Femina Logo

Violences sexuelles

L'Inde invente le supplice de la lessive pour les violeurs

Inde invente supplice lessive violeurs

L’opinion publique semble avoir évolué sur la nécessité de mieux combattre les violences sexuelles, véritable fléau dans le pays.

© Getty Images

Il ira peut-être en prison, mais en attendant, il va manier le savon. Poursuivi depuis le printemps 2021 pour attentat à la pudeur et tentative de viol, Lalan Kumar, un habitant du village de Majhor, en Inde, a pu bénéficier d’une sortie sous caution jusqu’à son procès, mais avec une condition plutôt insolite: il devra laver et repasser à ses frais le linge des quelque 2000 femmes de la localité.

Et pas juste une fois: ce labeur lui sera imposé durant les six prochains mois. De l’avis de l’avocat du prévenu, qui est blanchisseur de profession, ces travaux d’intérêt général permettraient de démontrer le respect que son client vouerait à la gent féminine - en dépit du crime dont il est accusé. Un jugement original que semblent d’ailleurs approuver nombre de villageoises.

«Cela va renforcer le respect pour les femmes et aider à protéger leur dignité», déclarait ainsi l’une d’elles au journal The Hindustan Times.

Pour une autre, «c’est une étape remarquable et un type de punition différent qui envoie un message à la société», rapporte le média indien.

Lente prise de conscience

Quel que soit le degré de sincérité de Lalan Kumar devant le tribunal, il s’agit d’abord, pour les autorités, de marquer les esprits et de prouver que les violences faites aux femmes sont prises au sérieux, dans un pays où les agressions sexuelles peinent à être condamnées comme elles le devraient.

Certes, un certain chemin a été parcouru durant la dernière décennie. Après plusieurs affaires de viols collectifs ayant traumatisé la société indienne au début des années 2010, après, également, de sordides faits divers où la victime, en lieu et place d’obtenir justice, se voyait contrainte d’épouser son bourreau, l’opinion publique semble avoir évolué sur la nécessité de mieux combattre les violences sexuelles, véritable fléau dans le pays.

Rien qu’en 2020, 28 000 agressions sexuelles ont été signalées, même si ce chiffre ne reflète probablement qu’en partie l’ampleur du phénomène. Les travaux forcés d’un nouveau genre imposés à Lalan Kumar contribueront peut-être à faire un jour baisser ces glaçantes statistiques.

Pour recevoir les derniers articles de Femina, inscrivez-vous aux newsletters.

Nicolas vous suggère de lire aussi:

Podcasts

Dans vos écouteurs

E63: Comment mieux vivre la ménopause

Dans vos écouteurs

E62: Comment apprendre la pleine conscience aux enfants

Notre Mission

Un concentré de coups de cœur, d'actualités féminines et d'idées inspirantes pour accompagner et informer les Romandes au quotidien.

Icon Newsletter

Newsletter

Vous êtes à un clic de recevoir nos sélections d'articles Femina

Merci de votre inscription

Ups, l'inscription n'a pas fonctionné