famille

    La touchante lettre au Web de Constance Hall, maman blogueuse

    En postant un message sur Facebook afin de déculpabiliser toutes les mamans, Constance Hall, blogueuse et mère de quatre enfants a créé le buzz. Sa publication sincère a été partagée plus de 130'000 fois.

    Publié le 
    21 Janvier 2016
     par 
    Juliane Monnin

    L’objet de la lettre de Constance, publiée sur son compte Facebook? Déculpabiliser les mamans du monde entier, souvent critiquées par d’autres parents, sur leur physique ou touchées par une dépression post-natale. Mais Constance Hall, blogueuse qui assume son corps et ses (belles) formes, n’en est pas à ses premiers essais sur la Toile: elle a déjà publié son opinion sur la thématique des règles ou encore la sexualité du couple une fois parents.

    La trentenaire féministe explique dans sa plaidoirie 2.0, le quotidien pas si rose de maman et encourage ses consœurs:

    «A la femme dans le parc, regardant son téléphone, ignorant ses enfants, Je te salue. Pour ne pas donner l’impression aux gens que tu dois être en alerte, 24 heures/24. Pour t’en foutre de ce que le «groupe des mères gendarmes» pense. A la femme avec les piles de vaisselle à faire et de linge à laver qui s’évade pour un café avec ses amis, je te salue. Etre une bonne mère ou épouse ne signifie pas de passer une éternité à nettoyer sa cuisine. Si vous ne donnez pas assez de temps à vos amis, ils vont finir par en faire de même. Croyez-moi. (…)»

     

     

    To the woman at the park, looking at her phone, ignoring her children,I salute you. For not giving into the public...

    Posté par Constance Hall sur samedi 16 janvier 2016

     

    Liké quasi 300'000 fois, le post de l'Australienne a fait le tour du Web et ému les réseaux sociaux, en particulier les femmes. Dans des vagues de commentaires, ces dernières vont dans le sens de Constance et la remercient pour son combat.

    Aussi, dans une autre publication sur sa page Facebook, la blogueuse encourage les mères à se photographier et aimer leur corps tel qu’il est. L’idée? Hashtaguer leurs clichés sur Internet par #LikeAQueen. Une activiste inspirante. Haut les cœurs, mums!


    © Constance Hall/Facebook

    Pour découvrir l’univers de Miss Hall, faites un tour sur son site.

     

    A lire aussi:
    #Bodylove: la jolie campagne pour célébrer le corps des femmes
    La lettre d’adieu d’une maman à sa fille
    Buzz: une mère nature

    A lire également
    maman bébé travail ordinateur discrimination congé maternité jeune mère suisse
    Les jeunes mères sont souvent virées, placardisées ou réduites au temps partiel. Comment mettre fin à ces injustices?
    O
    C'est le moment de déculpabiliser... et de se faire confiance!
    O