Femina Logo

Wonder women

Des Barbies pour célébrer les héroïnes de la pandémie

Des Barbies pour célébrer les héroïnes de la pandémie

Six professionnelles de la santé ont été choisies pour incarner les héroïnes de la crise sanitaire.

© Mattel

La poupée aux mille carrières est désormais au front de la pandémie de coronavirus. La société Mattel rend hommage à six femmes qui luttent contre le Covid-19 à travers le monde avec la création de poupées Barbie à leur effigie. Ces figurines uniques ne sont toutefois pas destinées à la vente à grande échelle.

Six femmes sur le front du Covid-19

Plus précisément, les héroïnes mises à l’honneur sont la doctoresse américaine Audrey Sue Cruz, qui lutte contre les discriminations raciales, Jaqueline Goes de Jesus, la Brésilienne qui a mené les recherches pour séquencer le génome d’un variant du Covid, l’Australienne Kirby White qui a co-créé des blouses réutilisables pour les soignants, la professeure en vaccinologie Sarah Gilbert, co-créatrice du vaccin AstraZeneca, Chicka Stacy Oriuwa, la doctoresse canadienne qui lutte contre le racisme dans les métiers de la santé et enfin, l’infirmière Amy O’Sullivan, tombée malade après avoir traité le premier patient Covid à Brooklyn.

Les portraits de cinq d'entre elles ont été publiés sur le compte Instagram de la BBC, chacune posant avec sa Barbie.

Sensibiliser les enfants aux métiers de la santé

En réponse à la pandémie de coronavirus, ces poupées ont été créées dans le cadre du programme global de Mattel #ThankYouHeroes. La directrice générale de la marque Barbie, Lisa McKnight, a affirmé à Good Morning America qu’en donnant l’apparence de ces femmes à la fameuse poupée, elle espérait inspirer la prochaine génération d’héroïnes à croire en elles-mêmes.

C’est également le souhait de la vaccinologue Dame Sarah Gilbert. La professeure qui a mené les recherches pour le vaccin AstraZeneca à l’Université d’Oxford, et reçu le titre de «Dame» de la part de la couronne britannique, a trouvé, au début, la création de Mattel «très étrange». Puis, dans un communiqué, elle a déclaré: «j’espère que ma poupée fera connaître aux enfants des métiers comme le mien: vaccinologue». Sarah Gilbert souhaite également que les plus petits réalisent à quel point «les carrières scientifiques sont vitales pour aider les gens à travers le monde».

Barbie, le renouvellement d'une icône

Le jouet emblématique de Mattel et ses courbes irréalistes ont fait face à de nombreuses critiques sur l’image superficielle et stéréotypée que la marque renvoie des femmes. Toutefois, depuis quelques années, Barbie s’est diversifiée dans ses activités: astronaute, pompière, doctoresse, la poupée peut tout faire et suivre les rêves des petites filles. Mattel s’efforce également de proposer à la vente des jouets à la couleur de peau et au genre variés.

Pour recevoir les derniers articles de Femina, inscrivez-vous aux newsletters.

Laurène vous suggère de lire aussi:

Podcasts

Dans vos écouteurs

E61: Ce que nos tocs et petits réflexes peuvent dire de nous

Dans vos écouteurs

E60: Vos questions sur l'alimentation des enfants

Notre Mission

Un concentré de coups de cœur, d'actualités féminines et d'idées inspirantes pour accompagner et informer les Romandes au quotidien.

Icon Newsletter

Newsletter

Vous êtes à un clic de recevoir nos sélections d'articles Femina

Merci de votre inscription

Ups, l'inscription n'a pas fonctionné