Femina Logo

covid-19

Coronavirus: les écoles suisses ferment leurs portes

Pour endiguer l’épidémie de Covid-19, la Confédération a pris la décision de fermer les établissements scolaires et les crèches de tout le territoire.

Les écoles du pays seront fermées, a ainsi décidé le Conseil fédéral pour endiguer l'épidémie.

© Getty

Alors que la barre de 1000 cas helvétiques a été franchie (1125 cas, le 13 mars 2020), la Suisse durcit les mesures prises pour lutter contre le Coronavirus. «La situation est difficile et sérieuse mais nous sommes en mesure d’y faire face sur le plan médical et financier», a expliqué Simonetta Sommaruga, présidente de la Confédération, lors de la conférence de presse donnée le vendredi 13 mars 2020 à 15h30.

«La stratégie que nous suivons reste constante, l’objectif principal reste de protéger la santé de la population», a poursuivi le conseiller fédéral Alain Berset. «Il n’y aura jamais une mesure, une fois pour toutes, qui va régler le problème.»

Pour protéger les personnes les plus vulnérables et empêcher que les hôpitaux soient dépassés, les manifestations publiques et privées dépassant 100 personnes ne seront pas autorisées. Cela comprend notamment les musées, les centres sportifs, les fitness, les piscines, les domaines skiables, etc. «Nous devons rappeler qu’en-dessous de 100 personnes, il faut respecter toute une série de critères précis qui préservent la santé de la population», a ajouté Alain Berset.

Par ailleurs, les établissements publics tels que les restaurants, les bars et les discothèques peuvent rester ouverts, à condition de ne pas accueillir plus de 50 personnes à la fois, personnel compris. Il en va de même pour les lieux de divertissement, tels que le cinéma.

Prendre soin des grands-parents

De plus, les écoles et universités seront fermées. Les cours devront, dans la mesure du possible, être donnés en ligne. Pour les enfants les plus jeunes, «les cantons sont fortement invités à prévoir des solutions d’accueil» pour les enfants. Selon le conseiller fédéral en charge du département de l’intérieur, il est essentiel de «ralentir le rythme de la société» pour endiguer la propagation du Coronavirus.

«Mais nous devons tout faire pour éviter le mélange des générations, a insisté Alain Berset. Il ne faut pas charger ou surcharger les personnes vulnérables, notamment les grands-parents.»

Quant aux crèches, ce sont les cantons qui seront compétents pour décider si ces structures devront être fermées ou non.

Plus que jamais: éviter les foules!

Par ailleurs, il convient d’éviter au maximum les transports publics (les personnes à risque sont priées de ne pas les utiliser) et de limiter les voyages à l’étranger lorsque ceux-ci ne sont pas urgents.

Des contrôles Schengen seront réintroduits sur toutes les frontières. Toute personne venant d’un pays à risque tel que l’Italie ne pourra entrer dans le pays. Des exceptions subsistent toutefois pour les ressortissants suisses, les frontaliers, les livraisons ou lorsqu’une justification peut être présentée.

Les gestes de prévention de base (se laver les mains, respecter une distance de sécurité, tousser dans le coude ou dans un mouchoir) sont évidemment toujours de mise. La solidarité et la responsabilité de chacun sont plus importants que jamais.

Puisqu’il s’agit d’un nouveau virus, le gouvernement rappelle qu’il est possible que ces mesures changent, afin de s’adapter à une situation qui reste évidemment difficile à prévoir.

Télétravail conseillé

Pour les employés suisses dont les obligations professionnelles le permettent, le télétravail est conseillé. Dix milliards de francs seront mis à disposition des entreprises, pour compenser le ralentissement de l’économie suisse.

Il est également demandé aux employeurs d’adapter les horaires de travail, afin que les pendulaires ne soient pas obligés d’emprunter les transports publics aux heures de pointe.

Pas de panique

«Il n’y a pas de raison particulières d’avoir peur, a ajouté Alain Berset. La situation est sérieuse, mais nous savons y répondre au mieux. Nous devons agir avec calme et détermination, ainsi que la Confédération l’a fait depuis le début».

«Nous devons renoncer à certaines habitudes, à certains loisirs, car nous souhaitons ensemble protéger les personnes plus vulnérables. Il s’agit d’une question de solidarité. Si ces efforts ne sont pas réalisés par l’ensemble de la population, cela ne va pas fonctionner. Nous en appelons à chacune et chacun pour respecter ces mesures.»

Pour davantage de précisions, la conférence de presse complète est disponible sur YouTube:

14h30: Premières annonces, dans les cantons de Fribourg et Vaud

Certains organismes et cantons n’ont pas attendu le message officiel de la Confédération pour agir. L’EPFL a ainsi suspendu tous les cours donnés sur son campus jusqu’au 19 avril 2020 au moins (ils seront dispensés en ligne). Du côté des cantons romands, Fribourg a annoncé vendredi 13 mars à 14h fermer ses écoles. «Les élèves doivent désormais rester à la maison. Il ne s’agit cependant pas d’une mise en congé. Les apprentissages se poursuivront à distance sous la direction des enseignantes et enseignants. Des informations pratiques suivront», a indiqué le conseiller d’État Jean-Pierre Siggen à «La Liberté».

Peu de temps après, Vaud a fait savoir que le canton prenait les mêmes mesures que son voisin. «Un service d’accueil scolaire va être mis en place, mais uniquement pour les cas problématiques, indique la «RTS». Sont concernés les enfants dont la garde mettrait en danger les personnes à risque, notamment les plus de 65 ans et les enfants du personnel médical.» Les portes des établissements scolaires seront fermées, au minimum, jusqu’au 30 avril.

Les rassemblements publics ou privés de plus de 50 personnes sont aussi interdits, sans dérogation possible. Quant aux cafés et restaurants, ils pourront rester ouverts s’ils accueillent moins de 50 personnes à la fois. «Concernant les marchés du samedi, la Protection civile sera présente sur chacun d’eux dès 7h du matin pour informer les passants et veiller au respect des distances de sécurité et des recommandations d’hygiène», ajoute «20 minutes».

Pour recevoir les derniers articles de Femina, inscrivez-vous aux newsletters.

La Rédaction vous suggère de lire aussi:

Podcasts

Dans vos écouteurs

E29: Comment se motiver à faire du sport à la maison

Sautiller sur place, réaliser dix chiens tête en bas, soulever des packs d'eau pour renforcer nos bras... tant d'exercices sportifs qui ne nécessitent pas beaucoup de place! Par contre, lorsqu'on est seul chez nous, c'est la motivation qui risque de manquer... Pour nous encourager, trois pros nous aident à trouver le rythme sportif qui nous convient à domicile. 

Dans vos écouteurs

E28: Comment digérer les bouleversements actuels

Dans un format réinventé pour respecter les mesures de sécurité, on vous parle des façons d'accepter et de s'adapter à la nouvelle réalité que nous impose le Coronavirus. Comme un petit «pep talk» motivant, nous vous relayons les conseils rassurants d'un expert, pour rester indulgents envers soi-même, en cette période bien particulière. 

Vidéos

Notre Mission

Un concentré de coups de cœur, d'actualités féminines et d'idées inspirantes pour accompagner et informer les Romandes au quotidien.

Icon Newsletter

Newsletter

Vous êtes à un clic de recevoir nos sélections d'articles Femina