Femina Logo

news people

Body positive: Lena Dunham dénonce le diktat de la minceur

Body positive: Lena Dunham dénonce le diktat de la minceur

«Lorsque je pesais 62 kilos, je recevais des compliments et j’étais abordée par des hommes. Pourtant, j’étais malade et je me nourrissais uniquement de caféine et de médicaments.»

© Getty Images

Avant/après percutant

Cette photo témoigne de sa prise de poids, mais Lena Dunham, qui ne fait rien comme tout le monde, la poste pour montrer à quel point elle aime sa silhouette actuelle.

La réalisatrice de 32 ans nous explique que sur l’image de gauche prise début 2017, alors qu’elle pesait 62 kilos, elle recevait des compliments toute la journée, elle était abordée par des hommes et faisait la une des tabloïds qui glorifient les régimes. Cependant, elle nous apprend aussi qu’elle se sentait malade, dans son corps comme dans sa tête, et qu’elle se nourrissait presque exclusivement d’un pauvre apport en sucre, de caféine, de médicaments.

Lena Dunham révèle avoir subi une ablation de l’utérus

Lena décrit ensuite la seconde photo, sur laquelle elle pèse 74 kilos.

«Je me sens heureuse, joyeuse et libre; je suis complimentée seulement par des personnes qui comptent et pour des raisons qui comptent. Je mange des snacks fun et healthy, des apéritifs et des entrées.»

Même s’il lui arrive parfois de regarder la photo de la Lena d’avant avec nostalgie, elle se rappelle que la souffrance qui l’a menée à ce résultat n’en vaut pas la peine.

Lena Dunham: «Être mince n’est pas un compliment!»

Un post devenu viral qui fait du bien

Et l'activiste continue de faire le buzz sur le réseau social: cette publication comptabilise pas moins de 476 000 «j’aime» de sa communauté.

Celle qui combat le «body shaming» depuis bien longtemps mais également, et plus douloureusement, l'endométriose, a reçu un nombre incalculable d’insultes liées à son poids et à sa silhouette (qu’elle soit plus mince ou plus ronde) au cours de ces dernières années. Avec ce post sur Instagram, la comédienne montre qu’elle se fiche des commentaires négatifs et qu’elle s’assume aujourd’hui telle qu’elle est. Elle se sent bien dans sa peau, et encourage les gens à oublier leurs complexes.

Lena Dunham expose sa cellulite, en couverture de «Glamour»

On applaudit Lena, car le mouvement «body positive» a de beaux jours devant lui, en partie grâce à elle.

Pour recevoir les derniers articles de Femina, inscrivez-vous aux newsletters.

Podcasts

Dans vos écouteurs

Episode spécial: Interview d'été avec Juliane et Ellen

Avant la petite pause estivale du podcast, nous voulions vous remercier pour votre écoute et votre présence, toujours plus nombreuse! Dans cet épisode spécial, chacune d'entre nous interviewe l'autre quant à ses meilleurs souvenirs et anecdotes d'été... pour vous mettre dans l'ambiance des vacances.

Dans vos écouteurs

E37: Mieux comprendre et gérer l'hypochondrie

S'il vous arrive d'angoisser à l'idée d'avoir contracté une maladie, avant de réaliser que vous vous êtes inquiétés pour rien, cet épisode est pour vous! Une psychologue nous parle de l'hypochondrie, de ses possibles causes, et nous propose des exercices destinés à l'enrayer, à raisonner notre cerveau inquiet et à interrompre les cycles de pensée anxieux. 

Avec le soutien du Groupe Mutuel

Vidéos

Notre Mission

Un concentré de coups de cœur, d'actualités féminines et d'idées inspirantes pour accompagner et informer les Romandes au quotidien.

Icon Newsletter

Newsletter

Vous êtes à un clic de recevoir nos sélections d'articles Femina