Femina Logo

news société

Avortement en Irlande: des célébrités s’engagent dans la campagne du «Oui»

Avortement en Irlande: des personnalités s’engagent dans la campagne du «Oui»

Le 5 mai 2018 à Londres, une grande manifestation pour la droit à l'IVG en Irlande a eu lieu au Parliament Square.

© Getty Images

Cilian Murphy («Peaky Blinders»), Saoirse Ronan («Lady Bird»), Caitriona Balfe («Outlander»), Liam Cunningham («Game of Thrones»), ainsi que d’autres célébrités irlandaises, prennent la parole en faveur du référendum pour le droit à l’IVG.

L’IVG en République d’Irlande

Au cœur des débats depuis de nombreuses années, le droit à l’avortement en Irlande est à un tournant décisif: en effet, la population votera ce 25 mai 2018.

L’Irlande organise un référendum sur l’avortement

La Constitution irlandaise, longtemps influencée par l’Eglise catholique a intégré le 8e amendement en 1983. Cette loi affirme que «L’Etat reconnaît le droit de l’enfant à naître et, avec le même égard, le droit à la vie de la mère.» L’interruption de grossesse volontaire est donc interdite. En 2003 cependant, on ajoute une exception à cette règle: la procédure est permise si la santé de la femme est menacée.

Cette loi pousse les Irlandaises à quitter le pays pour subir une IVG (principalement au Royaume-Uni) ou à user de méthodes alternatives, par exemple en commandant des pilules sur Internet. Ces méthodes sont souvent dangereuses et le coût d’un avortement à l’étranger est élevé. N’oublions pas que ces femmes se retrouvent souvent seules et effrayées. De plus, un recours illégal à l’IVG est passible de 14 ans de prison pour celles qui braveraient la loi, cela même en cas de viol, d’inceste ou de malformation du fœtus.

Les stars se mobilisent dans la campagne

Pour montrer leur soutien à la campagne, des personnalités ont tourné une vidéo demandant au public de «voter oui le 25 mai pour une Irlande plus compatissante». Publiée le 7 mai, elle a été visionnée des centaines de milliers de fois sur les réseaux sociaux.

Aujourd’hui en Irlande, si la femme assise à côté de vous est enceinte, elle n’a pas tous les droits sur son propre corps. Les femmes sont forcées de mener leur grossesse à terme. Au moins deux femmes par jour prennent des pilules abortives. Elles risquent gros, sans soutien médical, et sont menacées de 14 ans de prison. Cela doit changer. Votez oui pour la sécurité des femmes, pour une société et une Irlande plus juste.

Un sondage de l’Irish Times, laisse présager la victoire du «oui» avec 58% des voix contre 42% des voix pour le «non».

Rendez-vous le 25 mai pour l'issue (positive, on l'espère!) de la bataille.

Droit à l’avortement: la bataille continue

L’IVG en Europe

L’Irlande n’est pas le seul pays d’Europe interdisant l’avortement: il est illégal à Malte et, en Pologne par exemple, la loi a été durcie en 2016.

En Suisse, l’avortement est autorisé depuis 1942 si la vie ou la santé de la mère est en danger. Ce n'est que depuis 2002 que la loi permet l’interruption de grossesse volontaire pendant les 12 premières semaines.

Podcasts

Vidéos

Notre Mission

Un concentré de coups de cœur, d'actualités féminines et d'idées inspirantes pour accompagner et informer les Romandes au quotidien.

Icon Newsletter

Newsletter

Recevez les dernières news de Femina, les conseils et bons plans de la Rédaction.