Femina Logo

La Britannique s'est notamment confiée au magazine Times, évoquant les dérives du secteur et sa volonté de se consacrer au cinéma. La jeune beauté n'a cependant encore fait aucune annonce définitive. Ses fans espèrent donc la voir reprendre au plus vite le chemin des podiums. En dehors de ses célèbres sourcils marqués, voici ce que l'univers de la mode perdrait si elle raccrochait les gants.

Des campagnes avec Kate Moss

De Burberry à Mango, le duo Moss x Delevingne a marqué les esprits ces dernières années. Les deux icônes britanniques sont toutes les deux connues pour leur style décalé, leurs fortes personnalités et leur capacité à faire éclater les carcans. Bonus: elles sont superbes en trenchcoat.

Des apparitions en combinaison

La fraîcheur de Cara lui permet d'oser porter des combinaisons sur le tapis rouge - en optant souvent également pour un maquillage audacieux de type tatouages (éphémères) élaborés, comme au MET Gala de 2015.

Du glamour en toute occasion

Protégée de Karl Lagerfeld, la jeune femme a défilé pour les plus grandes maisons de couture. Mais ce que l'on aime chez Cara, c'est sa capacité à rendre branchée n'importe quelle collection de prêt-à-porter. Exemple récent: la campagne printemps-été Topshop 2015, où la belle a de l'allure en combi blanche et escarpins argentés.

La parfaite bouche rouge

Cara est peut-être reconnaissable à ses sourcils fournis et bien dessinés, mais le top a maintes fois prouvé qu'elle savait mettre d'autres atouts du visage en valeur. À Cannes en 2014, elle s'était coloré les lèvres d'un trait de rose en parfait accord avec son teint, prouvant qu'il lui était possible de se maquiller à la fois les yeux et la bouche sans faire de fausses notes.

Un catwalk animé

Cara sait s'amuser, ce qui lui a toujours permis de se démarquer. Qui d'autre aurait-on pu voir danser sur le podium aux côtés de Joan Smalls au défilé automne-hiver 2014 de Stella McCartney?

Sylvaine vous suggère de lire aussi:

Podcasts

Dans vos écouteurs

E7: Comment briser la routine, quand on a envie de tout quitter

Le psychologue Serge Pochon est notre invité dans ce 7e épisode, pour nous aider à nous poser les bonnes questions. Il nous rappelle que le plus important n'est pas le nombre de kilomètres parcourus pour fuir une situation qui nous pèse, mais notre état d'esprit.

Dans vos écouteurs

E6: Arrêter de manger nos émotions pour vivre plus sereinement

Dans ce 6e épisode du podcast «Tout va bien», le micro-nutritionniste Jean Joyeux nous explique d'où viennent nos fringales et nous aide à comprendre pourquoi nous nous jetons parfois sur le Nutella, après une journée stressante. Pour retrouver une approche plus sereine de l'alimentation et la libérer de l'emprise de notre cerveau!

Vidéos

Notre Mission

Un concentré de coups de cœur, d'actualités féminines et d'idées inspirantes pour accompagner et informer les Romandes au quotidien.

Icon Newsletter

Newsletter

Recevez les dernières news de Femina, les conseils et bons plans de la Rédaction.