Femina Logo

#PrayForAmazonia

Leonardo DiCaprio promet 5 millions de dollars pour aider l'Amazonie

Amazonie earth alliance leonardo dicaprio verse 5 millions de dollars

Earth Alliance, une organisation environnementale co-fondée par l'acteur en juillet 2019, a crée un fond d'urgence destiné à sauver la forêt tropicale.

© Getty

De l'aide est en route. Alors que la forêt tropicale de l'Amazonie brûle toujours, et que les équipes locales s'acharnent en vain pour éteindre le feu, plusieurs organisations se mobilisent pour les soutenir.

Parmi les premières, on retrouve Earth Alliance, fondée en juillet 2019 par Leonardo DiCaprio, Laurene Powell Jobs (veuve de Steve Jobs) et Brian Sheth (investisseur américain, président de Vista Equity Partners). Leur objectif premier étant de répondre aux urgences environnementales et climatiques, ils promettent de verser 5 millions de dollars aux acteurs locaux, ainsi qu'aux communautés indigènes qui protègent la forêt amazonienne.

Aussi encouragent-ils le monde à les soutenir dans leur mission:

«La totalité de vos donations sera versée aux équipes qui travaillent sur le terrain pour sauver l'Amazonie», écrivent-ils sur les réseaux sociaux.

Nous sommes profondément inquiets de cette crise, qui souligne l'équilibre délicat entre climat, biodiversité et bien-être des populations indigènes.»

Bolsonaro refuse les 20 millions de dollars proposés par le G7

Réuni du 24 au 26 août 2019 à Biarritz, le sommet du G7 s'est longuement penché sur la question de l'incendie, qui dévaste des centaines d'hectares de végétation depuis plus de deux semaines, en Amérique du sud.

Sachant que la forêt tropicale amazonienne produit 20% de l'oxygène terrestre et abrite plus d'1 million d'êtres humains, ainsi que 3 millions d'espèces animales, la situation devient extrêmement urgente: ainsi que le rappelait Emmanuel Macron, notamment via Twitter, «notre maison brûle».

Suite aux discussions, le président français annonçait que le G7 verserait une aide de 20 millions de dollars aux pays concernés par la crise amazonienne. Cependant, le lundi 26 août 2019, le Brésil refusait cette donation.

Selon le site d'actualité G1, le chef de cabinet de la présidence brésilienne, Onyx Lorenzoni, aurait déclaré: «Nous apprécions votre offre, mais peut-être que ces ressources devraient plutôt servir à la reforestation européenne.»

«Macron n'est même pas capable d'éviter un incendie prévisible dans une église qui appartient au patrimoine mondial de l'humanité, aurait-il ajouté, selon «The Guardian». Qu'a-t-il l'intention d'apprendre à notre pays?»

Il s'agit évidemment d'une allusion aux dommages qu'a subis la cathédrale de Notre Dame de Paris, le 15 avril 2019, suite à un incendie.

En effet, des tensions croissantes opposent la France et le Brésil depuis quelques jours déjà, le président Jair Bolsonaro ayant accusé Emmanuel Macron de faire preuve d'une «mentalité colonaliste» via Twitter. Il s'était ensuite permis de critiquer le physique de Brigitte Macron.

Mais le président français ne lâche pas l'affaire. Ainsi qu'il le déclarait lundi 26 août 2019, la crise amazonienne concerne le monde entier: «Nous respectons votre souveraineté, mais ces arbres constituent le "poumon de la planète." [...] Nous pouvons vous aider à reboiser votre territoire, nous pouvons vous aider à développer votre économie de façon à respecter l'équilibre de la nature. Mais nous ne pouvons vous laisser tout détruire.»

Affaire à suivre, alors que les équipes présentes sur place prient quotidiennement qu'un nuage de pluie fasse son apparition...

Voir cette publication sur Instagram

There was worldwide outcry when the Notre Dame cathedral was on fire. Why is there not the same level of outrage for the fires destroying the #AmazonRainforest? We’re all outraged and heartbroken by what’s happening, and it’s easy to feel powerless, but there are things YOU can do. 👇 - 1. Show your outrage. Add this post to your story, keep sharing updates, tag friends, family and influencers. The more voices we have, the louder our call. - 2. Educate yourself. The more you know about the crisis that’s happening, the more that can be done. - 3. Think about the things you eat. Food production is the leading cause of deforestation, as land is being cleared to rear livestock, and to grow feed for livestock. Less demand means less deforestation. - 4. Donate for rainforest conservation. (Link in bio) - #fightforyourworld #forgenerationstocome #newdealfornature #protectnature #WeShareTheWorld #protectwildlife #naturematters #rainforest #conservation #wwf #wildlife #nature #amazonas #prayforamazonia #deforestation #climatecrisis #amazon

Une publication partagée par WWF Schweiz/Suisse/Svizzera (@wwf_ch) le

Ellen vous suggère de lire aussi:

Podcasts

Dans vos écouteurs

E10: Devenir plus optimiste pour vaincre les pensées négatives

Un train annulé, une dispute, une gaffe (monumentale) en pleine réunion: il n'est pas toujours facile d'éviter que les imprévus du quotidien ne gâchent notre journée. Pourtant, il est totalement possible de choisir tous les matins d'être de bonne humeur et ainsi mieux rebondir face aux obstacles de la vie. La psychologue Brigitte Favre nous aide à reprendre le contrôle, pour remplacer les soupirs par les fous rires.

Dans vos écouteurs

E9: Apprendre à se ressourcer pour éviter l'épuisement

Dans le rythme effréné que nous impose l'année 2019, il est de plus en plus facile de s'oublier... De la méditation à la culpabilité, en passant par le courage de dire «non», cet épisode aborde les obstacles mentaux au repos, ainsi que des manières de ralentir le rythme, le temps de reprendre pied et de respirer un bon coup.

Vidéos

Notre Mission

Un concentré de coups de cœur, d'actualités féminines et d'idées inspirantes pour accompagner et informer les Romandes au quotidien.

Icon Newsletter

Newsletter

Recevez les dernières news de Femina, les conseils et bons plans de la Rédaction.