Femina Logo

news people

Matthew McConaughey, un acteur engagé

Femina 15 Matthew Mc Conaughey 00

L'acteur Matthew McConaughey.

© Getty Images

Un casse-cou de première, le plus grand cascadeur américain du XXe siècle, tel était le héros et modèle de Matthew McConaughey, à 9 ans. «A l’époque, on me surnommait déjà Little Knievel», en référence à cet Evel Knievel dont les exploits étaient régulièrement diffusés en direct dans de grands shows télévisés que le jeune Matthew ne ratait sous aucun prétexte. «Mon frère Michael, on l’appelait Big Knievel; c’est dire si on était casse-cou, tous les deux», poursuit l’acteur-producteur-réalisateur-scénariste de 47 ans. Avant d’ajouter: «Je suis le dernier de trois garçons, alors forcément je voulais faire tout comme les grands, et même mieux qu’eux. Quitte à me prendre des gamelles! Les shows d’Evel, c’était notre rendez-vous. Ses sauts à moto par-dessus une dizaine de camions nous laissaient médusés. Alors les jours suivants, on l’imitait. Mes frères et moi installions des obstacles, on faisait des piles de sable puis on se lançait à vélo, histoire de voir qui sauterait le plus haut et le plus loin. Michael étail le meilleur à ce jeu. Normal, c’était l’aîné. Mais je n’ai jamais baissé les bras.»

Il n’a jamais, non plus, oublié le héros de son enfance, Matthew McConaughey! Au point de présenter, en 2005, le téléfilm documentaire sur la vie de ce «trompe-la-mort» pour la chaîne américaine History Network et de devenir son ami, puis de l’accompagner jusqu’à sa mort, deux ans plus tard, des suites d’une fibrose pulmonaire. «En apprenant à connaître Evel, j’ai réalisé combien la vie pouvait sembler d’une triste banalité lorsque, dans son job, on multiplie les cascades les plus extraordinaires.» C’est qu’il y avait dans l’existence de Knievel «une dualité assez semblable à celle de certains comédiens: il y a le rush sur une scène ou devant des caméras, et puis le reste, quand on rentre chez soi», confie Matthew McConaughey – et l’on ne sait plus alors si l’interprète magistral de l’époustouflant «Dallas Buyers Club» de Jean-Marc Vallée (rôle qui lui a valu en 2014 l’Oscar du meilleur acteur) parle du cascadeur ou de lui-même. Lui, le héros moderne type... sur grand écran.

Suivre son rêve

Si une star de la cascade a ouvert au jeune McConaughey le chemin du sport qui lui servira dans certains rôles, c’est un auteur d’ouvrages de développement personnel et de motivation par la pensée positive qui l’a aidé à former sa personnalité. Son nom: Og Mandino. «Pour moi, son livre «Le cadeau le plus merveilleux au monde» est une philosophie de vie. J’ai commencé à le lire juste avant mes examens de fin de scolarité. J’étais si fasciné par cet ouvrage que j’ai failli arriver en retard à mon concours», se souvient celui qui, dans «Génération rebelle», son premier film, incarne l’un de ces lycéens qui font les 400 coups pour fêter leur dernier jour de cours.


©Vera Anderson/Getty

Et le Rust Cohle de l’envoûtante série «True Detective» d’insister: «L’ouvrage de Mandino a changé ma vision de l’existence. Il m’a donné le courage de suivre mon rêve au lieu de partir sur une voie qui n’était pas pour moi.» Car longtemps avant d’être ex-détective (2014-2015, donc), cow-boy séropositif (dans «Dallas Buyer Club», 2013) ou strip-teaseur-businessman (dans «Magic Mike», 2012), c’est avocat pour de vrai que Matthew McConaughey envisageait de devenir. Comme il refusait de reprendre la société de son père dans l’industrie pétrolière et que ses parents le poussaient à trouver un vrai job respectable, le grand adolescent avait postulé – et été accepté – à l’université de droit du Texas. Et ce, alors que «depuis l’adolescence, je rêvais d’être comédien. Mais il m’a fallu des années pour trouver le courage de l’avouer à mes parents.»

Le courage de parler

C’est donc là qu’Og Mandino et ses conseils énergiques entrent en scène. Avec l’équivalent du bac en poche, le futur étudiant en droit, 19 ans, était d’abord parti sac au dos à la découverte de l’Australie. Durant un an. Dans ce sac: une poignée de livres. Du genre «Surmonter vos émotions» ou «Persister dans vos idées jusqu’au jour de votre réussite». Des titres un peu directifs? Peut-être. Mais «ces directives, je les ai apprises par cœur. Puis je suis rentré à Austin. Là, j’ai finalement trouvé le courage de parler à papa et maman de mes désirs de cinéma» Et? «Et j’ai été sidéré par leur réponse. Ils m’ont juste dit: «Si c’est vraiment ton destin, ne perds pas de temps, fonce, et prouve-nous que tu peux t’en sortir avec ce boulot.» Moins d’un an plus tard, Matthew décrochait son premier film, ce «Génération rebelle» qui allait devenir film culte, et où apparaissait entre autres Ben Affleck, autre débutant promis à la célébrité.

