Femina Logo

news société

Emotion: une policière allaite le bébé d’une femme incarcérée

Emotion: une policière allaite le bébé d’une femme incarcérée

Âgé de quelques mois, le bébé a paniqué lorsqu'il a été séparé de sa maman.

© Getty

Quoi de plus anxiogène que d’entendre les cris stridents d’un petit enfant? Le tribunal de Shaxi Jinzhong, en Chine, a dû faire face aux pleurs incessants d’un bébé de 4 mois. Nul ne savait comment réagir: la maman du nouveau-né passait au moment-même devant les juges pour être entendue. C’est alors qu’Hao Lina, une policière, est intervenue. Elle explique ainsi son geste au «Daily Mail»:

Nous étions tous inquiets pour le bébé. Etant moi-même maman depuis peu, je pouvais ressentir son angoisse. Je ne pensais qu’à une seule chose: faire de mon mieux pour réconforter l’enfant.

Emotion et culpabilité

Après avoir demandé la permission à la mère de l’enfant, la jeune policière s’est isolée dans un coin tranquille pour nourrir le petit, parvenant ainsi à le calmer le temps que sa maman revienne. Une collègue d’Hao Lina, touchée par la scène, n’a pas pu s’empêcher de l’immortaliser. Les photos ont ensuite été publiées par le tribunal sur son site officiel, c’est ainsi que les clichés ont rapidement fait le buzz et ému les internautes.


© Shanxi Jinzhong Intermediate People's Court

«Grey's Anatomy» rend hommage aux mères qui allaitent

Le geste de l’agent a également bouleversé la maman du nourrisson qui s’est alors mise à pleurer en déclarant «ne pas être une bonne mère». Cette dernière est accusée de «collecte frauduleuse de fonds et de dissimulation de crime en compagnie de 33 autres personnes», note «Aufeminin». Quant à Hao Lina, elle ne se sent pas l’âme d’une héroïne pour autant:

Je crois que tous les policiers agiraient de la même manière. Si j’avais été la mère, j’aurais moi aussi espéré que quelqu’un aiderait mon bébé en détresse.

L'allaitement maternel protège la mère et l'enfant contre le cancer

Podcasts

DANS VOS ÉCOUTEURS

E6: Arrêter de manger nos émotions pour vivre plus sereinement

Dans ce 6e épisode du podcast «Tout va bien», le micro-nutritionniste Jean Joyeux nous explique d'où viennent nos fringales et nous aide à comprendre pourquoi nous nous jetons parfois sur le Nutella, après une journée stressante. Pour retrouver une approche plus sereine de l'alimentation et la libérer de l'emprise de notre cerveau!

DANS VOS ÉCOUTEURS

E5: Adopter le rythme sportif qui nous convient pour booster notre forme

Ne pas faire de sport pendant 3 semaines ou préférer trois mini-séances de 10 minutes plutôt qu'un cours complet, ce n'est PAS GRAVE: et c'est une coach qui nous le dit! (Adios, culpabilité!)

Vidéos

Notre Mission

Un concentré de coups de cœur, d'actualités féminines et d'idées inspirantes pour accompagner et informer les Romandes au quotidien.

Icon Newsletter

Newsletter

Recevez les dernières news de Femina, les conseils et bons plans de la Rédaction.