Femina Logo

Lorsque Steven Nelms et Glory sont devenus parents d’un petit garçon, il y a deux ans, le couple n’avait pas les moyens de faire venir quelqu’un pour s’en occuper. Ensemble, ils ont donc décidé que Madame deviendrait mère au foyer.

Mais la jeune maman souffre de l’image négative associée à son nouveau métier. Pour lui montrer à quel point tout ce qu’elle faisait comptait pour lui, Steven Nelms a publié un post sur son blog intitulé «Voilà pourquoi vous n’avez pas les moyens de vous payer une mère au foyer».

Quel est le véritable salaire des mères au foyer?

Le jeune homme a mené une enquête approfondie et a détaillé chaque tâche effectuée par son épouse. Il a également fait appel à plusieurs experts pour connaître les prix pratiqués dans les milieux professionnels. «Ma femme reste à la maison et s’occupe de notre fils tous les jours, explique-t-il sur son blog. Elle change les couches, joue avec lui, le nourrit, le fait dormir et le console lorsqu’il pleure. Et tout cela n’est pas le minimum syndical de tout ce qu’implique le métier de mère

Voici quelques exemples des différentes tâches que l’on retrouve dans le calcul de Steven:

  • Services de nettoyage: 50 à 100 $ la visite, au minimum une fois par semaine
  • Personal shopper: 65 $ de l’heure, 4 heures par semaine
  • Cuisinière: 240 $ la semaine
  • Employée de blanchisserie: 25 $ la semaine, en réduisant au minimum
  • Services de soin à la personne: 75 $ de l’heure

En additionnant tous ces coûts, il est parvenu à un total de 73 963 $ par an (env. 70 760 francs suisses). Soit le double du salaire de Steven. Le jeune père de famille a terminé son post en adressant un message d’amour à Glory:

Mon épouse se sent parfois gênée quand je lui demande sa permission pour acheter quelque chose. Elle pense que, comme c’est «mon argent», je ne devrais pas avoir à lui demander son avis. La vérité, c’est que j’ai honte parce que je l’ai parfois fait se sentir coupable elle-même, quand elle demandait de l’argent pour s’acheter quelque chose. J’ai honte qu’elle ait eu le sentiment de ne pas avoir le même droit que moi vis-à-vis de notre argent. La vérité, c’est que l’argent que je gagne n’est rien en comparaison de ce que Glory fait pour notre famille.


A lire aussi:
Rencontre avec Bradley Cooper: sa famille passe avant tout
La touchante lettre au web de Constance Hall, maman blogueuse
Des portraits de mannequins et de leur maman

Podcasts

Vidéos

Notre Mission

Un concentré de coups de cœur, d'actualités féminines et d'idées inspirantes pour accompagner et informer les Romandes au quotidien.

Icon Newsletter

Newsletter

Recevez les dernières news de Femina, les conseils et bons plans de la Rédaction.