Femina Logo

Fabian Kauter


Bernois de 30 ans, Fabian Kauter est escrimeur professionnel. Il s’est notamment distingué aux Championnats d’Europe d’escrime à Strasbourg en 2014, avec une médaille d’or par équipe. Il s’entraîne au «Fechtclub» de Berne et compte parmi ses hobbys, le golfe, les voyages et le vin. On aime les épicuriens!

Kariem Hussein

Coureur aux yeux bleus venu de Thurgovie, Kariem, 27 ans, est le fruit d’un mariage Egypto-Suisse. Le jeune homme a d’abord entamé des études de médecine tout en étant footballeur amateur. Puis, à 20 ans, il débute le 400m haies et enchaîne les titres de champion suisse de 2011 à 2014. Le sporif est aussi sacré champion d’Europe à Zürich à l’été 2014.

Andrea Salvisberg


Triathlète, Andrea Salvisberg est bernois (décidément…) et son grand sourire nous fait craquer. A 27 ans, il a décroché le bronze aux Championnats d’Europe de triathlon à Lisbonne en Mai dernier. Pour rappel, cette discipline additionne natation, cyclisme et course. 2016 semble être bien partie pour Andrea, on lui souhaite que cela continue.

Fabio Wyss


© fabiowyss.ch

Voilà un pratiquant d’une discipline dont on parle peu, le «canoë-kayak régate». Ce blondinet, âgé de 27 ans, a tout de même raflé la médaille d’argent aux Championnats d’Océanie en février 2016, en 500 m kayak monoplace. L’habitant du canton de St-Gall a obtenu aussi en 2015 une quatrième place en demi-finale des Championnats du Monde en 1000 m monoplace à Milan. Sa petite phrase motivante: «si ton entraînement est trop dur, c’est que tu es trop faible!».

Steve Guerdat


Star incontestée du saut d’obstacles Suisse, Steve Guerdat doit sentir la tension monter. A 34 ans, le cavalier jurassien va voir sa place de champion Olympique remise en question. Effectivement, en 2012 à Londres, il remportait l’or. Depuis, Steve Guerdat a repris la première place deux fois, aux Championnats du monde 2015 et 2016, à Göteborg et Las Vegas.

Eddy Yusof


© Getty

Le jeune homme de 21 ans, Zürichois d’origine malaysienne, participera aux Jeux Olympiques de Rio dans la discipline de la gymnastique artistique. Le Noiraud est connu pour avoir obtenu la 6e place par équipe aux Mondiaux de gymnastique à Glasgow (Ecosse) en 2015 ainsi que la 3ème position par équipe également, aux Championnats d’Europe 2016 à Berne. Un de ses passe-temps? Le snowboard!

Stanislas Wawrinka

Update: ce mardi 2 août 2016, Stan Wawrinka a déclaré forfait pour les Jeux Olympiques de Rio, évoquant des douleurs au niveau du dos.

On ne le présente plus. Contrairement à son regretté confrère, Rodger Federer, Stan Wawrinka s’en va bien à Rio. Le natif de Lausanne avait déjà gagné en double aux Jeux Olympiques de Pékin en 2008. En 2014 il gagnait son premier Grand Chelem, il est devenu le deuxième joueur suisse après Federer à remporter ce titre. Go «Stan the man»!

Les frères Vogg


© Facebook Felix Vogg

Benjamin et Felix Vogg, deux cavaliers de concours complet (3 épreuves: saut d’obstacles, dressage et cross) étaient tout indiqués pour ces Jeux Olympiques, suite à leurs excellents résultats sur les quinze derniers mois, comme l’a relevé la Fédération Suisse des Sports Equestres. Aux Jeux Equestres Mondiaux de 2014, la paire se positionnait à une 14e place très correcte par équipe. On leur souhaite de beaux JO et on remercie leur héritage génétique.


© fnch.ch

Jérémy Desplanches


Un Genevois! A presque 22 ans, Jérémy Desplanches nage comme un poisson dans l’eau. Détenteur des records suisses du 200m 4 nages, 400m 4 nages et 200m brasse en petit bassin aux Mondiaux de Natation en 2015, ce jeune athlète a une carrière toute tracée. Le jeune homme a même fini 3ème par équipe au 4x50m nage libre à Dubaï en 2014.


A lire aussi:
Lea Sprunger bat le record national du 200m
Ces footballeurs professionnels et jeunes papas
Céline Van Till sélectionnée pour les Jeux Paralympiques de Rio!

Podcasts

Dans vos écouteurs

E15: Comment soigner l'orthorexie, l'obsession de bien manger

En découvrant les centaines de recommandations, études et «régimes detox» dont nous bombarde la Toile, il n'est pas difficile de devenir légèrement parano, en pensant à son alimentation. Mais comment manger sainement, sans que cette envie ne vire à l'obsession ou nous dérobe toute notion de plaisir? Dans cet épisode, une diététicienne nous aide à identifier le trouble très moderne de l'orthorexie, à simplifier notre rapport à l'alimentation et surtout... à retrouver le bonheur de manger!

Dans vos écouteurs

E14: Comment chasser la déprime saisonnière

Quand le soleil décide de se coucher à l'heure du goûter, il est parfois difficile de ne pas se sentir épuisé, démoralisé, démotivé... Afin de nous aider à lutter contre les effets du manque de lumière, une psychologue et coach détaille une véritable stratégie anti-blues, en s'inspirant des pays scandinaves. Comme un petit shot de vitamine D.

Vidéos

Notre Mission

Un concentré de coups de cœur, d'actualités féminines et d'idées inspirantes pour accompagner et informer les Romandes au quotidien.

Icon Newsletter

Newsletter

Recevez les dernières news de Femina, les conseils et bons plans de la Rédaction.