Femina Logo

news société

Bons plans argent: la réussite au féminin

Femina 51 Argent Swissquote Femmes 00

Marissa Mayer, présidente de Yahoo.

© Bloomberg via Getty Images

Actionnaires aux anges

Pour Patricia Woertz, enceinte de son deuxième enfant, le travail de l’accouchement commença en pleine réunion. Branle-bas de combat d’ambulance et avalanche de petits soins? Pas tout à fait: celle qui était alors PDG (ou CEO) de la multinationale américaine Archer Daniels Midland préféra prendre sa voiture… et se conduire elle-même à l’hôpital.

L’anecdote prête à sourire, mais elle en dit beaucoup sur l’état d’esprit en acier trempé de la dirigeante, qui sut amener son entreprise à des résultats record. Et elle n’est pas la seule. Selon une étude relayée par le site Quartz en 2015, les firmes ayant une femme à leur tête rapportent aux actionnaires davantage de revenus que la moyenne. Il suffit d’ailleurs de se pencher sur les chiffres d’autres géants de la bourse: en dépit d’un scandale de vice caché ayant provoqué le rappel de 30 millions de véhicules, la CEO Mary Barra a permis au constructeur General Motors d’afficher une santé au-dessus des attentes en cette fin d’année.

Idem pour Indra Nooyi. Grâce à une réorientation stratégique, cette Américaine d’origine indienne, élue à la plus haute fonction de Pepsico depuis 2006, a réussi à surpasser l’éternel concurrent Coca-Cola en valeur de marché. Une première en 112 ans de duel entre les deux groupes. Ses efforts lui ont même valu d’être nommée parmi les quelque Top Gun CEOs de la planète par l’agence Brendan Wood International.

Visages omniprésents

Des performances qui font jaser, et pourtant la visibilité des PDG au féminin est loin d’être proportionnelle à leur effectif réel. A peine 8% des sociétés générant plus de 500 millions de dollars de profit ont «une» CEO. Qu’est-ce qui différencie donc ces battantes de leurs homologues masculins? Rien de relevant côté approche de l’entreprise, sauf peut-être dans la dimension sociale. Selon une étude de Weber Shandwick, les dirigeantes sont perçues comme étant plus ouvertes, plus accessibles, mais aussi plus présentes sur les médias sociaux. En résumé, davantage tournées vers autrui. Un véritable atout en cette ère de la communication permanente, où la visibilité du CEO est devenue essentielle au renforcement de l’identité d’une marque.

Via une expérimentation, le prestigieux MIT a en outre pu prouver que plus un groupe comptait de femmes mieux il parvenait à atteindre ses objectifs. De ça, l’univers économique ferait bien de se souvenir.

Comment se lancer?

La banque en ligne Swissquote a créé l’outil Themes Trading, qui démocratise et facilite l’accès au monde de la finance. Autour de sa thématique «femmes dirigeantes», elle propose d’investir dans vingt titres de grandes sociétés cotées en bourse, toutes dirigées par une PDG. Le client peut alors, à sa guise, opter pour des actions dans ces diverses entreprises.

Les chiffres clés

76% Telle est la proportion des PDG femmes, classées parmi les plus puissantes du monde par Fortune, qui sont actives online.

1000 ou plus Parmi les firmes affichant de tels effectifs, ce sont celles dirigées par des femmes qui font les meilleurs résultats, nous apprend une étude Mintigo publiée en 2014.

1 sur 5 Il s’agit de la part des plus riches «self-made-women» qui ont fait carrière dans l’industrie des technologies. Des CEO comme Safra Catz chez Oracle et Ginni Rometty chez IBM, ou encore Marillyn Hewson chez Lockheed Martin, montrent d’ailleurs que les femmes dirigent aussi avec brio des sociétés largement associées au monde masculin.

30% C’est le pourcentage des grandes entreprises qui auront un leader féminin dans dix ans

En partenariat avec

A lire aussi Yahoo: la PDG dit non au congé maternité

Sylvaine vous suggère de lire aussi:

Podcasts

Dans vos écouteurs

E17: 4 exercices de respiration pour retrouver le calme

Dans cet épisode spécial, destiné à toutes les âmes stressées, une sophrologue vous propose quatre types de respirations différentes, afin de démarrer une journée de façon zen, chasser l'angoisse, trouver le sommeil ou aider un enfant à se détendre. Un moment de calme, rien que pour vous, où que vous vous trouviez. On respire un bon coup... et c'est parti!

Dans vos écouteurs

E16: Apprendre à se déconnecter pour se retrouver

Si vous n'osez même pas vous demander combien de temps vous consacrez au «scrolling» chaque jour, cet épisode est fait pour vous. Doux rappel pour les «smartphone-addicts», il nous encourage à prendre un pas de recul, en questionnant les raisons qui nous poussent à dégainer notre téléphone... pour reprendre l'habitude de lever les yeux!

Avec le soutien de Homegate

Vidéos

Notre Mission

Un concentré de coups de cœur, d'actualités féminines et d'idées inspirantes pour accompagner et informer les Romandes au quotidien.

Icon Newsletter

Newsletter

Recevez les dernières news de Femina, les conseils et bons plans de la Rédaction.