Femina Logo

Connue du public depuis 2006 pour sa voix chaleureuse, ses paroles émouvantes et son univers magique, la compositrice et chanteuse lucernoise Heidi Happy enchante à nouveau. Récemment, c’est sa nouvelle chanson «Marry me» aux refrains de «Mariage pour tous» qui a fait parler d’elle. Issue du mouvement «Opération libero» et composée de plusieurs associations telles que Familles Arc-en-Ciel, PINK CROSS (Organisation suisse des gays), LOS (Organisation suisse des lesbiennes) ou encore Transgender Network Switzerland, sa création est en lien direct avec l’initiative parlementaire «mariage civil pour tous», lancée par les Verts’libéraux.

Un chant d’égalité

«Sur notre amour repose une ombre, mais pas entre nous», c’est ainsi que débute la douce mélodie de «Marry me». Ces premières paroles donnent le ton. Puis, le refrain «Marry me! Ooh! Marry me! Would you?» («Epouse-moi! Ooh! Epouse-moi! Voudrais-tu?» résonne comme un hymne à l’amour, avec un des couplets forts de la chanson: «nous sommes forts et nous sommes en train de combattre avec amour et dignité». La chanson se termine en beauté par une invitation à l’amour pour tous, accompagné d’une cadence dynamique et joyeuse: «i loye you, you love me, boys and boys, girls and girls» («je t’aime, tu m’aimes, des garçons avec des garçons, des filles avec des filles»)

Un clip empreint de solidarité

Pour accompagner la chanson, le clip est apparu sur la toile le mercredi 3 septembre 2015. On y voit des couples suisses de tout genre et de toute orientation sexuelle qui partagent des moments de bonheur: instants de lecture, de détente, de rigolade, de sport ou encore de partage. La beauté de ce clip tient dans la solidarité qui a contribué à ce qu’il voit le jour: des quatre coins de la Suisse sont parvenues toutes sortes de vidéos. Quelques célébrités telles que Lea Lu, Sina, Anna Rossinelli, Walter-Andreas Müller, Boris Blank ou encore le groupe Klischée, ont également prêté leur image pour le projet.

La Suisse pour tous?

Alors que l’Irlande et les Etats-Unis ont passé le cap du «Mariage pour tous», la Suisse semble avoir, une fois n’est pas coutume, un temps de retard. Quand est-ce que le peuple pourra enfin se prononcer? Chose est sûre, si l’initiative parlementaire est approuvée, le chemin politique reste encore long.

vous suggère de lire aussi:

Podcasts

Vidéos

Notre Mission

Un concentré de coups de cœur, d'actualités féminines et d'idées inspirantes pour accompagner et informer les Romandes au quotidien.

Icon Newsletter

Newsletter

Recevez les dernières news de Femina, les conseils et bons plans de la Rédaction.