Femina Logo

couple

Divorce: tenir un journal intime permet de protéger son cœur

Divorce: tenir un journal intime permet de protéger son cœur
© Getty

Au-delà du bien-être psychologique apporté par l'écriture, ces nouveaux travaux de l’Université d’Arizona aux États-Unis ont cherché à évaluer l'impact du processus narratif sur la santé physique de personnes ayant récemment divorcé, en analysant des marqueurs physiologiques cardiovasculaires. 109 divorcés, séparés au cours des trois derniers mois, se sont vus proposer trois expériences d'écriture pendant trois jours.

Un premier groupe a couché sur le papier ses émotions les plus sincères et intimes concernant leur relation affective et à la séparation en y consacrant 20 minutes par jour. Un deuxième groupe a fait de même à la différence qu'ils ont intégré ces sentiments dans un récit narratif, avec un début, un milieu et une fin. Le troisième groupe a, quant à lui, décrit ses activités quotidiennes non associées à des émotions.

Ecrire pour guérir ses peines de coeur

Huit mois après, les résultats montrent que les participants au groupe d'écriture narrative avaient une fréquence cardiaque inférieure et une variabilité de fréquence cardiaque plus ample (variation de temps entre deux battements du cœur), aussi bien au repos qu'exposés à des stress extérieurs comme un exercice de mathématiques ou le rappel de leur divorce par rapport aux participants des deux autres groupes. Pour rappel, plus les amplitudes entre deux battements de cœur sont importantes, meilleur sera le fonctionnement du système nerveux autonome qui gère les réactions du cœur face à la fatigue.

«Nous savons que les changements de la fréquence cardiaque et sa variabilité peuvent affecter la santé et aussi engendrer des maladies au fil du temps. Notre étude fournit la preuve que des styles spécifiques ou l'écriture peuvent changer ces processus physiologiques», explique Kyle Bourassa, auteur de l'étude.

Créer une histoire de façon structurée peut fournir une sorte d'échafaudage aux gens qui passent cette épreuve difficile et les aider à mieux comprendre leur expérience, ce qui leur permet d'avancer plutôt que de ressasser les mêmes émotions négatives en boucle.

Des signes positifs pour les personnes déprimées

On peut observer des signes d'adaptation physiques positifs chez des personnes qui déclarent allaient mal moralement et psychologiquement au moment de leur divorce, souligne le rapport. De précédentes études ont montré que les personnes qui ruminent et passent beaucoup de temps à broyer du noir sur leur échec ont tendance à accentuer leur détresse en se livrant à des exercices d'écriture libre, non structurée. Ces travaux ont été publiés dans la revue «Psychosomatic Medicine: Journal of Biobehavioral Medicine».


A lire aussi:
Thérapie de l'écriture: soigner ses maux par les mots
#FemmeFemina: Pénélope Bagieu, portrait d'une bédéiste féministe
Interview: un café avec Marc Levy

Podcasts

Dans vos écouteurs

E17: 4 exercices de respiration pour retrouver le calme

Dans cet épisode spécial, destiné à toutes les âmes stressées, une sophrologue vous propose quatre types de respirations différentes, afin de démarrer une journée de façon zen, chasser l'angoisse, trouver le sommeil ou aider un enfant à se détendre. Un moment de calme, rien que pour vous, où que vous vous trouviez. On respire un bon coup... et c'est parti!

Dans vos écouteurs

E16: Apprendre à se déconnecter pour se retrouver

Si vous n'osez même pas vous demander combien de temps vous consacrez au «scrolling» chaque jour, cet épisode est fait pour vous. Doux rappel pour les «smartphone-addicts», il nous encourage à prendre un pas de recul, en questionnant les raisons qui nous poussent à dégainer notre téléphone... pour reprendre l'habitude de lever les yeux!

Avec le soutien de Homegate

Vidéos

Notre Mission

Un concentré de coups de cœur, d'actualités féminines et d'idées inspirantes pour accompagner et informer les Romandes au quotidien.

Icon Newsletter

Newsletter

Recevez les dernières news de Femina, les conseils et bons plans de la Rédaction.