Femina Logo

L’un des plus célèbres médecins esthétiques américains a mis fin à ses jours au printemps dernier. Fredric Brandt fut l’un des premiers à utiliser la toxine botulique pour prévenir les rides, et à faire accepter par la FDA (Food and Drug Administration) de nombreux produits de comblement. Il fut également l’un des premiers à avoir commercialisé des cosmétiques sous son nom, lançant le trend des «doctor brands», ces produits de beauté hautement concentrés portant la caution d’un médecin. Il avait une clientèle de stars, mais testait visiblement sur lui-même ses traitements de choc, à voir son visage qui aurait pu le faire figurer dans l’arbre généalogique des Bogdanov.

Selon son attaché de presse depuis 20 ans, le Dr. Brandt souffrait de dépression. Il aurait surtout été dévasté de découvrir sa caricature dans une série télévisée de Netflix, Unbreakable Kimmy Schmidt. La ressemblance est en effet saisissante, et les abus de Botox etc indéniables, en vrai comme dans le maquillage de l’acteur Martin Short, qui campe le Dr. Franff dans la série.

Après avoir promis la vie éternelle aux plus grandes stars des Etats-Unis, Madonna en tête, le baron du Botox s’est pendu, à l’aube de ses 66 ans, dans sa résidence de Coconut Grove, à Miami. Un bien triste destin «à l’américaine».

Pour recevoir les derniers articles de Femina, inscrivez-vous à la newsletter.

Valérie vous suggère de lire aussi:

Podcasts

Dans vos écouteurs

E25: Vieillir en aimant son corps

Comment accepter les signes du temps qui ancrent sur notre peau chacun de nos rires, chacune de nos peines et les grands bouleversements de notre vie? Dans cet épisode, une psychologue nous aide à faire preuve de bienveillance envers nous-mêmes et à comprendre les changements qui accompagnent le passage des années. Pour s'accepter et s'aimer tels que nous sommes!

Avec le soutien du Groupe Mutuel

Dans vos écouteurs

E24: Oser dire "non" sans culpabiliser

Si vous êtes du genre à accepter toutes les sorties, à prêter main forte dès que vous en avez l'occasion et à éviter l'articulation d'un simple «non», cet épisode est fait pour vous. Une psychologue nous explique comment établir des limites (au travail ou en privé), clarifier nos propres besoins et créer le parfait équilibre entre le «oui» généreux et le «non» libérateur. Car ce petit mot délicat peut parfois s'avérer essentiel. 

Vidéos

Notre Mission

Un concentré de coups de cœur, d'actualités féminines et d'idées inspirantes pour accompagner et informer les Romandes au quotidien.

Icon Newsletter

Newsletter

Vous êtes à un clic de recevoir nos sélections d'articles Femina