Femina Logo

Quand Johan Bävman est devenu père, le free-lance a décidé de prendre son congé parental, qui est en fait très généreux en Suède, car il est de 480 jours. Au minimum, un homme doit prendre 60 jours sous peine de devoir les payer s’il décide de ne pas s’arrêter de travailler. Et oui, cela change de la mentalité et du droit suisse! Mais si la Suède est souvent comparée à la patrie de l’égalité des sexes, seulement 12% des familles partage à égalité (femme et homme) le nombre de jours off après la naissance d’un bébé.

Pourtant ses débuts de papa poule à temps plein n’ont pas été évidents… Le photographe s’est étonné d’avoir si peu d’aide ou d’ouvrages sur comment être un «bon papa» dans sa ville de Malmö.

Alors, il y a un an et demi, après avoir parcouru pour son travail photographique l’Amazonie ou la Tanzanie, il décide de contre-braquer l’objectif sur sa propre existence et sur celles de nombreux nouveaux pères Suédois afin de dépeindre une vie familiale et domestique... organisée pas des mâles. Une vie belle, tendre et heureuse. On aime son projet et ses clichés du quotidien captés dans la cuisine, la salle de bains ou au supermarché. Ce côté Super-Dad-Monsieur-Tout-le-monde trop peu vu dans les magazines ou sur Internet. Et on ose le dire, le résultat est attendrissant et carrément sexy.

Pour avoir récemment voyagé à Stockholm, j’avais adoré observer ces papas stylés, aux petits oignons avec leurs bambins, ils étaient partout autour de moi: au café avec leurs kids, dans la rue avec les dernières New Balance aux pieds et leurs enfants dans les bras ou en shopping avec des poussettes arty et des cabas de trésors pour leur progéniture. Ce projet esthétique et réaliste de Johan Bävman est assez unique en son genre, pas étonnant qu’il fasse le buzz sur le Web, ces photos d’instantanées de vie sont à tomber. Et si le bonheur était nordique?

1 / 13© Johan Bävman
2 / 13© Johan Bävman
3 / 13© Johan Bävman
4 / 13© Johan Bävman
5 / 13© Johan Bävman
6 / 13© Johan Bävman
7 / 13© Johan Bävman
8 / 13© Johan Bävman
9 / 13© Johan Bävman
10 / 13© Johan Bävman
11 / 13© Johan Bävman
12 / 13© Johan Bävman
13 / 13© Johan Bävman

Juliane vous suggère de lire aussi:

Podcasts

Dans vos écouteurs

E7: Comment briser la routine, quand on a envie de tout quitter

Le psychologue Serge Pochon est notre invité dans ce 7e épisode, pour nous aider à nous poser les bonnes questions. Il nous rappelle que le plus important n'est pas le nombre de kilomètres parcourus pour fuir une situation qui nous pèse, mais notre état d'esprit.

Dans vos écouteurs

E6: Arrêter de manger nos émotions pour vivre plus sereinement

Dans ce 6e épisode du podcast «Tout va bien», le micro-nutritionniste Jean Joyeux nous explique d'où viennent nos fringales et nous aide à comprendre pourquoi nous nous jetons parfois sur le Nutella, après une journée stressante. Pour retrouver une approche plus sereine de l'alimentation et la libérer de l'emprise de notre cerveau!

Vidéos

Notre Mission

Un concentré de coups de cœur, d'actualités féminines et d'idées inspirantes pour accompagner et informer les Romandes au quotidien.

Icon Newsletter

Newsletter

Recevez les dernières news de Femina, les conseils et bons plans de la Rédaction.