Femina Logo

news people

«Je suis fière de ce que mon corps est devenu»

Nina Agdal je suis fiere de ce que mon corps est devenu
© Getty Images

«Déçue et consternée», tel est le ressenti de Nina Agdal après cette difficile expérience. Alors qu’elle avait réalisé un shooting de mode pour un magazine «avec lequel je me réjouissais de collaborer», les photos en question ont été jugées impubliables. La raison donnée à l’agent de Nina? Cette dernière ne correspond pas aux «critères de minceur» recherchés.

Le mannequin danois de 25 ans a pris la décision de ne pas en rester là. C’est ainsi qu’elle a partagé son émotion dans un long post-publié sur Instagram:

J’ai une carrure athlétique et des courbes saines. Après une année compliquée à surmonter entre les pressions insensibles et irréalistes de cette industrie, je me sens aujourd’hui à l’aise dans ce corps, celui d’une femme de 25 ans bien dans sa peau.

Certains jours, je suis une taille 4, d’autres une taille 6. Je ne suis pas bâtie comme un mannequin de défilés et je n’ai jamais été maigrichonne. Je suis fière de ce que mon corps est devenu. Ce n’est plus celui d’une adolescente de 16 ans qui a des problèmes avec la nourriture. Maintenant plus que jamais, j’embrasse mes courbes et je fais du sport pour rester forte, et plus que tout, saine.

«Honte à vous!»

Le top que l’on a pu voir en couverture de «Sports Illustrated», «Cosmopolitan» ou «Esquire» revient également sur ses «habitudes alimentaires malsaines» lorsqu’elle a débuté dans ce milieu. Sans le nommer, elle dénonce ce média qui prône les corps ultraminces: «Honte à vous! Il est important de dire cette vérité à haute voix».

Nina Agdal encourage ainsi toutes les femmes à accepter leur physique, quel qu’il soit:

J’ai décidé de publier cette photo pour attirer l’attention et le soutien vis-à-vis de ce sujet qui touche tant de personnes, non seulement dans l’industrie de la mode, mais également dans notre société tout entière. Le but: rassembler des femmes de partout pour célébrer notre corps.

Et la Danoise de conclure ainsi: «Trouvons des moyens de nous construire les uns les autres au lieu de chercher constamment des façons de se déchirer». Go, Nina! Merci pour ce message positif et encourageant. Car si même une star comme Nina Agdal fait face à des remarques aussi abjectes, on n’ose imaginer de quelles façons sont parfois traités les mannequins débutants… Encourageons toutes les femmes à prendre la parole pour briser ces diktats de minceur!

Pour recevoir les derniers articles de Femina, inscrivez-vous aux newsletters.

Muriel vous suggère de lire aussi:

Podcasts

Dans vos écouteurs

E33: Les bienfaits de la course à pieds

Que vous soyez déjà complètement fan de jogging, que vous souhaitiez vous y mettre petit à petit ou que vous ne compreniez pas comment on puisse s'infliger une telle «torture», cet épisode est pour vous. Deux spécialistes du sport nous expliquent les avantages de cette activité, les risques qu'elle peut présenter et les meilleures stratégies à adopter quand on débute, ou quand on souhaite progresser. Motivant! 

Avec le soutien du Groupe Mutuel

Dans vos écouteurs

E32: Comment mieux dormir

Que vous ayez toujours eu un peu de mal à vous endormir ou que cette période particulière rende vos nuits plus agitées, cet épisode est pour vous: un expert nous explique ce qui rend Morphée si imprévisible et nous donne des pistes pour passer des nuits plus reposantes. À écouter le soir, avant de se mettre sous la couette. 

Vidéos

Notre Mission

Un concentré de coups de cœur, d'actualités féminines et d'idées inspirantes pour accompagner et informer les Romandes au quotidien.

Icon Newsletter

Newsletter

Vous êtes à un clic de recevoir nos sélections d'articles Femina