Femina Logo

news société

Attentats de Paris: la jeunesse prise pour cible

826838 marie lausch et mathias dymarski 1
© DR

Lors des attentats visant le journal «Charlie Hebdo» le 7 janvier 2015, on a vu la liberté d’expression se faire condamner abruptement. Avec les récentes attaques terroristes de Paris le 13 novembre 2015, les terroristes s’en prennent à présent au symbole de liberté représentée par la génération des années 80-90.

La liberté condamnée

Créer un état, voire un monde de terreurs, voilà ce que souhaitent les terroristes. Plus le droit de déambuler tranquillement dans les rues de Paris, de siroter paisiblement un verre sur une terrasse ou encore de profiter de l’ambiance chaleureuse d’un concert. Plus le droit de jouir de la vie finalement et de cet hédonisme représenté fortement par les 20-40 ans. Car plus que la France, les terroristes veulent s’en prendre à tout ce qu’elle proclame haut et fort: un état de liberté, un état de droit et un état d’égalité, où il fait bon vivre. Le journal français «La Libération» l’exprime bien: «Les jihadistes entrent à chaque fois comme pour surprendre et punir un collectif en train de prendre du plaisir ensemble (ou, simplement, le plaisir d’être ensemble).»

La jeunesse bridée

En photo d'accroche, une image que vous avez certainement vu se disperser sur les réseaux sociaux ce week-end. Voici Marie Lausch et Mathias Dymarski, 23 et 22 ans, victimes de cet attentat meurtier, devenus en quelque sorte le symbole de cette jeunesse touchée. Plus que leur liberté, c’est leur vie qui leur a été enlevée. Ce couple débordant de joie de vivre venait de s’installer à Paris. Marie était stagiaire en relations publiques internationales chez Coty, une marque de cosmétiques et passionnée de danse. Mathias travaillait comme ingénieur et chef de projet chez Gagnereau Constructions et lors de son temps libre il se consacrait à son hobby, le BMX.

Aux familles et aux proches de toutes les victimes, nous envoyons nos pensées et notre soutien à la France, à qui l’on tente d’arracher des valeurs que nous défendons aussi. Ne cédons pas aux volontés jihadistes, continuons à défendre au mieux ce qu’ils souhaitent nous enlever, car c'est là que la victoire contre le terrorisme débute.

vous suggère de lire aussi:

Podcasts

Vidéos

Notre Mission

Un concentré de coups de cœur, d'actualités féminines et d'idées inspirantes pour accompagner et informer les Romandes au quotidien.

Icon Newsletter

Newsletter

Recevez les dernières news de Femina, les conseils et bons plans de la Rédaction.