Femina Logo

bad buzz

La série dédiée au prince George reçoit de vives critiques

Vives critiques dessin anime the prince george hbo max

«C'est épouvantable et de très mauvais goût de se moquer de George, Louis et Charlotte. Ce sont de jeunes enfants qui ont besoin de protection et ceci est complètement injustifié. Cela va trop loin, ils vont inévitablement voir cette série et c'est injuste de leur faire cela. [...] Les producteurs n'apprécieraient pas s'il s'agissait de leurs propres enfants.» - Angela Levin, biographe du prince Harry

© HBO Max

C'est la blague de trop pour le Royaume-Uni, courroucé de voir ses enfants princiers tournés en dérision dans un dessin animé. The Prince, nouvelle série produite par HBO Max, se base en effet librement sur la vie fictive du petit George, âgé de huit ans, et de sa famille royale. Depuis la diffusion du programme, le 31 juillet 2021, les billets d'humeur fusent, dans la presse britannique. «Nous ne rions pas», commente notamment le journal The Independent. Pour le Télégraph, il s'agit d'une «insulte façon Hollywood»Sur les réseaux sociaux, de nombreux internautes martèlent que le contenu est «inapproprié» et «honteux».

Cet agacement s'ancre principalement dans la représentation du prince George, personnage principal de la production. Le voyant moqué et présenté comme un insupportable enfant gâté, de nombreuses personnes ont souligné avec colère que ce genre de satire ne devrait jamais viser un enfant, même appartenant à la plus célèbre famille au monde.

Si le coup de crayon caricatural n'a pas épargné les protagonistes adultes (Kate, William, Charles, Camilla ou encore la reine), il s'est au moins montré légèrement plus clément envers les enfants, George, Charlotte et Louis. Or, c'est effectivement la personnalité de ces derniers qui font le plus grimacer. Affublé d'une voix d'adulte nasillarde (celle du producteur de la série, Gary Janetti), l'alter-ego de George déteste chaque tenue vestimentaire proposée par son styliste personnel, exige que son majordome secoue son café glacé avant de le lui donner, déclare que son thé a un goût d'urine... Les exemples ne manquent pas et le héros de la série n'est pas avare de jurons (il décrète notamment que sa grand-mère, la reine, est une «bad bi***»). Son petit frère Louis est décrit comme une brute dénuée de finesse et se voit également attribuer une voix rauque d'homme, renforçant l'effet grotesque.

«Cela va trop loin»

Hormis les critiques, The Prince reçoit également de bons retours, notamment via le compte Instagram du scénariste américain Gary Janetti, réalisateur de la série, connu pour ses posts railleurs de la famille royale britannique. Des dizaines d'internautes déclarent ainsi avoir trouvé son idée très drôle, suscitant un véritable débat dans l'espace commentaires des plateformes.

Angela Levin, autrice d'une biographie officielle du prince Harry, s'est prononcée quant à la série auprès de la presse britannique: «C'est épouvantable et de très mauvais goût de se moquer de George, Louis et Charlotte. Ce sont de jeunes enfants qui ont besoin de protection et ceci est complètement injustifié. Cela va trop loin, ils vont inévitablement voir cette série et c'est injuste de leur faire cela. [...] Les producteurs n'apprécieraient pas s'il s'agissait de leurs propres enfants.»

La série est également vivement critiquée pour sa représentation du prince Philip, décédé en avril 2021: suite à ce triste événement, la date de diffusion prévue pour le printemps 2021 avait été repoussée à fin juillet. Dans la série, le défunt époux de la reine Elizabeth II semble à l'article de la mort, respirant avec peine. L'alter-ego du prince Harry, quant à lui, est présenté comme étant très simple d'esprit et emprunte la voix de l'acteur Orlando Bloom.

Notre avis: on n'a toujours pas compris le but de cette production mais, en tout cas, on n'a pas rigolé. Du tout.

Pour recevoir les derniers articles de Femina, inscrivez-vous aux newsletters.

Ellen vous suggère de lire aussi:

Podcasts

Dans vos écouteurs

E61: Ce que nos tocs et petits réflexes peuvent dire de nous

Dans vos écouteurs

E60: Vos questions sur l'alimentation des enfants

Notre Mission

Un concentré de coups de cœur, d'actualités féminines et d'idées inspirantes pour accompagner et informer les Romandes au quotidien.

Icon Newsletter

Newsletter

Vous êtes à un clic de recevoir nos sélections d'articles Femina

Merci de votre inscription

Ups, l'inscription n'a pas fonctionné