Femina Logo

news people

Michelle Obama incendie Trump lors d'un bouleversant discours

Getty Images 614363900
© Getty

«Assez, c’est assez», scandait Michelle Obama, le 14 octobre 2016, à Manchester dans le New Hampshire. Ces mots, prononcés avec une forte émotion, sont aussitôt entrés dans l’histoire des élections présidentielles 2016.

L’actuelle First Lady n’a pas supporté les paroles sexistes de Donald Trump, récemment révélés par un enregistrement datant de 2005. Et elle est très loin d’être la seule: depuis la rediffusion de ces propos, la Toile s’est vue submergée d’une pluie de réactions scandalisées de la part de millions de femmes, réunies par le hashtag #NotOkay. Le candidat républicain, accusé de faire l’apologie des agressions sexuelles, s’est contenté de très plates excuses qui n’ont fait qu’exacerber la colère de l’opinion publique.

En effet, en 2005,Trump se vantait d’être à même de séduire toutes les femmes, avançant que lorsqu’on est «une star», il suffit simplement de les «saisir par la chatte.» Depuis l’apparition de ces termes dans les médias et sur les réseaux sociaux, d’innombrables voix se sont élevées, urgeant les Américains de voter pour Hillary Clinton.

«Je ne peux pas arrêter d’y penser»

Une semaine après la diffusion de l’enregistrement par le «Washington Post», Michelle Obama a exprimé à la fois sa colère et son incrédulité: pour elle, le fait qu’une campagne présidentielle soit le théâtre de telles obscénités est simplement inconcevable.

«Ce n’est pas quelque chose que nous pouvons ignorer, a-t-elle affirmé. Ce n’est pas quelque chose que nous pouvons congédier, comme un nouveau détail dérangeant d’une triste saison électorale. Ce n’étaient pas des balivernes prononcées dans les vestiaires, il s’agissait de propos tenus librement et ouvertement par un homme puissant, décrivant une attitude de prédateur sexuel. Et je n’arrive pas à croire qu’un candidat à la Présidence des Etats-Unis s’est vanté d’avoir sexuellement agressé des femmes. Je ne peux pas cesser d’y penser.»

A ce moment du discours, une valse d’applaudissements du public coïncide avec un vacillement dans la voix de Michelle Obama, comme si elle réprimait de justesse un sanglot de colère. Avec toujours davantage d’émotion elle poursuit ainsi: «Je sais bien qu’il s’agit d’une campagne présidentielle, mais cela dépasse la politique. Cela concerne la simple décence humaine.»

Dans les vingt-quatre heures qui ont suivi ce discours, une demi-douzaine de femmes auraient avoué avoir été témoins ou victimes d’un comportement inapproprié de la part de Donald Trump. «Ceci est intolérable, a martelé Michelle Obama. Et peu importe le parti auquel l’on appartient: que l’on soit démocrate, républicain ou indépendant, aucune femme ne mérite d’être traitée de cette façon. Aucune d’entre nous ne mérite ce genre d’abus

Michelle Obama a eu le courage de dire tout fort ce que nous pensions tout bas; et ce que nous avions tant besoin d’entendre.


A lire aussi:
#NotOkay: le hashtag qui précipite la chute de Donald Trump
Débat présidentiel: 5 moments de grâce de Hillary Clinton
«Don't Boo.Vote»: Barack Obama adoube Hillary Clinton

Podcasts

Dans vos écouteurs

E13: Se libérer des tensions physiques dues au stress

Une mâchoire serrée, le ventre retourné, un nœud derrière l'omoplate... les périodes chargées sont souvent celles des petits maux agaçants. Afin de comprendre et de mieux gérer ces tensions physiques, nous accueillons Sarah Bezençon, psychologue de la santé. De sa voix apaisante, elle nous rappelle que ces petites douleurs du quotidien sont en réalité des messages que tente de nous faire parvenir notre corps, et qu'elles peuvent être chassées grâce à des techniques toutes simples.

Dans vos écouteurs

E12: Prendre soin de son couple quand on a des enfants

Dans ce 12e épisode destiné aux parents et aux futurs parents, la thérapeute de couple Anne-Dominique Spertini nous donne des clés et des conseils, destinés à concilier le rôle de «maman» ou de «papa» avec le rôle de conjoint. Rassurante et sincère, elle évoque l'importance de la communication (verbale et physique), la sexualité, la culpabilité, la fatigue et le manque de temps libre. Pour se rappeler qu'on ne peut faire davantage que de son mieux (et que la perfection n'existe pas!).

Vidéos

Notre Mission

Un concentré de coups de cœur, d'actualités féminines et d'idées inspirantes pour accompagner et informer les Romandes au quotidien.

Icon Newsletter

Newsletter

Recevez les dernières news de Femina, les conseils et bons plans de la Rédaction.