtons de faire de la pudibonderie mal placée» ou encore «Neuchâtel est une ville formidable».

La statue intitulée «Instant Pleasure» est l’œuvre de l’artiste genevois Mathias Pfund. Exposée de façon éphémère, elle a été réalisée à l’initiative du collectif Smallville. Le sculpteur a expliqué ainsi sa démarche à «Madame Figaro»:

Le clitoris, dans son anatomie complète, est longtemps resté méconnu et sous-représenté […] Le projet a une portée pédagogique. Il y a également une dimension ludique, puisque la forme abstraite ne devient concrète que lorsque l’on explicite le clitoris.

1 fille sur 4 ignore l'existence du clitoris

Le jeune homme se dit «surpris de l’ampleur médiatique qu’a prise cette affaire». Pourtant, il est grand temps de parler davantage de cet organe dédié au plaisir féminin. Car selon un rapport du Haut Conseil de l’Egalité française parue en 2016, 1 fille de 14 ans sur 4 ne connaissait pas l’existence de ce dernier…

La statue de Mathias Pfund est à admirer jusqu’au 21 octobre 2017 sur le rond-point de la place de l’Europe à Neuchâtel.


A lire aussi:
Un court métrage rose bonbon démystifie le clitoris
Le clitoris «croqué» par une dessinatrice
Briser le tabou des règles... enfin!

Podcasts

Dans vos écouteurs

E7: Comment briser la routine, quand on a envie de tout quitter

Le psychologue Serge Pochon est notre invité dans ce 7e épisode, pour nous aider à nous poser les bonnes questions. Il nous rappelle que le plus important n'est pas le nombre de kilomètres parcourus pour fuir une situation qui nous pèse, mais notre état d'esprit.

Dans vos écouteurs

E6: Arrêter de manger nos émotions pour vivre plus sereinement

Dans ce 6e épisode du podcast «Tout va bien», le micro-nutritionniste Jean Joyeux nous explique d'où viennent nos fringales et nous aide à comprendre pourquoi nous nous jetons parfois sur le Nutella, après une journée stressante. Pour retrouver une approche plus sereine de l'alimentation et la libérer de l'emprise de notre cerveau!

Vidéos

Notre Mission

Un concentré de coups de cœur, d'actualités féminines et d'idées inspirantes pour accompagner et informer les Romandes au quotidien.

Icon Newsletter

Newsletter

Recevez les dernières news de Femina, les conseils et bons plans de la Rédaction.