Femina Logo

Les passeports de deux jeunes filles ont été confisqués en Angleterre. En partance pour l’Afrique, les deux mineures risquaient en effet d’être excisées. C’est une première depuis le vote d’une loi en 2014 permettant l’interdiction de sortie du territoire britannique pour les mineures risquant l’excision.

Cet acte barbare est en général commis sur les fillettes durant leurs vacances scolaires. La longue période de pause estivale permet en effet d’éviter les suspicions et de laisser le temps aux parties génitales de cicatriser. Cet acte met les femmes et les jeunes filles en situation de grave danger. C’est pourquoi des mesures de sécurité nationale ont été prises.

Le fait que la nouvelle loi entre en vigueur en automne prochain a accéléré le phénomène consistant à envoyer des jeunes filles en Afrique se faire exciser. En effet, 1700 femmes ont été admises à l’hôpital pour des complications dues à des mutilations génitales en sept mois seulement. Le premier ministre David Cameron a donc demandé une application anticipée de la loi et a incité les citoyens à alerter les autorités au moindre soupçon.

Les personnes tentant d’enfreindre la loi risquent jusqu’à cinq ans de prison.

vous suggère de lire aussi:

Podcasts

Vidéos

Notre Mission

Un concentré de coups de cœur, d'actualités féminines et d'idées inspirantes pour accompagner et informer les Romandes au quotidien.

Icon Newsletter

Newsletter

Recevez les dernières news de Femina, les conseils et bons plans de la Rédaction.