Sa carrière était lancée. A 24 ans, Matthew McConaughey quittait le Texas pour Los Angeles et devenait, en quelques mois, le nouveau chouchou des producteurs et réalisateurs. Celui des femmes, aussi. On a parlé à l’époque de ses relations avec Sandra Bullock, Ashley Judd, Janet Jackson ou Penélope Cruz… Jusqu’à ce qu’en 2006, le célibataire le plus convoité de Hollywood rencontre la mannequin brésilienne Camilla Alves. «Quand j’ai vu cette sublime brune, autour de moi tout le reste a cessé d’exister. Trois jours plus tard, lors de notre premier dîner en tête à tête, j’ai compris qu’elle était la femme que j’attendais depuis des années.»

Onze ans, un mariage et trois enfants plus tard, l’adepte d’Og Mandino l’affirme: «Ses livres m’ont donné une motivation primordiale pour réussir, mais il y a une chose que je ne savais pas à 20 ans, et que j’ai apprise ces dernières années: un homme n’est pas vraiment un homme tant qu’il n’est pas aussi un papa!» Un autre ingrédient de la réussite, cette candeur désarmante?

Ce qui le dope Les matches de football américain des plus grandes écoles du Texas. Je suis un fan.

Son don inattendu Aider les jeunes. Via la fondation JKL, Just Keep Livin, qu’il a fondée. Son but: aider les adolescents à faire les bons choix.

Sur sa shamelist Son arrestation en octobre 1999, à Austin, Texas, pour tapage nocturne.

Son dernier fou rire Hier soir, avec nos enfants, Levi, Vida et Livingston, quand j’ai vu que ma grosse voix (pour leur demander de se calmer un peu) ne les impressionnait absolument pas.

Son buzz Mi-mars, McConaughey a passé plus de cinq heures dans une prison du Michigan pour y discuter avec Rick Wershe, condamné à vie, voilà vingt-neuf ans, pour trafic de drogue. L’acteur s’apprête à incarner le père de celui qui avait alors 17 ans. Et espère avec ce film lui obtenir une réduction de peine.


©David Coates/Detroit News via AP

Sa news Femme Je suis drôlement fier de ma femme et de son travail sur son site internet: WomenOfTheDay. Elle possède son blog, Camilla’s Code, qui donne des conseils sur la nourriture, la famille, la beauté, la santé…


©Steve Granitz/WireImage

Son actu Bedonnant et quasi chauve, l’acteur est méconnaissable dans «Gold», qui sort chez nous le 19 avril 2017. Il y incarne Kenny Wells, chercheur d’or en partance pour l’île de Bornéo où il espère trouver un gisement et faire fortune.


A lire aussi:

Rihanna nommée personnalité humanitaire de l'année par Harvard
Très amaigri et méconnaissable, Brad Pitt inquiète
«Fifty Shades Darker»: toutes les inspirations de Jamie Dornan

Pour recevoir les derniers articles de Femina, inscrivez-vous à la newsletter.

Podcasts

Dans vos écouteurs

E19: Vos questions sur la charge mentale

Ah, la charge mentale! Afin d'aborder ce vaste sujet épineux et délicat, nous vous avions proposé de nous envoyer toutes vos questions à ce propos. À l'aide d'une psychologue, nous vous apportons des éléments de réponse, dans cet épisode destiné à alléger la pression. Pour se rappeler que même si la lessive n'est pas faite et que nos cheveux sont hirsutes, tout-va-très-bien-se-passer!

Dans vos écouteurs

E18: Comment apprivoiser le silence

Vous aussi, vous avez du mal à supporter le silence? Dans notre société rapide et bruyante, on ne réalise pas toujours à quel point nous sommes entourés de bruit, d'un tumulte incessant qui, au fond, nous rassure. Dans cet épisode étonnant, une psychologue nous parle des nombreuses vertus du silence et nous offre quelques pistes pour le réintroduire dans nos vies. Car même s'il peut faire peur, il ne nous veut que du bien!

Vidéos

Notre Mission

Un concentré de coups de cœur, d'actualités féminines et d'idées inspirantes pour accompagner et informer les Romandes au quotidien.

Icon Newsletter

Newsletter

Vous êtes à un clic de recevoir nos sélections d'articles Femina