Femina Logo

L’amour au temps du Covid

L'édito de Géraldine Savary: «Scènes de vie vaccinale»

Geraldine savary edito

«Des différences entre deux personnes qui ont choisi de s’aimer naissent aussi plein de petites flammes joyeuses, qui mettent des étincelles dans nos vies et dans nos yeux. Et voilà qu’un vaccin arrive, qui fragilise des couples déjà rendus vulnérables par la bataille du quotidien. Un gouffre avide se creuse entre les amants.»

© Anoush Abrar

Avant, les disputes de couple étaient simples et, avec un peu de chance et beaucoup d’amour, sans conséquence. Madame aimait l’Atlantique alors que Monsieur rêvait de Méditerranée, Monsieur préférait les Fiat 500 alors que Madame ne roulait que français, l’un des deux penchait à droite alors que l’autre votait tous les quatre ans les candidates et candidats de gauche les yeux fermés. On peut ajouter à cette liste non exhaustive des différends le choix de la musique de fond des dimanches pourris (selon les générations: Brassens plutôt que Ferré, Dalida contre Barbara, Taylor Swift versus Billie Eilish), l’obsession de l’un à manger la chasse alors que l’autre a viré végétarien, le duel des «je suis du soir» avec «je ne couche que le matin».

Au fil des ans, les petits conflits conjugaux s’accumulent bien sûr. On s’engueule sur l’éducation des enfants, le Code de la route, le programme télé. On boude parce que l’autre a oublié l’anniversaire de mariage, ses chaussettes sur le canapé, le rendez-vous chez le pédiatre. Parfois, on se dit que c’est la fin, on regarde son conjoint comme si c’était un inconnu, on fait chambre à part, on planque sa valise dans un coin.

Vivement qu'on se dispute comme avant!

Mais l’amour est une plante tenace, ou alors l’être humain, qui sait que la défaite des sentiments ne laisse que des vaincus. Et de ces différences entre deux personnes qui ont choisi de s’aimer naissent aussi plein de petites flammes joyeuses, qui mettent des étincelles dans nos vies et dans nos yeux.

Et voilà qu’un vaccin arrive, qui fragilise des couples déjà rendus vulnérables par la bataille du quotidien. Un gouffre avide se creuse entre les amants. Les récents sondages le montrent: se faire ou non piquer contre le Covid altère les relations entre les gens. Dans les familles, entre amis, entre collègues. Quand votre moitié refuse de se faire vacciner, vous êtes de facto privée de voyage, de sorties bistrot ou cinéma. Vous ne partagez plus les mêmes rêves, les mêmes envies d’évasion, vous n’avez plus d’échappatoire. Les positions contradictoires sur le vaccin qui enveniment la société actuellement se répercutent jusque dans la chambre à coucher. Vivement qu’on sorte de cette crise pour qu’on puisse se disputer comme avant.

Pour recevoir les derniers articles de Femina, inscrivez-vous aux newsletters.

La Rédaction vous suggère de lire aussi:

Podcasts

Dans vos écouteurs

E68: Comment ajouter plus de fibres à notre alimentation

Dans vos écouteurs

E67: Pourquoi sommes-nous si souvent fatigué-e-s?

Notre Mission

Un concentré de coups de cœur, d'actualités féminines et d'idées inspirantes pour accompagner et informer les Romandes au quotidien.

Icon Newsletter

Newsletter

Vous êtes à un clic de recevoir nos sélections d'articles Femina

Merci de votre inscription

Ups, l'inscription n'a pas fonctionné