Femina Logo

news société

Morningophiles: les winners se lèvent tôt

Morningophiles: les winners se lèvent tôt
© iStock

A six heures du mat, ils sont déjà casqués bottés. A peine assis à la table du petit-déjeuner, les questions existentielles, dont «Mais où tu as planqué la tablette?» se pressent déjà. Tout juste le temps pour vous d’ouvrir les yeux, qu’eux sont déjà au taquet. Vous avez déjà connu ça avec vos enfants? Et intérieurement prié pour qu’ils grandissent et qu’ils vous laissent enfin vous réveiller autrement qu’avec les poules? Et bien vous avez tort. Car les lève-tôt, érigés aujourd’hui au rang de Morningophiles font partie de la race des héros. De ce qui font bouger le monde, contrairement à ceux (dont moi) dont le réveil sonne péniblement à sept heures trente et qui n’émergent qu’après leur shoot de café et une bonne douche.

Tim Cook, successeur de Steve Jobs à la tête d’Apple, Robert Iger, CEO de Disney, et Anna Wintour, la papesse de la mode, rédactrice en chef de «Vogue» ont en commun de faire partie des lève-tôt. Et d’adopter la earlyriser attitude. A savoir, réveil à cinq heures (torture), petit-déjeuner à base de green smoothies et autres substances bio et protéinées (re-torture), connexion immédiate aux réseaux sociaux avec les hashtags #earlyriser #5am, ou #earlystart, ou à leur montre elle aussi connectée, suivi d’une journée ou hygiène de vie rime avec sport et efficacité.

Up and at ‘em. #earlyriser #powerbar #morningworkout

Une photo publiée par powerbar (@powerbar) le

Et au moment du coucher, pas d’intégrale de la saison 5 d’«Homeland» jusqu’à pas d’heure: on se couche tôt après un moment de méditation ou, au pire, un bon bouquin. Le monde appartient à ceux qui se lèvent tôt, eux, ils y croient et ont fait de la maxime leur mode de vie. On peut trouver ça un peu excessif. Penser qu’il y a une pointe d’hyperactivité là-dessous. Imaginer combien il doit être agaçant de partager la vie (et le lit) de ces allergiques à la grasse matinée… En tout cas, selon les médecins, tout cela serait bon pour la santé, idéal même pour la lutte contre l’obésité. Nous, on trouve ça un peu fatiguant. Et on a juste envie d’aller se recoucher.

Pour recevoir les derniers articles de Femina, inscrivez-vous à la newsletter.

vous suggère de lire aussi:

Podcasts

Dans vos écouteurs

E19: Vos questions sur la charge mentale

Ah, la charge mentale! Afin d'aborder ce vaste sujet épineux et délicat, nous vous avions proposé de nous envoyer toutes vos questions à ce propos. À l'aide d'une psychologue, nous vous apportons des éléments de réponse, dans cet épisode destiné à alléger la pression. Pour se rappeler que même si la lessive n'est pas faite et que nos cheveux sont hirsutes, tout-va-très-bien-se-passer!

Dans vos écouteurs

E18: Comment apprivoiser le silence

Vous aussi, vous avez du mal à supporter le silence? Dans notre société rapide et bruyante, on ne réalise pas toujours à quel point nous sommes entourés de bruit, d'un tumulte incessant qui, au fond, nous rassure. Dans cet épisode étonnant, une psychologue nous parle des nombreuses vertus du silence et nous offre quelques pistes pour le réintroduire dans nos vies. Car même s'il peut faire peur, il ne nous veut que du bien!

Vidéos

Notre Mission

Un concentré de coups de cœur, d'actualités féminines et d'idées inspirantes pour accompagner et informer les Romandes au quotidien.

Icon Newsletter

Newsletter

Vous êtes à un clic de recevoir nos sélections d'articles Femina